Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog
Céline

Céline

Tags associés : celine-au-nigeria

Ses blogs

Lagos, Nigeria - Fragments

Ce blog a initialement été conçu pour donner des nouvelles à mon entourage lors de mon séjour à Lagos, au Nigeria. J'ai cependant eu la surprise d'avoir des "visites extérieures" de personnes en quête d'information de terrain sur ce pays, et ce bien après mon départ. J'ai donc décidé de garder ce blog ouvert, en espérant qu'il contribuera à enrichir les représentations souvent bien simplistes que l'on a du Nigeria.
Céline Céline
Articles : 21
Depuis : 14/09/2006
Categorie : Tourisme, Lieux et Événements

Articles à découvrir

Même les banquiers ont une âme

La preuve en a été faite hier, lors d'une exposition au tout nouveau Centre for Contemporary Arts, à Lagos. Mais d'abord quelques mots sur le CCA. Dirigé par la sémillante Bisi Silva, le CCA est pensé comme une platforme pour tous les arts visuels. A la fois espace d'exposition, de rencontre et de réflexion, le CCA est également en train de

Ca va mieux en le disant

Un mercredi soir. Rencontre avec le patron vahaza d’un hôtel à Tana. Huit ans dans le pays : il a tout compris depuis longtemps, il vomi son dégoût sur le pays et ses habitants. Je vous passe les détails du discours, ce qui nous intéresse, c’est qu’il a un exemple. Je laisse la parole à notre fin analyste de la grandeur et des petitess

Guide pratique de conduite à Lagos

Faut-il être fou ou inconscient pour conduire soi-même son véhicule à Lagos ? Pas nécessairement. Mais un Nigérian m’a donné un jour ce conseil avisé : « Pour bien conduire à Lagos, considérez que tous les gens autour de vous sont cinglés, et vous, la seule personne saine d’esprit » A ce point ? Oui, à ce point. Pour conduire à L
Lagbaja, en son et en images

Lagbaja, en son et en images

Lagbaja, l'artiste nigérian masqué, a sorti un nouvel album en début d'année. Pour mémoire, lagbaja est un mot yoruba qui signifie à la fois "personne", "tout le monde" ou encore "n'importe qui". S'il a choisi ce nom de scène et s'il joue toujours masqué, c'est que Lagbaja est un artiste engagé, qui entend faire entendre la voix de tous ce

What did you bring for me ?

Des siècles que je n’ai pas alimenté ce blog… Honnêtement oui, j’avais abandonné (ah, l’usure du quotidien) Mais voilà, ces deux dernières semaines, j’ai rencontré plusieurs personnes qui m’ont affirmé avoir abordé leur départ au Nigeria avec plus de sérénité par ces récits du quotidien. J'ai d'ailleurs bien fait de venir

Idées reçues

En guise d'introduction, catalogue d'expériences quotidiennes vécues: faire trois pas dans la rue et être dévisagée par tout le monde. Me faire interpeller tous les 20 mètres pour m’entendre dire bonjour (particulièrement si c’est un endroit où les gens n’ont pas l’habitude de me voir) Me faire arracher les sacs des commissions des

Soeur Jeanne

Dans la vie, il est parfois des rencontres qu'on n'attend pas... Il y a de cela presque deux semaines, un mercredi matin, je me suis rendue d’un pas guilleret et décidé au "café rencontre" de l’association française des femmes d’expatriés au Nigeria, Lagos Accueil. D’un pas guilleret et décidé est bien sûr une figure de style pour s

Enfin un éclairage intéressant sur les violences au Nigeria !

C'était sur France Inter, ce samedi 17 avril. Les violences qui ont lieu de plus en plus fréquemment à Jos sont présentées sur nos chaînes occidentales comme un conflit religieux entre chrétiens et musulmans : vision simplificatrice, à la lisière de l'erreur journalistique. Hier, l'émission "Rendez-vous avec X" a fait un point nécessaire
Baptême

Baptême

Quelques nouvelles après un long silence. Après Sœur Jeanne et son énergie rayonnante, voici une autre expérience religieuse du Nigeria : la « naming ceremony », soit « la cérémonie du nom » ou encore « baptême » musulman. Muri Ayangbola, ami de longue date de l’Alliance Française Lagos, joueur émérite de talking drum, une forme

Le danger d'un récit unique - Chimamanda Adichie

Chimamanda Adichie est une auteure nigériane. Elle a notamment écrit "L'hibiscus pourpre" et "L'autre moitié du soleil". Dans cette intervention de 18 minutes, elle livre une réflexion sur ce qu'elle appelle "le récit unique", cette histoire dans laquelle on enferme les autres. Les autres sont ici les Africains, les Américains, les Mexicains.