Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

Patrick Germain

Patrick Germain

Je suis beau, intelligent, spirituel. J'aide les vieilles dames à traverser, en chantant "Le Petit Bonhomme en Mousse" sur l'air de Tannhauser. J'aime les chicons au gratin, et le boeuf gros sel. Chuis bien, comme mec...

Ses blogs

Eus Arduenn

Eus Arduenn

Le blogue de Patrick Germain, barde au pays d'Ardenne
Patrick Germain Patrick Germain
Articles : 145
Depuis : 01/08/2006
Categorie : Mode, Art & Design

Articles à découvrir

Noces d'or bis. La Marion (Texte de M-L Eeckman)

(J'ai reçu ce texte, ce matin, écrit par Marie-Luce Eeckman. Il fait - s'il faut le préciser - suite à la nouvelle "Noces d'Or" que le lecteur découvrira plus bas : pour une bonne compréhension du contexte, il sera donc utile de le (re)lire avant de découvrir celui-ci. Ah, celui-ci... ce regard de femme... oui... nombre de choses que je n'ig
Get lucky...

Get lucky...

Elle avait le sourire, les ailes déployées dans le soleil couchant ; flânant les ascendances de si belle manière qu'ils oubliaient alors qu'une telle harmonie s'acquiert dans les tempêtes, quand les ailes se rompent à survivre, et si peu, et si mal, et pourquoi. Elle avait le sourire, toute étonnée encore dans le soleil reçu de ce qu'elle
Tribut(e)...

Tribut(e)...

... chut, dis rien : c'est un hommage à Bowie, voilà tout... ***... :-)

Calestienne

Vouivre, serpent lové aux portes des silences, j'ai vu tes reflets d'or et les blés onduler un matin de ciel clair où les pierres levées vibraient sous le soleil et vibrait l'apparence.

Noces d'or

Marion Dubois... Elle vit toujours elle ? Je vois qu'elle vient de fêter ses noces d'or. Avec Frédéric Tanneur, co pâr ! J'aime bien les photos de noces d'or. Surtout quand ce sont des gens de mes années. C'est à ce moment là que je me rends compte à quoi j'ai échappé. Enfin, le plus souvent. Parfois, c'est des rendez-vous manqués. Et pa

Portes

Moins régionaliste que rural, c'est moins cette matière sous mes yeux, que je chante, que les portes qu'elle ouvre.
Car j'ai silences à vous dire...

Car j'ai silences à vous dire...

Petit préambule : le texte qui suit sera lu le samedi 12 juin dans le cadre de l'Avouerie d'Anthisnes, théâtre pour l'occasion d'une "Journée des Nutons" proposant diverses activités au nombre desquelles le "Premier Congrès de l'Académie Internationale et Intersidérale des Nutons". Le décor est planté. Mais que nul ne s'y trompe : lorsqu'
Le myosotis : ne l'oubliez pas

Le myosotis : ne l'oubliez pas

Allez donc passer à côté d’un buisson de myosotis sans vous arrêter, touché par le message mélancolique qui s’y rattache : « Ne m’oubliez pas ! ». Des champs, ou des marais ? Les botanistes passionnés qui consulteront cet article parviendront sans doute à trancher, au vu des photos. Moi pas : la variation nette de teinte au sein d

Nouveau mais pas antagoniste

"Il importe quelquefois de faire le ménage", me disais-je... En quelque quatre années, Eus Arduenn a pris de l'ampleur et son auteur de nouvelles directions. Ce qui risquait de transformer ce blogue déjà touffu en un touffu touffu, si je voulais tout y intégrer. D'aucuns m'ont dit qu'après tout la vie était un touffu touffu et qu'un blogue n
"Quand fleurira l'Épine" : ça y est !

"Quand fleurira l'Épine" : ça y est !

Amis Eusarduens, bonjour ! Ça fait un bail, je sais, mais n'allez pas croire qu'il s'agissait d'indifférence à l'endroit de ce bon vieux blogue : la préparation et la promotion du nouveau recueil m'ont pompé pas mal d'énergie, d'autant qu'il s'agissait de "tout" faire. Mais voilà : ça y est ! “Quand fleurira l'Épine„ - Patrick Germain