Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog
Antonin Sabot-Lechenet

Ses blogs

Reportage et Photo, blog de reportage, d'actualité et de photographie

Photographie- Actualité - Reportage article journalistique et de reportage photo
Antonin Sabot-Lechenet Antonin Sabot-Lechenet
Articles : 405
Depuis : 10/11/2006
Categorie : Économie, Finance & Droit

Articles à découvrir

Tunis manifeste toujours

Tunis manifeste toujours

La Tunis nouvelle est en effervescence. Depuis que Ben Ali a fuit, la plupart des gens sont bien retournés au travail, mais pourtant il reste impossible de recenser tous les mouvements, toutes les manifestations, qui agitent encore la capitale tunisienne, trois jours après sa « révolution ». De rue en rue, de bâtiment administratif en bâtime
Deux visions - en grand format - des boues toxiques hongroises

Deux visions - en grand format - des boues toxiques hongroises

A priori, les sites qui proposent sur Internet des photos en grand format, comme The Big Picture du Boston Globe, ne m'attirent pas trop. Par la compilation qu'ils font d'images disparates fournies par des agences et des photographes différents, ils n'ont à mon goût pas assez d'unité dans le traitement des événements. Oui, souvent le résulta
Images d'actu, images du quotidien : d'autres photos du Kirghizistan

Images d'actu, images du quotidien : d'autres photos du Kirghizistan

Ce dimanche 10 octobre, on vote au Kirghizistan. Il s'agit des premières élections depuis l'éviction, en avril, du précédent président : Kourmanbek Bakiev. L'occasion de découvrir en images ce pays méconnu. Le Kirghizistan n'est pas un pays qui a attiré beaucoup de photographes. Sorte de "ventre mou" de l'Asie centrale, le pays instable a
MAM et Fillon sont dans un avion...

MAM et Fillon sont dans un avion...

...Et ça fait bien rire les Tunisiens. Pour preuve, voir cette excellente caricature du dessinateur blogueur Seif Nechi (cliquez pour agrandir) : (le mot sur le tableau, Ja'ala, veut dire "pot de vin" de manière très vulgaire, une belle première leçon d'arabe, et une belle preuve de liberté d'expression dans la Tunisie post Ben Ali) Merci à

Maintenant les policiers doivent payer leur café !

S'il est un poids dont les Tunisiens sont heureux de s'être débarrassés, c'est bien celui que faisait peser sur eux la police. Autrefois omniprésente et capable de tous les abus de pouvoir, des plus graves aux plus insignifiants et donc blessants, elle est aujourd'hui dans ses petits souliers. Maintenant tu paies ! Pour les Tunissois que j'ai r

Reportage et photo évolue

La vie du blog Reportage et photo prend une autre dimension. Après une tentative de nouveau départ sous Wordpress, il devient un vrai site à part entière et devient donc Reportageetphoto.fr (ça en jette hein!). Vous êtes donc cordialement invité à venir découvrir toujours plus d'analyses d'images, d'histoires de reportages et de documentai

Combien de temps pour oublier 23 ans de dictature ?

Dans les rues de Tunis, la fierté déborde. Il y a beaucoup de gens qui vous abordent comme pour vous prendre à témoin de ce qui s'est passé dans le pays, de ce qui s'y passe encore et de ce qui va changer. « Alors tu as vu ? », interrogent-ils, sans avoir besoin de préciser de quoi ils parlent. On a tout de suite compris. Certains montrent
Cuba, le discours change... pas les photos

Cuba, le discours change... pas les photos

On ne peut pas dire tout ce qu'on veut avec des images. Ou en tout cas on peut pas le dire n'importe comment. J'ai été attiré, lors de ma veille sur des sujets photos par un titre du Wall Street Journal : Wind of Change in Havana. Régulièrement abreuvé d'images pitoresques de Cuba, je me suis dit qu'il s'agissait là d'une bonne occasion de v
Tunisie : "Même ma grand-mère connait les proxys"

Tunisie : "Même ma grand-mère connait les proxys"

La censure d'Internet en Tunisie a vécu. Les jeunes ici connaissaient bien les moyens de la contourner mais maintenant tout est en accès libre, même, s'amusent certains blogueurs tout en jurant ne pas vraiment être allé voir, les sites pornographiques. Ici, il n'y a pas eu besoin de nos fantasmes sur les Anonymous pour contourner la censure. D