En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services ainsi que l’affichage de publicités pertinentes. En savoir plus et agir sur les cookies

Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

Corso

Ses blogs

Corso, chasseur de livres

Corso, chasseur de livres

Les œuvres, livres, textes, films, lieux, oubliés, méconnus, remarquables ou rares.
Corso Corso
Articles : 74
Depuis : 12/06/2007

Articles à découvrir

La corde d'enfance, poème de Paul Bulliard (1911-1943)

O mon Dieu rendez-moi mon petit coeur d'enfant, Ce coeur vierge d'amour, d'élan et de tendresse, Vierge de souvenirs et de toute détresse Que n'a pas défloré le désir étouffant. O mon Dieu vous savez que mon coeur est bouffant De sombre désespoir, avide de caresse, Qu'il adore toujours l'impossible déesse D'un amour exclusif et jaloux, qui
Envoi autographe de Paul Bulliard

Envoi autographe de Paul Bulliard

Dédicace sur la page de titre de l'édition originale de "Chants de mon coeur" publiée en 1939. Ces quelques lignes sont à ce jours les seules traces qui nous soient parvenues de l'écriture du poète.

Printemps, veux-tu...?, poème de Paul Bulliard (1911-1943)

Veux-tu de moi, printemps? Me voici, je te donne Et mon corps haletant Et mon coeur lourd qui tonne. Prends-moi dans ton soleil Et dans ton herbe verte Un amour sans pareil Brûle mon âme offerte. Cet amour, fais-le sève, Et puis feuille, et puis fleur: Une fleur belle et brève Qu'effeuille un vent berceur. Tu peux rythmer mon sang Comme la sèv
Chants de mon coeur, recueil de poèmes de Paul Bulliard

Chants de mon coeur, recueil de poèmes de Paul Bulliard

Chants de mon coeur est un recueil de poèmes de Paul Bulliard publié début 1939 et couronné par le "Grand Prix du Croquant 1939". Marcel George, professeur à l'Ecole Normale de Besançon, en a rédigé la préface. De format 14 x 19 cm, paginé de 7 à 109, ce livre est composé de 7 cahiers cousus, imprimé à l'imprimerie de la cité sanitai

Si j'étais..., poème de Paul Bulliard (1911-1943)

Je pourrais rouler si j'étais torrent, Je pourrais monter si j'étais fumée, Monter vers le ciel et dans la nuée... J'irais à la mer, si j'étais torrent. Je voyagerais si j'étais le vent, De mes fiers sapins je ploierais la cime Et je hurlerais aux sombres abîmes: Je courberais tout, si j'étais le vent. Je caresserais, si j'étais la brise

Chaines, poème de Paul Bulliard (1911-1943)

Traînant derrière ton talon Le boulet de tes préjugés A chaque pas tu dis: "Allons, Mais... comment serai-je jugé?" Et tu crois affranchie ta vie Mais tu n'es pas un homme libre: Ta table d'esclave est servie Ton boulet est d'un beau calibre! La chaîne du qu'en dira-t-on, Lourde, aux maillons nombreux, serrés, Faite de traités, de dictons,
La commune libre de Beauvert à ses martyrs

La commune libre de Beauvert à ses martyrs

L'été est la saison des travaux dans les grandes villes. On creuse des tranchées, on refait les routes... A Grenoble, dans le quartier Beauvert, on détruit le groupe scolaire du même nom. Cette vision n'est pas sans rappeler celle du 11 septembre 2001. Depuis l'avenue Léon Blum, je regardais souvent une plaque commémorative en l'honneur de s

Est-ce que... ?, poème de Paul Bulliard (1911-1943)

Est-ce qu'on va cesser de nous parler de la guerre? Est-ce que les journaux et la radiophonie Vont hurler chaque jour la menace à la vie? Est-ce qu'on ne va pas laisser chanter la terre? Est-ce que va cesser le règne de l'argent Est-ce que connaîtront toujours l'affreux tourment Du lendemain terrible, obsédant, incertain, Ceux que hante toujour
Site de référence sur Enid Blyton, Paul-Jacques Bonzon & Anthony Buckeridge

Site de référence sur Enid Blyton, Paul-Jacques Bonzon & Anthony Buckeridge

Le site de référence sur Enid Blyton, Paul-Jacques Bonzon & Anthony Buckeridge s'agrandit et change d'adresse. Pour tous les amateurs de la bibliothèque rose et verte, du Club des Cinq, des Six Compagnons et de Bennett, il faut désormais se rendre à cette adresse: link http://paul-jacques-bonzon.fr/index.htm

Poète au coeur astral..., poème de Paul Bulliard (1911-1943)

Poète au coeur astral, qui te mêles aux foules, Qu'attends-tu d'un contact avec tes non-pareils? Poète au coeur cyclone, au coeur géant qui roule, De ton amour, tu veux créer l'homme-soleil? Et ceux-là, qu'en fais-tu, millions, millions, Ceux-là dont il faudrait changer la conscience: Ouvrir cette poitrine où bas coeur de lion, Et ce crâne