Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

Sybille de Bollardière

Sybille de Bollardière

Auteur Le défaut des origines 2005 - Ramsay - Prix Lafayette Une femme d'argile 2011- L'Editeur Les mauvais sentiments 2016 - La Passagère L'amour en zone inondable 2018 - La Passagère Ateliers et stages d'écriture - Edition - Coaching autre site www.lapassagere-edition.com

Ses blogs

La Passagère

La Passagère

Ateliers et stages d'écriture, coaching, atelier d'écriture en ligne
Sybille de Bollardière Sybille de Bollardière
Articles : 317
Depuis : 01/09/2016
Voie d'accès

Voie d'accès

Blog de Sybille de Bollardière
Sybille de Bollardière Sybille de Bollardière
Articles : 590
Depuis : 23/10/2008

Articles à découvrir

l'âme de mon âme

l'âme de mon âme

L'âme de mon âme, huile sur toile - Sieds van Strobos 12 octobre 1953 - 1 novembre 2019 L’âme de mon âme j’aurais dû l’entendre j’aurais dû l’écouter Mais j’ai suivi ce qui m’en détournait loin, très loin, trop loin J’ai tout perdu pensais-je. C’était oublier cette âme qui soudain jaillit de nulle part libre comme l’o
Ailleurs

Ailleurs

S’ils sont pluriels, mes ailleurs me sont singuliers. Parfois fugaces ou minuscules, ou encore immatériels, de formes et états divers, inavouables ou simplement charmants, dévorants ou discrets, tenaces ou fulgurants… Tous mes ailleurs m’emportent, me soutiennent, m’encouragent aussi. Mes paysages imaginaires réchauffent mes soirs de so
Ouvre les yeux

Ouvre les yeux

Noir trempé de fer. Elle, en bas, là-bas, alanguie involontaire et moi, là-haut, ombre dans l’ombre. Je murmure : « ouvre les yeux ». Elle ne m’entend pas. Pas encore. Derrière ses paupières closes flottent des arabesques de brouillards instables. Elle se souvient des mots de son rêve. Le chant du vent dans le saule, les branches souple
La roue magique

La roue magique

Aurore aime la nuit par-dessus tout, c’est son domaine. Toute petite déjà elle aimait courir pieds nus dans l’herbe à la pleine lune. C’est héréditaire. Aurore descend d’une longue lignée de sorcières. A sept ans sa grand-mère lui a dévoilé leur secret et lui a enseigné comment en faire usage à bon escient. Un savoir bien spéci
Sur un banc

Sur un banc

Sur un banc J – 25 Posée sur ce banc de métal vert rouillé, elle entend la mer au pied de la falaise qui assaille sans répit la roche rouge. Le vent tiède de ce début d’été la berce et des cheveux chatouillent son front, échappés de son bandana rose. La houle ondule sans hâte, invisible force, et déroule ses miroirs innombrables. Hy
Si-eds van Strobos galerie

Si-eds van Strobos galerie

Si-eds van Strobos , peintre et galeriste néerlandais installé en France depuis plusieurs années, est né en 1953 en Frise, province du nord des Pays-Bas. Il a grandi dans un climat de pluie, de neige et de vent. Son enfance dans la lumière particulière de cette région l’a durablement marqué. L’homme du nord se souvient qu’il a dû pé
Ateliers en ligne

Ateliers en ligne

L'atelier en ligne, débuté en mars 2020, se poursuit au-delà de la période de confinement, il est également ouvert à tous, sur inscription. Pourquoi écrire à distance ? Dans un premier temps, pour pallier aux nécessités du confinement mais ce mode de fonctionnement permet d'entrer dans une dynamique collective stimulante tout en restant c
Agenda des ateliers et stages d'écriture - octobre 2020 à juin 2021

Agenda des ateliers et stages d'écriture - octobre 2020 à juin 2021

Actuellement, en raison de la crise sanitaire, aucune séance d'atelier d'écriture à la Médiathèque de Mortagne au Perche n'est prévue. L'atelier en ligne, a repris depuis le vendredi 2 octobre 2020 sur inscription, couplés aux "ateliers en présentiel" à Saint Victor de Réno en dehors des périodes de confinement. Séances limitées à 6 p
Le père

Le père

Mon père n’eut pas de bonne fée au-dessus de son berceau, il fut trouvé sur les marches de Notre Dame du Bon Secours dans le 14 ième arrondissement de Paris à l’aube du 26 Juin 1924. Sur son lange était inscrit quelques lettres: - Occupez-vous de lui, je ne peux le garder sous peine d’être déshonorée. Les religieuses recueillirent l