Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog
lmvoyager

lmvoyager

Etudiants aimant voyager, nous voulons faire découvrir et partager nos voyages et nos bons plans.

Ses blogs

LM Voyager

Récits de voyage, fictionnels ou poétiques : le voyage comme explorateur de la géographie et de l'histoire.
lmvoyager lmvoyager
Articles : 560
Depuis : 07/06/2010
Categorie : Tourisme, Lieux et Événements

Articles à découvrir

Les dragueurs de fond

Les dragueurs de fond

Le gros garçon blond poussa Rose sans ménagement. D’un geste aussi lent que son allure pataude le laissait prévoir, il versa un filet d’eau sur le mort allongé sur la table. Le jeune employé de la morgue resta un instant à côté de la table, comme pour vérifier que son action avait eu une efficacité quelconque, mais la pestilence la pl
Ambiance soixante-quatorze

Ambiance soixante-quatorze

Merde, ils l’ont pas loupé. Et la prochaine fois, ce sera pire, a prévenu Hendrik, on te brisera les côtes et on te cassera un bras ou une jambe. Harald en est quitte pour une dent cassée, et une autre qui bleuit à vue d’œil. Ça lui fait un mal de chien quand il y touche et, pour sûr, il dégustera lorsqu’il mangera un morceau. Bon, p
Les eaux l’amer

Les eaux l’amer

Personne n’avait osé y toucher. La barrique demeurait intacte, dans un équilibre improbable provoqué et permis par un invisible caprice du sable. Elle avait été rejetée par la mer sur une plage habituellement déserte. Autour d’elle se pressait un contingent à chaque seconde plus nombreux de paysans et de marins des environs. La barrique
Bien malgré elle

Bien malgré elle

Du bout des doigts, elle effrite un peu de terre. Inhabituelle pour elle est cette position accroupie, au plus près du sol. Veut-elle s’humilier, ou simplement se rappeler que c’est de cet élément qu’elle tient richesses et honneurs ? Dans sa paume, elle tient encore un peu de cette terre qui est maintenant sienne. Sa peau blanche que les
Juste au monde

Juste au monde

C’est une fille. Une de plus, s’exclame l’infirmière. La jeune mère ne comprend pas, alors l’infirmière pointe du doigt le sexe du nouveau-né, et répète deux fois le mot. Fille. Fille. Ah, si, répond la jeune mère, et elle éclate en sanglots, et ses mains tremblent alors qu’elle s’empare, avec une douceur infinie, de ce petit
La soupe populaire

La soupe populaire

D’un geste ample et vif, Ulrich laisse tomber sa pique. Son visage se contorsionne sous l’effet d’un sourire irrépressible. Il marche droit devant lui, en scandant le nom d’un homme qu’il n’a pas vu depuis de nombreuses années. Martin, lui, n’a pas lâché sa pique, mais il semble tout aussi heureux qu’Ulrich. Ils se prennent frat
Hennît qui y vit

Hennît qui y vit

Au cocher, le nom n’avait rien évoqué. C’est un château, avait précisé Giacomo, mais l’homme aux rênes avait haussé les épaules. Des châteaux, la vallée en est remplie, mon petit monsieur, et il avait désigné du doigt deux forteresses, l’une au nord-est et l’autre au sud-ouest, qui trônaient fièrement sur leurs montagnes. Gi
Onze final

Onze final

Trois contre un, pas d’échappatoire. Gérard regarde à gauche puis à droite, baisse rapidement la tête. Quand il la relève, le maire et deux de ses adjoints se tiennent devant lui, tout sourire. Mesdames, messieurs, voici nos champions, roucoule l’édile. Derrière lui, la population s’est réunie pour accueillir l’équipe du Périgueu
Au sabbat des lacés

Au sabbat des lacés

Le feu rugit. Ses flammes montèrent avec soudaineté dans le ciel, tandis qu’autour de lui, on s’affairait pour le nourrir plus encore. Mars n’était pas féroce cette année-là, mais le crépuscule approchait, et la nuit pouvait bien être glaciale si l’on n’attisait pas dès à présent les braises rougeoyantes. On invita Thomas à pa
Concurrence pour le divin

Concurrence pour le divin

La pierre lui échappe et, du fond du coffre, résonne un bruit sourd. Autour de la jeune femme s’ouvrent de grands yeux comme autant de muets reproches. Les mains ouvertes, elle demande silencieusement pardon, et toutes ses sœurs le lui accordent. Cent prières montent au ciel en même temps, pour prier le Seigneur de laisser les hommes dans le