Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog
Morgane

Morgane

Etudiante à l'ENSAIA de Nancy Actuellement en année de césure
Tags associés : burkina faso, le projet, mali, niger

Ses blogs

Morgane en Afrique de l'Ouest pour ASF

Blog de Morgane, en stage d'agronomie au Mali, au Burkina Faso et au Niger pour ASF dans le cadre du projet "structuration d'une filière pomme de terre en Afrique sahélienne"
Morgane Morgane
Articles : 50
Depuis : 11/01/2008
Categorie : Tourisme, Lieux et Événements

Articles à découvrir

II) 4) et 5)

-4- Les partenaires de l’étude en France Agro Sans Frontière Bretagne Agro sans Frontières est une association nationale organisée en « délégations régionales ». Ses principaux objectifs sont de contribuer au développement durable et à la sécurité alimentaire, dans les pays du Sud, en intervenant sur l’environnement (protection et

IV) 3) Cas du Niger

-3- Cas du Niger a) Les projets en cours au Niger Production de pomme de terre dans la région d’Agadez Ma visite au Niger a eu lieu alors que la rebellion touareg dans le nord du pays sévissait depuis plusieurs mois. Pour des raisons de sécurité je n’ai pas pu me rendre dans la région d’Agadez, je n’ai donc pas visité les sites de pro

II) 6) Déroulement du séjour en Afrique sahélienne

-6- Déroulement du séjour en Afrique sahélienne Pour atteindre les objectifs fixés, je me suis rendue au Mali, au Burkina Faso et au Niger du 15 janvier au 13 mai 2008. Je me suis rendue 2 fois au Mali (pour une durée totale de 7 semaines), 2 fois au Burkina (7 semaines) et une fois au Niger (3 semaines). Au cours de ces 4 mois en Afrique sah

III) ANALYSE DE LA FILIERE POMME DE TERRE EN AFRIQUE SAHELIENNE

-1- Aperçu général de la filière en Afrique de l’Ouest La production des pays ouest-africains est négligeable au plan international. Les principaux pays producteurs sont le Nigéria, le Cameroun, le Sénégal, le Mali et la Guinée. A l’exception de quelques échanges frontaliers difficiles à estimer, la production des pays ouest-africain

IV) Les collaborations d'ASF-Bretagne

-1- Cas du Mali a) Les projets en cours au Mali Etat de la culture de la pomme de terre au Pays Dogon Cette région du Mali est une des zones les plus « en danger » du pays. Le plateau dogon possède en effet moins de 10% de terres cultivables mises à rude épreuve par la désertification (chaque année 1 tonne de terre/ha disparaît). Au cours

IV) 2) Cas du Burkina Faso

-2- Cas du Burkina Faso a) Les projets en cours au Burkina Etat de la culture de la pomme de terre dans la province de Tapoa Les résultats présentés dans ce compte-rendu découlent des visites effectuées à Tansarga, Tambaga-Fouani, Boudiéri et Boulel, où nous avons rencontrés des groupements de producteurs. Ces 4 sites sont représentatifs

III) 3) Le cas du Mali

-3- Le cas du Mali L’approvisionnement en plants Le principal problème au développement de la culture de la pomme de terre est l’approvisionnement des producteurs en semences. Comme le Burkina et le Niger, les producteurs maliens sont dépendants des importations en semences certifiées européennes. Celles-ci sont insuffisantes et ne couvren

III) 4) Le cas du Niger

-4- Le cas du Niger L’approvisionnement en plants Quantité de semences Germicopa importées au Niger au cours des 5 dernières campagnes Au Niger il n’existe pas de société importatrice de semences de pomme de terre comme la Sikassoise ou King Agro. Le principal importateur est la FAO, qui traite avec la société Germicopa en France et une

II) 2) et 3)

-2- La pomme de terre Origine et histoire Originaire de la Cordillère des Andes, la pomme de terre fut introduite en Europe au XVIe siècle par les Espagnols, et est cultivée actuellement partout dans le monde. Les principaux pays producteurs mondiaux sont la Chine et l’Inde, les principaux producteurs européens sont l’Allemagne, les Pays-Ba

V) LES PERSPECTIVES DE DEVELOPPEMENT DE LA FILIERE POMME DE TERRE

Plusieurs éléments laissent présager un bel avenir à la filière pomme de terre dans les trois pays étudiés : la pomme de terre entre de plus en plus dans les habitudes alimentaires des populations et la demande intérieure est en croissance régulière et forte les possibilités d’extension de la culture sont réelles, les zones potentiell