En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services ainsi que l’affichage de publicités pertinentes. En savoir plus et agir sur les cookies

Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

Yan

Ses blogs

ENCORE DU NOIR !

ENCORE DU NOIR !

"All things in moderation... including moderation itself" Serge A. Storms
Yan Yan
Articles : 1053
Depuis : 14/05/2011

Articles à découvrir

Le bikini de diamants, de Charles Williams

Le bikini de diamants, de Charles Williams

The Diamond Bikini, plus connu chez nous sous le titre de Fantasia chez les ploucs depuis sa traduction à la Série Noire en 1957, est un des grands classiques du roman noir. Indéniablement aussi, la traduction de Marcel Duhamel, comme la plupart de celles des Série Noire de l’époque, avait bien mal vieilli, en particulier à cause de l’emp
Sous l'aile noire des rapaces, de Pierre Siniac

Sous l'aile noire des rapaces, de Pierre Siniac

« Ils sont fous, à la Banque. On n’envoie pas un fourgon d’or sur des routes transformées en foire du Trône. » Juin 1940 : face à l’avancée des troupes allemandes, la Banque de France transfère ses réserves d’or dans le sud. Dans l’effervescence du moment, un bordereau s’égare. Résultat : deux tonnes de barres d’or oubliée
Les morsures du froid, de Thomas O'Malley et Douglas Graham Purdy

Les morsures du froid, de Thomas O'Malley et Douglas Graham Purdy

Voilà un an déjà que Christophe Laurent, sur son excellent blog The Killer Inside Me (si vous n’y êtes pas encore allé, il est toujours temps de réparer cette erreur), a parlé avec enthousiasme de ce premier roman à quatre mains qui inaugure une série se déroulant dans le Boston des années 1950. Et comme il est opiniâtre, il a réguli
Tue-moi, de Lawrence Block

Tue-moi, de Lawrence Block

« Il s’agissait d’un article authentique, d’une pièce originale. Tout ce qui lui restait à faire pour rentrer chez lui avec ce timbre, c’était de surenchérir sur tous les autres collectionneurs intéressés. Il pouvait se le permettre sans grever son budget ni piocher dans ses économies. Mais d’abord, il avait quelqu’un à tuer.
Un maniaque dans la ville, de Jonathan Kellerman

Un maniaque dans la ville, de Jonathan Kellerman

Jonathan Kellerman est – avec Lee Child, C.J. Box ou Michael Connelly – un de ces auteurs dont on sait qu’il y a bien longtemps qu’ils ont cessé de s’aventurer dans des voies un peu originales, pour peu d’ailleurs qu’ils l’aient vraiment fait un jour, mais vers lesquels on peut revenir régulièrement avec un certain plaisir. Dans
L’Année du Lion, de Deon Meyer

L’Année du Lion, de Deon Meyer

Il y avait de quoi avoir un peu peur avant d’aborder le dernier roman de Deon Meyer. D’abord parce que l’on a la sensation depuis quelques temps que l’auteur sud-africain tourne un peu en rond, répétant toujours un peu la même recette, sans retrouver le souffle et surtout la chair de ses premiers livres. Ensuite parce qu’une citation d
Demain c'est loin, de Jacky Schwartzmann

Demain c'est loin, de Jacky Schwartzmann

François Feldman a, comme il le dit, « un nom de juif et une tête d’arabe » même si « en fait [je suis] normal ». Par ailleurs, il est originaire de la cité des Buers, à Lyon. Nom juif, tête d’arabe, originaire d’une cité « sensible », voilà un triple handicap. Pas sûr non plus que l’homonymie avec l’interprète des éterne
Underground Railroad, de Colson Whitehead

Underground Railroad, de Colson Whitehead

Esclave dans une plantation de Géorgie, Cora, plus ou moins seize ans, se voit proposer par Caesar, un autre jeune esclave, de s’enfuir vers le nord. Si elle est d’autant plus tentée par cette idée que sa mère, Mabel, a elle-même réussi à s’échapper quelques années plus tôt, l’abandonnant au passage, Cora sait bien que les chances
Côté ghetto, de Jill Leovy

Côté ghetto, de Jill Leovy

« Ce livre part d’une idée très simple : quand le système judiciaire ne parvient pas à affronter vigoureusement les morts et les blessures violentes, le meurtre devient endémique. » C’est donc de cette idée qu’est né Côté ghetto, sorte de prolongement d’un travail fait par l’auteur, journaliste pour le Los Angeles Times, à tra
Courir au clair de lune avec un chien volé, de Callan Wink

Courir au clair de lune avec un chien volé, de Callan Wink

« Sid dormait nu. Depuis tout petit. S’habiller pour se coucher lui paraissait curieusement redondant, comme porter des sous-vêtements sous ses sous-vêtements, quelque chose de ce genre. Il avait dormi ainsi toute sa vie d’adulte, et c’est pourquoi il courait maintenant pieds nus et cul nu sur le grès coupant, loin au-dessus des lumières