En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services ainsi que l’affichage de publicités pertinentes. En savoir plus et agir sur les cookies

Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

nagui chehata

nagui chehata

Ses blogs

Le blog de nagui chehata

Le blog de nagui chehata

Optimisme ? La vie fait bien les choses ! La preuve ...
nagui chehata nagui chehata
Articles : 153
Depuis : 28/06/2007

Articles à découvrir

Chose promise, chose due.

Chose promise, chose due.

Le patron l’avait promis : si l’opération réussissait, il retournerait à ce couvent, caché derrière la mosquée Elazhar pour remercier le saint vénéré. En fait, il y en plusieurs : Saint Tadros, Sainte Marina, Saint Abounofr et l’eau de puit qui aurait des effets miraculeux. C’est surtout à ce dernier Saint que le patron avait prom
Entracte

Entracte

Réveil matinal. Chant d’oiseaux. Brise. Un matin comme tant d’autres. Pourtant, ce matin n’est pas comme les autres. Sentiment de vide. Lassitude. Une histoire d’amour qui meurt. Une histoire tant attendue. Quarante ans d’attente. Une histoire qui s’etteint au bout d’un an et quelques mois. Rêve évaporé. L’idéal tant recherché
ce n'est qu'un au revoir

ce n'est qu'un au revoir

L’ami retrouvé reparti. Après trois semaines passées au Caire, Yannick a regagné sa Bretagne chérie où la grisaille et la fraicheur étaient au rendez-vous. Malheureusement, le patron n’avait pas assez de temps pour s’occuper de lui, entre ses cours privés pour les élèves du rattrapage et l’opération qu’il subie dernièrement, l
ça va et parfois ça revient

ça va et parfois ça revient

Les clients de la pension viennent et s'en vont ! Il y a ceux qui, conquis par le Caire et l'Egypte, deviennent des vrais habitués de la pension et ne se lassent pas d'y revenir pour la plus grande joie du patron. Mais, d'autres, rares heureusement, qui n'arrivent pas à apprécier cette grande ville et ne voient que ce qui existe de négatif et D
Désiliconé mais gonflé

Désiliconé mais gonflé

L'opération ne devait pas être trop compliquée d'après le médecin. Donc, pas longue. Mais ce qui était interminable c'était l'attente avant l'opération: Le médecin lui avait dit de venir à 9 heures du matin. Et comme le patron a cette sale habitude d'être à l'heure, il était arrivé à 9 heures pile. Puis, 6 heures d'attente! Intermina
l'attente !

l'attente !

Le patron lance un dernier coucou à ses amis et lecteurs avant de se faire opérer pour qu'on lui enlève la silicone! Il a la trouille le patron mais espère qu'il n'y aura pas de mauvaise surprise et que tout ira pour le mieux! Cela ne l'empêche pas de penser qu'il aura du mal à dormir cette nuit. Dans moins de douze heures, le patron revivra
Vin anthibiotiqué

Vin anthibiotiqué

Rêve ou réalité ? La soirée du 14 juillet est toujours l’occasion par excellence pour manger d’excellents fromages et charcuteries venus de France directement ! Mais, pour pouvoir y prendre part et gouter à ces plaisirs gastronomiques il faut avoir de bons pistons et savoir se faire inviter à L’ambassade de France. Quoique professeur va
Visite

Visite

Que devient-on après la mort ? C’est à cette question que le patron de la pension de la joie, actuellement en recherche à un sens pour la vie, a voulu répondre. De passage à Alexandrie, il a voulu, avant de terminer son séjour, aller rendre visite au célébrissime Youssef Chahin. On lui avait dit que le grand cinéaste était enterré dans
Le fantôme

Le fantôme

Autre visite pour un autre grand homme. Depuis longtemps, le patron avait envie de visiter le musée de Costentin Cavafy. Il avait eu l’occasion de lire des extraits de ses poèmes, poèmes qui l’avait alors beaucoup touché. Mais, comme il avait envie de mieux connaitre l’homme, le patron a demandé à un ami alexandrin s’il connaissait la
Le pont de Stanley

Le pont de Stanley

Le patron de la pension de la joie n’aime jamais paraître mélancolique avec ses amis et essaye, quand il n’a pas trop le moral, de jouer la comédie pour ne pas embêter ses amis qui lui sont très chers. Parfois, ça lui réussit. Pour se changer les idées noires qui le hantent dernièrement, il s’est laissé entrainer par ses jambes, et