En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services ainsi que l’affichage de publicités pertinentes. En savoir plus et agir sur les cookies

Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

footalaligne

footalaligne

Ses blogs

Le blog de footalaligne

Le blog de footalaligne

lestade.over-blog.fr
footalaligne footalaligne
Articles : 47
Depuis : 10/05/2009
Categorie : Sport

Articles à découvrir

14/09/1983 : Dynamo Kiev - Laval : 0-0

14/09/1983 : Dynamo Kiev - Laval : 0-0

Pour la découverte de la Coupe d'Europe, les lavallois sont particulièrement mal servi : le Dynamo de Kiev. Seul espoir après ce tirage, le match retour aura lieu en Mayenne. D'un autre côté, quitte à faire une courte apparition en coupe d'Europe, autant que ce soit contre un grand d'Europe qui permettra une belle fête à Laval. Le Dynamo de
02/11/1983 : LAVAL - AUSTRIA VIENNE : 3-3

02/11/1983 : LAVAL - AUSTRIA VIENNE : 3-3

Le match aller a été particulièrement difficile pour les lavallois. Le match retour, qui doit être une fête pour tous les mayennais, s'annonce comme un très grand rendez-vous pour les tangos. L'équipe-type est reconduite pour ce grand évènement. Le match démarre sur un faux rythme, les lavallois ont du mal a imposer leur jeu, alors que le
Jean-Paul RABIER, le poumon du milieu de terrain

Jean-Paul RABIER, le poumon du milieu de terrain

Jean-Paul RABIER est né le 25 janvier 1955 à Vendôme. Il se fait rapidement connaître puisqu'il termine 10ème au concours du jeune footballeur en 1971. Il joue alors au Stade Lannoniais. Il part ensuite au stade rennais et remporte la coupe Gambardella en 1973 aux côtés de Pierrick Hiard, Jean-Luc Arribart et Christian Gourcuff. Il occupe al
28/09/1983 : LAVAL - DYNAMO KIEV : 1-0

28/09/1983 : LAVAL - DYNAMO KIEV : 1-0

Après l'exploit en Ukraine 2 semaines plus tôt, l'ambiance est surchauffée pour le match retour. Le stade Lavallois vit ses plus grandes heures et le public a répondu présent à Le Basser. Laval continue à vivre cete évènement sans pression, avec le doux secret de passer ce premier tour et de sortir un grand d'Europe. Michel Le Milinaire al
1983-84, Laval est à son apogée

1983-84, Laval est à son apogée

Cette nouvelle saison 1983-84 qui s'annonce est paradoxale : 1. le club va connaître ses premiers matches en Coupe d'Europe, 2. après 2 saisons à la 5ème place, le club est de nouveau décimé pour attaquer cette saison. De nombreux clubs de l'hexagone s'intéressent aux très bons joueurs du Stade. Victor ZVUNKA quitte le club pour s'engager v
José SOUTO, le bourreau des ukrainiens

José SOUTO, le bourreau des ukrainiens

José Souto découvre le football en Espagne où il est né le 24/02/1959 à Arzua Corona. Arrivé très tôt en France, à Thionville, il découvre le football français à l'ombre des hauts fourneaux lorrains. Aucune trace d'exploits footballistiques avant ses 18 ans. A l'issue de la saison 1976-77, Thionville est champion de Lorraine en Division
Robert BUIGUES, fin de carrière pour le sudiste

Robert BUIGUES, fin de carrière pour le sudiste

Comme de nombreux footballeurs en France, Robert Buigues naît et découvre le football en Algérie. Il voit le jour à Guyotville le 9 mai 1950, dans une Algérie française. Il arrive en France à 14 ans en région parisienne après un bref passage à Six Fours. Il découvre le football métropolitain à Aulnay sous Bois puis Juvisy. Pendant son
1983-84, la saison des trophées

1983-84, la saison des trophées

En plus de vivre une aventure européenne triomphale, l’année 1983 s’est terminée par 2 trophées supplémentaires pour le club. Un premier trophée individuel, Michel Le Milinaire est déclaré meilleur entraîneur de Division 1 pour 1983. Il a déjà obtenu ce titre en Division 2 en 1975. Ensuite, un trophée collectif qui récompense l’e

19/10/1983 : AUSTRIA VIENNE - LAVAL : 2-0

Après l'exploit retentissant de Laval contre le Dynamo de Kiev, le club mayennais se trouve à nouveau face à un gros morceau de cette coupe UEFA : l'Austria de Vienne. L'Austria se présente face à Laval en leader du championnat et invaincu après avoir déjà remporté à 15 reprises le championnat autrichien (les 2 dernières fois en 1980 et