Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

L'effetlent

L'effetlent

En dehors de ce blog, graphiste et scénographe indépendant... Ce que j'aime : courir, marcher, lire, écrire, photographier, chercher, trouver, ne pas trouver, ne pas chercher mais avant tout n'avoir rien à faire !
Tags associés : essais, inclassables !, reflexions, visuels

Ses blogs

L'effetlent

L'effetlent

"Ceci n'est pas un blog !" Ceci est un espace vivant qui, je l'espère, apportera quelques moments de réflexions, de sourires ou pourquoi pas d'agacement !
L'effetlent L'effetlent
Articles : 121
Depuis : 08/09/2008
Categorie : Mode, Art & Design

Articles à découvrir

Le taiji du wudang en bretagne

Le taiji du wudang en bretagne

Voici un bon moment que je n'ai pas rempli ce blog de quelques lignes , et personne ne semblait s'en plaindre. Et bien me revoici tout de même ! Un exercice à la fois narcissique et qui pourtant m'oblige à forcer un peu de moi-même... pas naturel pour ma part de mettre en ligne des videos où je suis en scène... Narcissique parce qu'inévitabl

.

. Point ! Un point c’est tout Un point s’étouffe devant moi Le cœur serré et la bouche pincée Je regarde désabusé son corps s’étaler Affalé sur le coin d’un soupire, il ne s’en distingue qu’a peine Et je le guide pour une fin certaine, une certaine idée du trépas Juste un petit pas vers le doux désarrois d’un point qui n’

A feu et à cent, je pars...

Texte écrit juste avant mon départ pour la chine... Feu croisé à l’angle obtus d’une idée Sur la ligne épaisse d’un départ Je dessine un début, un rebut à dessein Destin entre croisé et fantassin Assassin à mi-voix de sombres routards J’achève là la lassitude des chants éludés Je dessine un rébus, un début pour défunt Fune

petits pas de chine

(Quelques mots écrits et inspirés entre les entreinements.... comprendra qui voudra :-) Petit matin d’un frais regard Mon sourir parcour le temple Au loin Poussé doucement par le vent Deux pas pour rien, deux pas pour toi Pour moi J’empli la cours je tourne lent Des ronds dans l’eau Heron sur terre Je glisse L’esprit flote devant s’éf

un texte écrit il y a un tout petit peu plus d'un an, le 11 janvier 2015. Une période agitée. Pourquoi le publier aujourd'hui ? Je ne sais pas vraiment, une envie simplement alors que l'humeur est différente mais l'idée que les bons sentiments mène aussi à diffuser de la haine et du rejet toujours identique. Confus surement, il le restera. A

Au pied d’un murmure

Je me souviens de ce chemin qui me menait. Je me souvient de ce chemin que me mène. Je me souviens, encore et toujours, de ce chemin qui me mènera. Ici ou là. Ici et là. Là, juste là. Aux aléas de l’eau de là. Juste devant Toi. Ici bas, devenant Moi. Souviens-toi du chemin, alors droit dans mes chaussons, j’avançais, le cœur acéré e

Miroir, mon beau miroir...

Avant tout, pour une raison que vous comprendrez (peut-être) en fin de lecture, je vous propose un reflets de ce que je suis : quarantenaire ayant eu « sa » famille « idéale », « sa » maison « idéale », « ses » chats « idéaux », « son » travail «idéal », (etc.), et qui aujourd’hui entame « une nouvelle vie » plongé dans de

en HD, haute débilité...

(écrit après avoir regardé l'émission d'Hanouna sur D8) Alors qu’aujourd’hui l’homme est capable de voler, d’envoyer des objets à plusieurs millions de kilomètres, de communiquer au bout du monde en moins d’une seconde, de faire des chirurgies du cerveau et ce à distance, de créer des machines pensantes et agissantes à notre plac

wushu !

L'effetlent n'est pas dédié à cela, mais ce sera un bon support pour les vidéos... Et puis, à quoi est vraiment dédié l'effetlent ????? Bref, un peu de mouvement pour le réveil ! Une forme de wushu exécuté par l'un des professeurs de l'école. Non, le film n'est pas accéléré mais bien en vitesse normale ;-) Vidéo