En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services, d'outils d'analyse et l’affichage de publicités pertinentes. En savoir plus et agir sur les cookies

Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

La Ségaline

La Ségaline

Ecrivain public, profondément rurale je revendique mon amour des bonheurs simples ainsi que mon droit à pousser des coups de gueule et des coups de coeur.

Ses blogs

Le blog de La Ségaline

Le blog de La Ségaline

Billets d'humeur ou d'humour, réactions sur l'actu mais aussi grands et petits événements de ma vie
La Ségaline La Ségaline
Articles : 868
Depuis : 07/07/2009
Categorie : Lifestyle

Articles à découvrir

C'est reparti

Philippe Besson vient d’être, ou serait, nommé consul de France à Los Angeles. Moi qui lit surtout des écrivains morts classiques, je dois dire que je ne le connaissais pas. Il faut dire que je ne risquais pas de l’avoir lu étant donné que son principal fait d’armes serait un livre dithyrambique sur Macron. Ah oui, ceci expliquerait don

De l’art de (re-)découvrir l’eau tiède, bis

Il n’y a pas longtemps je vous parlais des bienfaits des vieux pots dans lesquels on fait les meilleures confitures avec l’évocation de mes poêles en tôle parfaites en tous points. Aujourd’hui c’est au tour du ministre de l'Éducation Nationale de découvrir que, ô surprise, lire, écrire et compter sont les mamelles de l’éducation d

Macronade

Selon ma définition toute personnelle une « macronade » est une annonce vide de sens, un effet d’annonce qui trahit généralement une méconnaissance crasse du sujet abordé. Attention on peu confondre avec « connerie ». Cela correspondrait assez à la décision de notre chef en marche de rendre obligatoire l’instruction (pas la scolarisa

Macronie queue ni tête

Le sinitre de l’Éducation Nationale, toujours à la botte de son maître, a décidé de se lancer dans le management du personnel de sa belle entreprise. En supprimant 1800 postes (on m’a même dit 2600 mais je ne veux pas y croire) il compte faire des économies mais sans pour autant, selon ses dires et je ne sais quel tour de passe-passe, d

Une grève ? Quelle grève ?

Les Parisiens et autres habitants de grandes villes nous regardent parfois de haut nous pauvres petits bouseux, et nous plaignent souvent de devoir vivre dans ces campagnes reculées où ils pensent peut-être que nous allons encore chercher l’eau au puits et en charette. Eh bien en ce moment c’est moi qui les plains les pauvres, quand je les v

Vivement dimanche…

Ou plutôt lundi matin, ou même quelques jours plus tard encore. Parce que là le foot je n’en peux plus. Non content de squatter tous les médias, il faut en plus que cet événement qui devrait être remis à sa place, c’est-à-dire une simple compétition sportive, pollue tous les débats et s’invite un peu partout. Macron a clairement re

Aïe aïe aïe…

Que vois-je en publiant mon dernier petit gribouillis ? La plateforme annonce que « Dans quelques semaines, votre administration va se moderniser pour devenir plus simple, plus pratique et résolument design. » Je me rappelle bien le joli merdier que ça a été la dernière fois, alors vous me permettrez de m’inquiéter un peu… En général

To blog or not to blog...?

Que l’on soit blogueur régulier ou plus occasionnel, je suppose qu’on se pose tous régulièrement la question de l’utilité de notre blog, de son avenir et de l’opportunité de le continuer. Aujourd’hui je dois dire que je me pose à nouveau cette question, je m’interroge sur le bien-fondé de continuer cette expérience. Au début je
Vrais faux-jumeaux

Vrais faux-jumeaux

La nature est généralement bien faite. Mais parfois elle a quand même des ratés. Voyez ces deux poussins de poule naine: même couvée, même parents, rien n'aurait dû les distinguer. Et pourtant, quoi de commun entre ce joli petit poulet de deux mois bien plumé, dodu et mignon comme tout et son frère jumeau rachitique, ce poulet laid à moi

Dimanche de foot/ de merde

Dimanche 15 juillet, – 14 h : je prévois de prendre l’air et de profiter de la chaise longue sur la terrasse au calme pendant que les enfants et leur père squattent mon canapé favori. – 14 h et quelques : à peine installée j’entends déjà brailler sous les chapiteaux en bas de chez moi qui ont été loués pour un anniversaire-surpris