En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services ainsi que l’affichage de publicités pertinentes. En savoir plus et agir sur les cookies

Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

Sulaymân Abû Mâlik

Ses blogs

Le Minhaj (Voie) de Ahlou Sounna wa-l-Jama'a ce qui veut dire la voie de la Sounna et du Concensus, ou bien le minhaj des Salaf-Sâlih la voie des pieux prédécesseurs, tout cela revient au même c'est la voie à laquelle nous restons ferme, cette voie c'est celle du Prophète sala Allahu alayhi was Salam.
Sulaymân Abû Mâlik Sulaymân Abû Mâlik
Articles : 771
Depuis : 02/03/2010
Categorie : Lifestyle

Articles à découvrir

Quelques nuances concernant la troisième annulation de l’Islam

Ce n’est pas toute personne qui se trompe ou qui s’abstient du tekfir [1] d’un individu qui s’affilie à l’islam, qui devient mécréant. Il incombe de fournir la preuve et les explications à celui qui doute ou qui a une mauvaise compréhension ou qui sait tromper sur le statut d’un individu précis. Les savants confirment cela : Cheyk

Le statut de celui qui dit « Ô Messager d’Allâh invoque Allâh de me pardonner »

Le statut de celui qui dit « Ô Messager d’Allâh invoque Allâh de me pardonner » Il [shaykh Al Fahd] fut questionné : quel est le statut de celui qui dit « Ô Messager d’Allâh, invoque Allâh de me pardonner » ? Est-ce que ceci est telle cette parole « Ô Messager d’Allâh, intercède pour moi » ? Et quel est le statut de celui qui

L'entrée dans les parlements peut elle être possible sans commettre de mécréance?

Question 30 On le [sheykh Nasir al-Fahd]questionna : il y a des gens qui disent que le fait d’entrer au Parlement n’est pas en soi de la mécréance car il est possible d’y entrer sans commettre de koufr. Il répondit qu’ALLAH le préserve : ce n’est pas possible puisque le parlement est un conseil législatif et y adhérer fait de vous u

Sheikh Nasir al-Fahd sur le 'udhr bi jahl (l'excuse de l'ignorance)

Dans les deux fatawa suivante, le sheikh Nasir al-Fahd - qu'Allah le rafermisse dans sa Foi et le libère - expose dans un premier temps les avis ayant existé sur le sujet, et dans la seconde, il donne son avis sur le sujet, et répond à ceux qui font le takfir de ceux qui voient l'excuse de l'ignorance, j'invite donc les lecteurs à lire les deu

Réplique à une ambiguïté murjite: La libéralisation de la parole sur le juge en ce qui concerne le jugement par la passion ou par le pot-de-vin

بسم الله الرحمن الرحيم Réplique à une ambiguïté murjite La libéralisation de la parole sur le juge en ce qui concerne le jugement par la passion ou par le pot-de-vin Parle sheikh Nasir al-Fahd Il [shaykh Al Fahd] fut questionné : parmi la division connue du jugement par autre que ce que Allâh a révélé, figure le juge lo

Réponse à l’ambiguïté « la majorité du peuple choisira la Sharî’a »

Réponse à l’ambiguïté « la majorité du peuple choisira la Sharî’a » Par le sheikh Nasir al-Fahd Il [shaykh Al Fahd] fut questionné : concernant le fait de soumettre la Législation d’Allâh ou la gouvernance par la Sharî’a au vote : ceci est-il considéré comme étant un annulatif de l’Islâm expulsant de la Religion ? Et s’i