En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services ainsi que l’affichage de publicités pertinentes. En savoir plus et agir sur les cookies

Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

alice lightwood

alice lightwood

Dans les brumes caféinées d'un dimanche matin pluvieux, les dessins animés s'égosillent en vain : mes neurones restent suspendus aux effluves tenaces de mes perles de rêves.

Ses blogs

le monde d'alice lightwood

le monde d'alice lightwood

pérégrinations poétiques dans un paysage de livres et de musiques au gré des inspirations actuelles et virtuelles.
alice lightwood alice lightwood
Articles : 42
Depuis : 13/01/2010

Articles à découvrir

lumière d'hiver.

lumière d'hiver.

une lumière dans l'hiver une lueur qui libère, faible flamme. femme qui vacille, à la merci d'un souffle au coeur. souffle couleur, souffre douceur. souffle de vie, merci. Aveuglément, dans la nuit de l'hiver, mes meilleurs voeux cléments de rêves aimants ! alice Jean Baptiste Santerre, La Brodeuse à la bougie, huile sur toile (82 x 66,1), e
alice in wonderland

alice in wonderland

Retour d'un long voyage au pays du Réel ? Sweet home, sweet dreams, volupté.
Post Scriptum : Philippe Jaccottet, "à la lumière d'hiver"

Post Scriptum : Philippe Jaccottet, "à la lumière d'hiver"

Post-Scriptum aux internautes égarés dans l'obscurité, cherchant à tâtons la lumière...d'hiver ;-) de Philippe Jaccottet, paru chez Gallimard en 1977 (et au programme du Baccalauréat littéraire, cette année, semble-t-il ?...) : Philippe Jaccottet, À LA LUMIÈRE D'HIVER précédé de LEÇONS et de CHANT D'EN BAS [1977] , 104 pages, 140 x 2
@ martin l'ange hanteur

@ martin l'ange hanteur

Une effluve de violette flottait dans la brise de ce matin ensoleillé : Symbiose des instants d'ailleurs, précieux présents plus que parfaits. Déambulant à l'aventure dans les méandres mystérieux de l'imagination, je découvris , au hasard d'un vaste songe mal éclairé, aux recoins envahis d'épaisses toiles d'oubli, un écrin de velours ve
Le mystère d'Alice Picasso (2) : téléréalité...

Le mystère d'Alice Picasso (2) : téléréalité...

Très vite, grâce à mes visiteurs, je compris qu'Alice était une enfant qui devait avoir été adoptée par Pablo Picasso et l'une de ses compagnes. Lors de mes toutes premières recherches, il me sembla que l'on ne savait pas exactement qui était cette compagne. L'on ne savait d'ailleurs que peu de choses, à l'évidence. source de la photo: l
Winterreise ("le joueur de vielle"/"der Leiermann") : fin de l'hiver ?

Winterreise ("le joueur de vielle"/"der Leiermann") : fin de l'hiver ?

Parfois, il faut savoir laisser les mots sauvages glisser, fatigués, le long des larmes amères ; Savoir aimer ces malhabiles lamentations émaillant de violence les longs moments de chagrin. Laisser les sanglots enlacer l'âme malade, laver les peurs ancrées et souillées de colère pour l'éloigner, apaisée, des mornes tristesses et laisser la
Le mystère d'Alice Picasso (3) : "Monsieur Max" enfin libre ?

Le mystère d'Alice Picasso (3) : "Monsieur Max" enfin libre ?

Fascinante Toile ! Quelles secrètes cyber-quêtes dissimules-tu donc dans les méandres de tes connexions anonymes ?... Je savoure avec curiosité les visites inattendues, les réceptions improvisées, c'est avec un plaisir sans feinte que j'accueille les requêtes énigmatiques, si stimulantes pour ma curiosité, éprise d'inconnu et de surprises
Le mystère d'Alice Picasso (1) : la saga de l'été ?

Le mystère d'Alice Picasso (1) : la saga de l'été ?

Depuis plusieurs semaines déjà, j'observais, perplexe et amusée, que quelques internautes, qui semblaient s'être égarés sur la Toile, avaient entrebaillé, au hasard, le portail du monde de Lightwood. Ils étaient à la recherche, me semblait-t-il, d'une certaine Alice, dont les liens avec Pablo Picasso demeurèrent tout d'abord énigmatiques
douceur sucrée ? (Doriand, la recette du clafoutis parfait)

douceur sucrée ? (Doriand, la recette du clafoutis parfait)

Par un dimanche nuageux de fin d'automne, n'est-ce pas le moment idéal pour un peu de sucre ?... Refrain : Qu’ils soient aux cerises, aux abricots A ta guise, sans les noyaux Ça n’est jamais assez bien Ça manque toujours un peu d’un truc, hein ? Alors quand bien même je trouverais La recette du clafoutis parfait Que j’fais hop là, mêm