Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

Yan

Ses blogs

ENCORE DU NOIR !

ENCORE DU NOIR !

"All things in moderation... including moderation itself" Serge A. Storms
Yan Yan
Articles : 1308
Depuis : 14/05/2011

Articles à découvrir

Avant les diamants, de Dominique Maisons

Avant les diamants, de Dominique Maisons

« Chaque dollar sorti de sa poche doit lui procurer un rapport satisfaisant. Moffat a peu de principes, mais celui-là, il y tient. » Moffat, que l’on découvre ainsi dès les premières lignes d’Avant les diamants, est un producteur de cinéma de seconde zone qui rêve de gloire, de reconnaissance et, bien entendu, d’argent. Mais là, en c
Bluebird, Bluebird, d’Attica Locke

Bluebird, Bluebird, d’Attica Locke

Publiée jusqu’alors à la Série Noire avant de disparaître du paysage éditorial français. Attica Locke revient chez Liana Levi. Et c’est heureux. Darren Mathews est un Texas ranger. Darren Mathews est noir. Et Darren Mathews est aussi membre de la force opérationnelle chargée de la Fraternité Aryenne du Texas. C’est pour cela que, mê
Les rues de Laredo, de Larry McMurtry

Les rues de Laredo, de Larry McMurtry

On l’attendait depuis bien longtemps. Depuis qu’on avait lu Lonesome Dove , à vrai dire. Deuxième volume de la série de Larry McMurtry consacrée à cette troupe de rangers du Texas sur un demi-siècle, Les rues de Laredo est le dernier publié, les éditions Gallmeister, après le roman initial, ayant décidé de respecter non pas l’ordre
Swag, d’Elmore Leonard

Swag, d’Elmore Leonard

Je n’ai pas gardé un souvenir impérissable de Plus gros que le ventre, première traduction, en Série Noire, de ce Swag d’Elmore Leonard que propose aujourd’hui la collection Rivages/Noir. À raison s’y j’en crois Laurent Chalumeau qui signe une préface amusante et érudite dudit roman. Ça tombe bien. J’adore avoir raison. Exégèt
Maktaaq, de Gildas Guyot

Maktaaq, de Gildas Guyot

On avait découvert Gildas Guyot avec Le goût de la viande , premier roman au style résolument… charnel. Et c’est donc avec curiosité que l’on s’est penché sur son second livre au titre énigmatique, Maktaaq. Ce que l’on suit là, c’est le road trip philosophique d’un jeune homme et de son grand-père entre Los Angeles et Las Vega
2020. Quelques bonnes lectures tout de même

2020. Quelques bonnes lectures tout de même

On dit beaucoup de mal de 2020 qui n’a pourtant rien demandé. Et si les parutions ont été bouleversées par le(s) confinement(s), au risque pour certains livres de passer sous les radars, on a pu tout de même bénéficier de belles lectures. En ce qui me concerne, et pour diverses raisons, les miennes ont été moins nombreuses que d’habitu
London Brothers, de John Pearson

London Brothers, de John Pearson

« C’est en octobre 1967, sept mois avant leur arrestation, que je rencontrai pour la première fois les frères Kray et acceptai de tenter d’écrire leur "biographie officielle". […] En y repensant, la journée tout entière me paraît curieusement irréelle, comme si j’avais participé à la parodie horriblement sérieuse d’un spot publ
Traverser la nuit, d'Hervé Le Corre

Traverser la nuit, d'Hervé Le Corre

Jourdan enquête. Jourdan en a assez de voir des morts et plus encore de leurs assassins. Jourdan est fatigué. Christian tue des femmes. Inlassablement. D'une manière de plus en plus sauvage. Pour ne pas tuer sa mère, peut-être. Louise fait des ménages. Elle survit comme elle peut avec pour seul horizon Sam, son fils. Elle essaie d’oublier u
Le champion nu, de Barry Graham

Le champion nu, de Barry Graham

Du Livre de l’homme , du même Barry Graham, paru chez Tusitala il y a près de cinq ans maintenant, on gardait un drôle de souvenir : pas grand-chose de l’intrigue mais une sensation tenace, mélange de mélancolie et de sourire. C’est avec ça que l’on a abordé Le champion nu, en espérant y trouver plus ou moins la même chose. Ça a
Friday Black, de Nana Kwame Adjei-Brenyah

Friday Black, de Nana Kwame Adjei-Brenyah

La collection Terres d’Amérique des éditions Albin Michel continue son travail de découverte de nouvelles voix de la littérature américaine. Bonne pioche avec Friday Black, de Nana Kwame Adjei-Brenyah, stupéfiant recueil de douze nouvelles majoritairement dystopiques à travers lesquelles le jeune auteur peint le portrait de l’Amérique d