Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog
Anne France

Anne France

Tags associés : drome, pensees

Ses blogs

Le blog d' Anne-France

Mes impressions de voyages, des images pour vous inspirer, vous séduire, vous porter vers la découverte.
Anne France Anne France
Articles : 30
Depuis : 22/07/2009
Categorie : Tourisme, Lieux et Événements

Articles à découvrir

Patchwork

Patchwork

Avec étonnement j'ai laissé les lignes, les courbes, les couleurs me projeter dans un univers surréaliste de bord de mer. Mal aimées constructions des années 60. Parentées d'une Riviera au sang bleue, laquelle dira ne pas connaître ces pyramides fardées. Leur socle large posé sur le sable et le ventre bourdonnant de touristes pâles. Moche
Oh my Momie

Oh my Momie

Rencontrer la momie, en voilà une aventure. Gigantesque, silencieuse, endormie, elle gît dans la Drôme. Le ciel est son linceul et la roche son socle. Le pas du Bouvaret est son cou, son torse couvert d'arbres. La voyez-vous ?On peut l'approcher pas à pas et sa ligne se transforme selon le point de vue jusqu'à disparaître, avalée en courbes
L'école buissonnière

L'école buissonnière

Ecole dans les herbes. Plus besoin de regarder par la fenêtre, pour s'échapper entre les arbres. Ecole de demain ? Envie de papillons sur mon pupitre. Là j'enchaîne les chapitres, des livres d'histoire ou de poésies. Les leçons en chansons sur la partition des grillons ! Orléans-Parc floral-sep. 2012
Rome

Rome

Tous les chemins mènent à Rome ? En tout cas au voyageur tenté par l'aventure le chemin est aisé. Hormis l'arrivée dans la cité où voitures et scotters forment une compote ahurissante d'où seul un miracle nous a sortis vivants ! Au bout de ce chemin s'ouvre une ville qui m'a surprise par sa verdure, sa propreté (sans doute avais-je la têt
ça croque et c'est bon !

ça croque et c'est bon !

Mmmmmmmmmmmmmm ça ça s'appelle la Croc'ande. C'est un délice d'amandes, de sucre, de miel caramélisés selon une recette secrète qu'une maman a transmise à ses filles .... Tant pis si c'est secret en tout cas c'est tellement bon qu'il vaut mieux que j'évite le stand d'Isabelle au marché de Montélimar du samedi matin si je ne veux pas tombe
Haute-Loire

Haute-Loire

Il y a des coins de verdure, pas loin d'ici, qui semblent être là juste pour le plaisir des yeux. On s'accoude à un vieux mur, on regarde la ligne d'horizon. Et là on se perd sans s'en rendre compte, entre les feuilles des arbres, en rebondissant sur un nuage, en effleurant les courbes des collines. Le stress s'envole, la tête décompresse, co
Quoi, c'est le printemps ?!

Quoi, c'est le printemps ?!

Bouhhh, c'est quoi ce rayon qui rentre dans ma tanière ? Je me frotte les yeux, je soulève une paupière, je sens des parfums d'herbe et de fleurs. Allons bon, serait-ce le printemps qui arrive ? Oups j'ai dormi tout ce temps ?! Mais alors je ne vous ai pas parlé de Janvier sur le plateau de la Molière dans le Vercors ? Certes la neige s'était
Elucubration

Elucubration

Là je perds ma pesanteur. Certitude du bon endroit, bon pour soi. Douceur de l'air, du vert, douceur dedans. Des fleurs qui parlent au son du vent véloce et frais. Dans mes cheveux qui s'embrouillent se tricotte une tête de sauvage qui rigole. Un peu ici, déjà partie, me voilà là-bas. Chemins, sentiers, prairies, je touche des pieds la terre
Welcome to South Africa

Welcome to South Africa

Journal d'Afrique. Acte 1. La girafe. Je vous observe de là-haut. Votre présence ne me dérange pas, tout juste ai-je un regard pour vous, petits mamifères entourés de métal roulant, qui passez vos journées à vous extasier devant moi, devant nous, habitants de cette nature. Je me délecte de ces arbres délicieux et vous plains de ne pouvoir
Le bleu de mes moustaches

Le bleu de mes moustaches

On m'avait dit qu'ici il y aurait des souris. J'ai bien cherché mais rien. Le tuyau était percé, mais par bonheur j'ai rencontré une jolie vigneronne, là, à La Roche Saint Secret, où Audrey ma patronne fabrique des élixirs divins, du miel, des confitures, mmmiaou ! Un vrai paradis parsemé de lavandes qui ont déteint sur moi. Qu'importe je