Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

Antigone soi disant

Antigone soi disant

Ses blogs

Le blog de vivir-sentir-escribir.over-blog.com

Le blog de vivir-sentir-escribir.over-blog.com

vivir-sentir-escribir.over-blog.com
Antigone soi disant Antigone soi disant
Articles : 148
Depuis : 21/02/2010
Categorie : Lifestyle

Articles à découvrir

Don't lie...

« Se dice que hay varias maneras de mentir ; pero la más repugnante es decir la verdad, toda la verdad, ocultando el alma de los hechos. Porque los hechos son siempre vacíos, son recipientes que tomarán la forma del sentimiento que los llene. » Onetti in El pozo

Epaisseur de l'imagination

"Il me paraît évident, contrairement au préjugé courant, que toute chose imaginée existe par cela seul qu'elle est imaginée, et que cette existence est autrement réelle que celle des prétendues réalités. Une réalisation matérielle n'est qu'une mort partielle, une cristallisation caricaturale de l'Idée." in Voyage au pays de la quatriè

Solipsisme

« Vivimos juntos y actuamos y reaccionamos los unos sobre los otros, pero siempre, en todas las circunstancias, estamos solos. Los mártires entran en el circo tomados de la mano, pero son crucificados aisladamente. Abrazados, los amantes tratan desesperadamente de fusionar sus aislados éxtasis en una sola autotrascendencia, pero es en vano. Por
It's about being alive

It's about being alive

"Rien ne nous oblige à chercher notre satisfaction dans l'apaisement" Stravinski in Poétique musicale Always be on the brink (of life and death...) "Fancioulle me prouvait d'une manière péremptoire, irréfutable, que l'ivresse de l'Art est plus apte que toute autre à voiler les terreurs du gouffre; que le génie peut jouer la comédie au bord

"... en el fin del mundo."

"Pero hay belleza, estoy seguro, en una muchacha que vuelve inesperadamente, desnuda, una noche de tormenta, a guarecerse en la casa de leños que uno mismo se ha construido, tantos años después, casi en el fin del mundo." Onetti ( El pozo )

"je cesserais d'être moi"

« … moi j’ai toujours cherché l’amour et si je me trompais, je me détournais, avec la chair de poule, et m’en allais ailleurs, je savais pourtant combien il serait simple d’oublier bel et bien mon juvénile rêve d’amour, franchir le Rubicon pour se retrouver sur les terres de cette étrange liberté où n’existe ni honte, ni reten