En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services ainsi que l’affichage de publicités pertinentes. En savoir plus et agir sur les cookies

Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

GIL

GIL

Chercheur autodidacte en sciences sociales. Ancien élève de l'Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales.

Ses blogs

LE CONFLIT

LE CONFLIT

Approches du conflit : philosophie, religion, psychologie, sociologie, arts, défense, anthropologie, économie, politique, sciences politiques, sciences naturelles, géopolitique, droit, biologie
GIL GIL
Articles : 1395
Depuis : 13/02/2008
Categorie : Politique

Articles à découvrir

Querelle des Anciens et des Modernes : philosophie politique

Il faut rappeler, sous peine de nombreux contre-sens, qu'on appelle philosophie moderne, la pensée occidentale produite par un certain nombre d'auteurs tout au long d'une grande période, située de 1492 (dans la foulée de la découverte des Amériques qui change du tout au tout la perception du monde) à 1789 (à l'orée de la Révolution franç

Modernité et post-modernité

La complexité de la modernité, les diverse aspects de la post-modernité qui ne sont en rien des passerelles viables vers un pré-modernité, sont au coeur de nombreuses évolutions sociales, politiques, morales et économiques, toutes intrinsèquement et parfois contradictoirement liées. Si des tenants d'époques et de systèmes sociaux mainten

Le droit et les droits de l'homme, de Michel VILLEY

Centré sur les droits de l'homme, l'origine et les conséquences de leur énonciation, notamment dans de grands textes fondateurs de la modernité, cet ouvrage de michel VILLEY, édité en 1983, rassemble une grande partie de sa conception de ceux-ci. Très critique envers la modernité, encore plus critique sur ce qu'il nomme l'accumulation déso

Philosophie du droit : recherches et incertitudes sur la pureté du droit

A la suite de Michel VILLEY, parce que l'on est d'accord avec ses interrogations ou au contraire que l'on est en désaccord avec sa vision des choses du droit, on peut se poser la question du statut d'une philosophie du droit. Ce statut, affirmé par certains qui voudraient absolument distinguer droit et morale et encore plus droit et politique, ne

Jean-François LYOTARD (1924-1998)

Le philosophe français Jean-François LYOTARD, associé au post-structuralisme et connu pour son usage critique de la notion de postmoderne est un penseur qui a tout au long de son oeuvre le sens aigu du politique. Esprit profondément critique, il reste constamment proche des mouvements les plus importants de l'évolution de la société occident

ONU : L'action du secrétaire général

Pour aborder cette série d'articles concernant l'ONU et sa place actuelle dans le monde, il est utile à la fois de revenir sur l'histoire (d'où cette série consacrée aux secrétaires généraux de l'organisation internationale) et sur la nature même, au réel, de celle-ci. En effet, s'il est utile et même indispensable de connaitre les rouag

Histoire mondiale de la guerre économique, de Ali LAÏDI

Alors que la plupart des ouvrages sur l'histoire met en avant avant tout les rivalités des Etats , leurs jeux géopolitiques, dans le cours de événements, l'ouvrage du chercheur à l'institut de relations internationales et stratégiques (IRIS) revient une nouvelle fois sur les guerres économiques. La guerre économique est une très vieille hi

Le différend, de Jean-François LYOTARD

Comme tout langage philosophique qui se respecte (ou qui veut se rendre singulier et respectable), celui du penseur français exige de la part du lecteur une attention soutenue. L'auteur en a tellement conscience, qu'il fait débuter son livre - qu'il considère comme "son" livre de philosophie - par une Fiche de lecture, où se trouvent définis l

Art et philosophie : conflits de conceptions de l'esthétique - 1

A l'occasion d'une visite (ou revisite) de l'oeuvre de Jean-François LYOTARD dont la pensée sur l'art est un précipité de sa conception de la modernité, il est intéressant de regarder, ce que sont devenus en France, à la situation "philosophique" particulière, les relations entre art et philosophie. Maints courants s'opposent sur la percept