Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

Ghregg

Ghregg

Assis à son bureau il s'emploie à ouvrir Les sangles de sa blanche camisole quotidienne Il essaie de sceller dans une perle de myrrhe La jungle qu'il perçoit à travers ses persiennes.

Ses blogs

Grégory Parreira

Grégory Parreira

Grégory Parreira alias Le citadin filiforme, poète, chroniqueur (en vers comme en prose), Lecteur/clameur de mots sur tous les horizons, Animateur d'ateliers d'écriture(s) et de mise en voix.
Ghregg Ghregg
Articles : 147
Depuis : 26/06/2008

Articles à découvrir

Journal de confinement / Jour 6: 22.03.20

Journal de confinement / Jour 6: 22.03.20

Je regarde le silence dans les yeux, tout un monde restreint qui s’étire et s’apaise. C’est le règne des objets dont nous ne sommes que les passagers temporaires. La station en altitude d’un appartement avec vue sur les tuiles, la gorge des gouttières, chemin de ronde granitique entre les cheminées. Le ciel est infiniment clair, gouffre
Journal de confinement / Jour 3: 19.03.20

Journal de confinement / Jour 3: 19.03.20

J’avais vu les appels lancés sur la toile, les hymnes et les concerts de balcons qui fleurissaient dans les villes italiennes, espagnoles. L’être humain, paradoxe vivant : sujet grégaire converti pour une large partie à l’individualisme retrouve parfois quelques valeurs fondamentales lorsque l’ensemble du collectif est confronté à une
Journal de confinement / Jour 9: 25.03.20

Journal de confinement / Jour 9: 25.03.20

Quel règne ce monstre ! Quelle formidable aptitude à tout régenter, à faire de lui le centre du monde dans les salons mondains, à déclencher les soupirs ébahis, l’admiration, l’évanouissement des perles. On peut dire qu’il savait narrer les fables les plus insolites, incurver les récits et les légendes séculaires à son compte. Il
Journal de confinement / Jour 2: 18.03.20

Journal de confinement / Jour 2: 18.03.20

Nous sommes un foyer, une alvéole parmi toutes les autre désormais calfeutrée dans sa membrane. 42M² pour les pieds -un lino gris- et une toiture en pente douce flanquée de deux ouvertures vitrées sur le ciel. Le matin entre toujours par la cuisine, côté Rhône, il englouti le sol comme une marée rapide, se rétracte puis s’accroche au m
Journal de confinement / jour 7: 23.03.20

Journal de confinement / jour 7: 23.03.20

La semaine qui vient de s'écouler a distillé au dessus de nos crânes un des récits sonores les plus fulgurant, une œuvre minimaliste -sorte d'acoustique du réel- jamais le dépouillement d'une composition n'a généré autant de sens à nos oreilles. Nous pourrions appeler ça symphonie du nouveau vide ou concerto pour respiration naturelle.
Journal de confinement / jour 8: 24.03.20

Journal de confinement / jour 8: 24.03.20

Le héros est politique. Le héros est comme tous les mots il est usé et abusé, tordu au bon vouloir des idéologies et des récits. Chargé d'ordinaire d'une substance symbolique ses utilisations abusives de la part de nombres de pouvoirs aux abois le dévitalise et c'est dommage. Si l'on exclut les rares situations où un passant porté par la
Journal de confinement / Jour 1: 17.03.20

Journal de confinement / Jour 1: 17.03.20

C’était un ciel de printemps, une profondeur d’altitude azur essuyée de toute menace. Pas encore ce bleu écrasant des canicules sur lequel les réacteurs d’avions tirent leurs grands traits de nuages, non ! Nous assistions plutôt à l’éveil de mars, mars dans la lenteur de ses étirements, mars dont les à-coups de chaleur et de lumiè
Créons nos anticyclones

Créons nos anticyclones

Mon immeuble est un minéral robuste, un carcan de vieilles pierres du XIXème siècle où s’épanchent les relations sociales ouatées et granitiques de la classe supérieure. Les étages sont bien souvent peuplés de silence, ce silence des espaces réservés, froid d’isolation et de caste. Malgré tout -parfois- lorsque je reviens ou repars
Journal de confinement / Jour 4: 20.03.20

Journal de confinement / Jour 4: 20.03.20

Autre perception intéressante qui heurta mes pensées ce matin c’est la désertion totale (en même temps que le contact avec l'extérieur) des rendez-vous et impératifs horaires qui rythment d’ordinaire nos journées. Aucune obligation minutée, aucune activité cochée sur un emploi du temps. En quelques jours nos agendas avaient totalement
Journal de confinement / Jour 5: 21.03.20

Journal de confinement / Jour 5: 21.03.20

Dans les temps reculés du mois dernier, période bénie durant laquelle nous courrions encore les avenues et la chaleur humaine j’eus le plaisir de participer à un petit exercice d’atelier d’écriture initié par un ami poète. La consigne de notre petit jeu consistait à sélectionner une phrase épuisante et tricoter à partir de ce fil r