En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services ainsi que l’affichage de publicités pertinentes. En savoir plus et agir sur les cookies

Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

Pomme de Pin

Ses blogs

Le blog de Pomme de Pin

Le blog de Pomme de Pin

Broderie, textiles, littérature
Pomme de Pin Pomme de Pin
Articles : 483
Depuis : 08/05/2007

Articles à découvrir

Cocooning : printemps

Cocooning : printemps

25 fleurettes avec des restes de pelotes pour faire entrer le printemps quand on est en plein hiver
Jamaïca

Jamaïca

Ce n'est pas le nom du fil mais celui que j'ai trouvé pour cette paire ! Fil Zauberball chez Jakob
Sunset Meadow

Sunset Meadow

C'est le nom de ce modèle de Drops réalisé en moins de temps qu'il ne faut pour le dire. Aiguilles no 8, se tricote en circulaire et double fil de Big Delight et Vivaldi. Au final un modèle tout doux, tout chaud, parfait en taille. Bref vivement l'automne!
Le p'tit vent d'automne

Le p'tit vent d'automne

est de retour... alors vite un petit tour de cou en delight et uni, rayures toutes fines et aiguilles no 3
Aline

Aline

de Charles-Ferdinand Ramuz Une histoire classique de séduction de plein été... les champs, les moissons, la passion, l'abandon, la détresse... oui mais écrit par le grand Ramuz et là ça change tout! C'est beau, beau, beau. Lu d'une traite un jour de printemps gris et frileux, ou le bonheur de cocooner!
Certaines n'avaient jamais vu la mer

Certaines n'avaient jamais vu la mer

Certaines n'avaient jamais vu la mer par Julie Otsuka 4 ème de couverture C'est après une éprouvante traversée de l'océan Pacifique qu'elles rencontrent pour la première fois à San Francisco leur futur mari. Celui pour lequel elles ont tout abandonné. Celui dont elles ont tant rêvé. Celui qui va tant les décevoir. A la façon d'un chœur
Ouragan

Ouragan

4 ème de couverture A la nouvelle Orléans, alors qu'une terrible tempête est annoncée, la plupart des habitants fuient la ville. Ceux qui n'ont pu partir devront subir la fureur du ciel. Rendue à sa violence primordiale, la nature se déchaîne et confronte chacun à sa vérité intime : que reste-t-il en effet d'un homme au milieu du chaos, q