Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog
Thierry Pernin

Thierry Pernin

Journaliste
Tags associés : poesie, photographie, poesie

Ses blogs

thierrypernin.overblog.com

thierrypernin.overblog.com

un blog qui laisse des traces
Thierry Pernin Thierry Pernin
Articles : 265
Depuis : 30/08/2012

Articles à découvrir

10 avril 2020 ThierryPernin. "Confiné"

10 avril 2020 ThierryPernin. "Confiné"

j’ai toujours marché dans ma tête peu m’importe le confinement à jamais un anachorète allers-retours jusqu’au firmament souvent le regard en témoigne c’est mon père qui fait la photo pour parer aux foires d’empoigne je saurais faire le zygoto il faut dire que je suis deux « je est un autre » s’écrie Rimbaud nous vivrons longtem
1er août 2020 "Sagesse" ThierryPernin.

1er août 2020 "Sagesse" ThierryPernin.

douze sont les chevaliers autour d’une table ronde un serment les a lié unis à travers le monde un seul homme règne en chef Sir Arthur roi de Bretagne aucune joute en son fief la confiance se gagne égalité souveraine fraternité qui couronne l’amour écarte la haine personne ne fanfaronne qui succédera au roi sujet à l’ordre du jour de
22 juin 2020 "Retrouvailles" ThierryPernin.

22 juin 2020 "Retrouvailles" ThierryPernin.

je suis rentré dans la cour ferme forte du Leumont quand la roue a fait son tour j’ai pris l’air dans mes poumons debout au centre du monde je voyage dans le temps seul mon esprit vagabonde surtout ne dis rien attends trois cents années en arrière sans frais de déplacements récitiez-vous des prières et quels étaient vos tourments Charles
101118 Le gardien Chapelle Templière de Rugney Département des Vosges

101118 Le gardien Chapelle Templière de Rugney Département des Vosges

vous qui pénétrez ici ayez toujours en mémoire que si le sol a durci c’est l’empreinte de l’Histoire comme de la peau tannée terre battue pas à pas foulée d’année en année et au mépris du trépas si vous gardez le silence il sera reconnaissant vous saurez la patience le secret assourdissant oui nous avons beaucoup prié avec vigueu
"De l'amour éternel" 1er mai 2016 Thierry Pernin

"De l'amour éternel" 1er mai 2016 Thierry Pernin

quand l’amour est flamboyant le trouble nous parait fictif mais c’est toujours effrayant surtout l’aspect définitif tulipe rouge dans les friches quelqu’un vivait-il là avant la terre devait-être riche coteau exposé au levant plus de trace de jardin encore moins d’une maison quelques murets anodins fantômes de leur liaison elle étai
15 novembre 2020 « Que le ciel me garde » ThierryPernin.

15 novembre 2020 « Que le ciel me garde » ThierryPernin.

pourvu que le ciel me garde je suis parti ce matin et que la lune ne tarde qu’elle éclaire mon chemin pied droit pied gauche je marche avec mon chien ma besace bien assurée ma démarche je ne manque pas d’audace comme le mat je suis libre un peu fou et parfois sage dans un parfait équilibre défilent les paysages pourquoi j’ai quitté Louh
16 janvier 2016 Thierry Pernin "Simple chanson"

16 janvier 2016 Thierry Pernin "Simple chanson"

c’est comme une simple chanson comme un air de rien en somme pourtant repris à l’unisson en tout un chacun nous sommes sur le chemin verglacé de là-haut nous voyons la ville le terrain est défoncé gare à ta cheville d’argile 2016 au compteur 52 ans mardi mais toujours agitateur sais-tu ce que Jacques a dit Jacques a dit prend le large a
18 octobre 2015 Thierry Pernin "du sang"

18 octobre 2015 Thierry Pernin "du sang"

il y a ton sang dans mon sang juste à peine mais quand même dans ce lignage finissant sans pâques avant carême nos histoires se sont croisées le hasard fait bien les choses des vestiges dans nos musées petit rien donc pas grand-chose l’aventure a bien commencé il était beau ton militaire sans aucun geste déplacé quelques principes élé
4 septembre 2015 Thierry Pernin Le poids des choses

4 septembre 2015 Thierry Pernin Le poids des choses

s’accoutumer au poids des choses il va falloir s’accoutumer avec ce que cela suppose prendre des coups mais sublimer et puis dis-leur que c’est de moi que je n’ai pas recopié qu’on ne m’a pas laissé le choix j’ai un cerveau atrophié plutôt le gauche et c’est tant mieux je m’en suis bien accommodé mais ce n’est pas contagieu
7 avril 2017 "Sans queue ni tête"

7 avril 2017 "Sans queue ni tête"

53 ans au compteur j’ai trop marché dans la merde de ma différence un dompteur et tout à coup je m’emmerde avec ma voix je t’appelle c’est celui qui dit qui hait pas de quoi tenir chapelle mais plutôt sauter la haie ceci dit être un athlète sans prétention aucune et dans les vers du poète pout tout un chacun chacune laissez-moi une