Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

Mort d'âme

Mort d'âme

Michel Petit poète à la croisé des chemins...

Ses blogs

Le blog de Mort d'âme

Le blog de Mort d'âme

Michel, Petit poète à la croisé des chemins. Et si le messie était immortel...
Mort d'âme Mort d'âme
Articles : 177
Depuis : 19/06/2011
Categorie : Lifestyle

Articles à découvrir

éloge du nouvel ordre mondial...???

éloge du nouvel ordre mondial...???

De nos jours, dans ce système capitaliste, la méfiance nous monte les uns contre les autres et dans ce grand débat, nous essayerons de comprendre, dans un premier temps : ce que nous révèle nos ignorances face à l'argent, un rapport déséquilibré suivant notre classe sociale. Ensuite viendrons les réels problèmes, les plus aisés assurero

Réalisme conflictuel

M'a t on donné le choix sur notre système Aurai je aussi la voix de contrer ce qu'il sème Richesses qui ma foi m'éloignent de mon âme Toi, rédigeant les lois loin de nous à Paname

Croyances

L e réveil de l'Humain sur la réalité, Merveilles cousus-mains par la dualité : Mal et bien s'opposant depuis l'antiquité, Valait bien être osant, m'apprit divinité. Me croyez pas certain à toutes vérité, M'y virez en crétin vers tout l'infinité

T'AS CITE TACITE

Nos compassions de refuser les plus rondes Dans ses journaux de sac d'os blondes, La crise va devenir plus que sexuelle, Le monde a chaud si consensuel... Nos compassions à oublier toutes nos hontes Où les journaux c'est l'I.P.S.O.S. qui compte La crise visible en est bien résiduelle Un monde en guerre perpétuelle Leurs compassions risibles s'i

le dernier prophète

C'est comme ça ! C'est la vie qui nous demandent D'un infini Ying-Yang où l'un tend vers les autres, Pour son ciel étoilés de passés et futurs. On débloque machinalement, ça scandent A l'attentat à la pudeur qui devient vôtre. Et nous serons ton âme, sommets à deux factures Là sera neutralisé pour que s'étendent L'origine de ce créti

Un ciel plein d'étoile...

A travers nos regards sur le monde, se joue une interdépendance entre chaque être, le besoin de locuteur pour partager le jugement sur un tiers, Il se tenait en cette phrase ce sentiment : "Il me paraît que nous agissons tous dans le but de séduire à des modes de préséances." En communauté, les êtres se jugent, ils s'évaluent dans une con

Les sirènes hors-la-loi

J 'ai du vous obéir pour arrêter vos cris, J'ai nié à vous haïr et à travers l'écrit, De futur à venir quand le destin s'écrie... "On a fait que trahir nous disait le sanskrit" J'ai fais face au pire de croire en l'incompris, D'avoir fait que rire, voire en l'an un qu'on prie L'an deux-mille en empire, renaissant qu'on apprit Les amours le

A l'affût

O n vit un système si capitaliste Que partout il sème une misère triste, Résoudre un dilemme, chaque humain en piste D'une passion blême pas trop pacifiste. C'est l'argent qui pourrit l'amour de son prochain, Chaque être se nourrit d'être numéro un, Si la vie te sourit sur ton bout de chemin. C'est l'amour qu'on cherche autant que nous somm

Quand nous écrivons...

Passent le temps si vil, méchant et futile, Nos amours tant civil soignant volubiles, L'ignorance en ville pour sortir la bille. Sauvons nous ces piles face à l'an deux-mille ? Où trouver l'énergie dans cette synergie ? Je sème l'allergie d'Anis jusqu'à Cergy On aime léthargie lorsqu'on veut que l'art gît. Là, saveurs d'émotion du présen