Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

ON LANCE LE DEBAT

ON LANCE LE DEBAT

Nous sommes une association dont les statuts ont été enregistrés en sous-préfecture de Reims le 2 août 2011 et qui a pour objet "organiser et contribuer à des débats portant sur tous types de sujets afin de participer à la vie politique et civique". Journal Officiel du 20/08/2011, n°34, page 3811

Ses blogs

ON LANCE LE DEBAT

ON LANCE LE DEBAT

Pour y découvrir les actualités et évènements qui ponctuent la vie de l'association
ON LANCE LE DEBAT ON LANCE LE DEBAT
Articles : 146
Depuis : 31/08/2012
Categorie : Associations & ONG

Articles à découvrir

LE MODELE ALLEMAND : un facteur de crise ?

LE MODELE ALLEMAND : un facteur de crise ?

Le modèle allemand semble présenter toutes les caractéristiques d’une politique optimale en matières budgétaire, économique et sociale. Et ce, au contraire de la France qui ne parvient pas à inverser les courbes du déficit, de la balance commerciale et du chômage. Afin de se représenter l’écart de résultats entre ces deux puissances
DETTE PUBLIQUE : pas d’inversion de la courbe

DETTE PUBLIQUE : pas d’inversion de la courbe

Alors que les critères du pacte de stabilité monétaire européen nous imposent de ne pas dépasser un seuil de déficits publics supérieur à 3% du PIB l’an, l’exercice 2013 demeure un énième mauvais cru : +4.3% selon l’INSEE. Concrètement, le déficit budgétaire de la France atteindra près de 90 milliards d’euros : 90Mds€ de det
ELECTRICITE: les tarifs augmentent... encore!

ELECTRICITE: les tarifs augmentent... encore!

Le Conseil d'Etat a sans surprise suivi les préconisations de l'Anode (groupement de concurrents à EDF) et de la Commission de régularisation de l'énergie qui ne cessent de rappeler les dispositions légales en vigueur: le prix de vente doit permettre de couvrir les dépenses d'EDF. Concrètement, d'ici, à 2 mois, les tarifs augmenteront de 0.
BRADER L’EDUCATION POUR SAUVER UNE BANQUE

BRADER L’EDUCATION POUR SAUVER UNE BANQUE

Les conséquences de la crise des « subprimes » et autres actifs « pourris » ne cessent de générer des situations critiques pour les populations qui subissent les conséquences de la spéculation : programmes de rigueur et d’austérité, chômage… Et malgré les différents plans de sauvetage financés par les capitales européennes via l
LA FRANCE EST EN PANNE DE CROISSANCE

LA FRANCE EST EN PANNE DE CROISSANCE

Sans surprise, les vaines incantations du Ministre de l’Economie n’ont pas été suffisantes : l’INSEE a confirmé que le PIB ne progresse plus depuis deux trimestres consécutifs. A défaut de proposer une stratégie pour dynamiser le secteur marchand, Michel Sapin s’est contenté de déclarer : « Mieux vaut assumer ce qui est plutôt que
UNE BANQUE PORTUGAISE PLOMBE LE CREDIT AGRICOLE

UNE BANQUE PORTUGAISE PLOMBE LE CREDIT AGRICOLE

Les établissements financiers français aiment à communiquer pour rappeler qu’ils sont proches de leurs clients et qu’ils agissent pour soutenir l’économie locale. Derrière cet écran de fumée qui ne trompe plus personne, chacun se souvient de l’intérêt porté par la Société Générale à la spéculation (affaire Kerviel), des tran
 Comment l'Egypte compte payer ses Rafale

Comment l'Egypte compte payer ses Rafale

Pour régler ses 24 chasseurs, sa frégate et ses missiles, l'Egypte devra trouver 5,2 milliards d'euros. Comment le Caire, dont les finances publiques sont au rouge vif, va-t-il s'acquitter de cette sommes ? Par un montage financier qui fera que la moitié de la facture sera financée par un "pool bancaire" dont le Crédit Agricole, la Société G
SPECULATION : la règle « Volcker » s’appliquera-t-elle ?

SPECULATION : la règle « Volcker » s’appliquera-t-elle ?

Depuis la loi « Dodd-Franck » de 2010, l’administration Obama tente de réguler les marchés financiers en limitant la capacité de spéculation des banques. Afin de renforcer le dispositif existant qui demeure peu efficace, l’administration fédérale souhaite que les établissements bancaires appliquent la règle « Volcker », du nom de l
LE SALAIRE MINIMUM EUROPEEN SE GENERALISE

LE SALAIRE MINIMUM EUROPEEN SE GENERALISE

Si actuellement la majorité des Etats membres de l’UE, 21 sur 28, ont fixé un salaire minimum généralisé, ce dernier varie considérablement d’une capitale à une autre : 157€/mois en Roumanie contre 1874€/mois au Luxembourg (rappelons que notre SMIC atteint 1430€/mois). Quand aux 7 autres Etats n’ayant pas adopté ce choix, ce ser