Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog
Alexs

Ses blogs

le blog 1803

1803.over-blog.org
Alexs Alexs
Articles : 322
Depuis : 22/02/2006
Categorie : Sport

Articles à découvrir

De l'enfer au Paradis...

De l'enfer au Paradis...

Pour atteindre le Paradis, en partant de l'Enfer, il faut passer par le Purgatoire... Le Paradis a commencé juste sous la Geltenhütte : une neige de rêve, un décor exceptionnel, presque personne, un temps magnifique. Partant de la ville, comme de bons citoyens de Lutry que nous sommes, nous avons dû passer par le Purgatoire : un petit chemin g
Cabane de Plan Névé

Cabane de Plan Névé

C'est le pied du Grand Muveran qui nous a aujourd'hui séduit. Montée à la cabane sur une bonne neige bien dure et descente dans une neige de printemps, voire d'été ! Décor grandiose, une belle ambiance loin du bruit et de l'agitation des Hommes. Bravo à Jérémy, nouveau venu dans le monde de la peau de phoque, pour sa persévérance et ses
Long, mais seuls

Long, mais seuls

Emosson pour nous ! Quel luxe ! Le silence... Tout est ouaté de neige vierge. 1100 m, 21 km. Extraordinaire ambiance !
Un grand bol d'air

Un grand bol d'air

Col Sud de Menouve depuis Super Saint-Bernard. Une neige bien tassée, voire gelée, des conditions pas évidentes aussi bien à la montée qu'à la descente... dans un décor post-apocalyptique...
Arpelistock

Arpelistock

De la neige toute l'après-midi à la Geltenhütte = 30 cm de poudreuse le lendemain. Qu'il est beau de tracer dans nue neige poudreuse à souhait !!! 3h30 plus tard, nous atteignons le sommet de l'Arpelistock : une vue 360°, un temps magnifique ! Quant à la descente, j'en connais une qui la qualifierais de Grâce ! De la poudreuse parfois jusqu'
Nägelihorn, la seconde tentative est la bonne !

Nägelihorn, la seconde tentative est la bonne !

Frustrés d'une montée stoppée par un possible danger d'avalanche, nous voilà de retour pour conquérir ce sommet méconnu (à tort). Avec les couteaux (ou à la force des pieds et des mollets...), sous un vent parfois violent, le Nägelihorn s'est laissé gravir. Malgré tout une superbe sortie !!
Un but sans nom et sans altitude

Un but sans nom et sans altitude

Un joyeux petit groupe s'est attaqué à la montée du Nägelihorn. La montée mais pas le sommet : un sentiment d'insécurité nous a stoppé durant la montée, heureusement après une très belle pente vierge, sur laquelle nous avons eu la chance et le privilège de déposer nos traces.
Fondue 2021

Fondue 2021

La fin de saison approche (trop) dangereusement. Alors, comme le veut la tradition, nous avons vaillamment gravi le Pic Chaussy pour y fonduer. Trop de vent au sommet, nous sommes redescendus au Col de la Rouge. Les caquelons ont chauffé, le fromage a fondu, les verres se sont remplis et les fourchettes ont entamé leur bal des plongeons dans "la