Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog
Katie à l'ombre des mots songeurs

Katie à l'ombre des mots songeurs

Humaine lambda, je vis aux confins de la Lune, au pays des Oranges Bleues. J'aime les mots comme ils viennent, j'aime les couleurs, les images, la bonne bouffe, la musique et la chaleur du partage. Alors j'ai créé mon propre pays. Ses racines sont aux couleurs de ma poésie, entre les bruits de la vie, ses senteurs et ses lumières, entre mes ratures et mes baz'Arts

Ses blogs

Katie, à l'Ombre des Mots Songeurs

Poésie entre vie, couleurs et lumières, entre mes ratures et mes baz'Arts
Katie à l'ombre des mots songeurs Katie à l'ombre des mots songeurs
Articles : 806
Depuis : 13/06/2010
Categorie : Littérature, BD & Poésie

Articles à découvrir

Piètre fatalité

Piètre fatalité

Piètre fatalité De vampire hémophile en démon falot une existence de nature peu banale rêve immorale entre mes plis froissés Dans le froid dénudé de ma tombe fatalement je trébuche et succombe aux agapes des mots encanaillés Ils ripent à longueurs de journées agglutinés en piètres camelots sur le phrasé dépité de ma langue aphone
Il danse la gigue les yeux ouverts

Il danse la gigue les yeux ouverts

Il danse la gigue les yeux ouverts Une histoire à la dérive qui passait par là... Il habite en haut d’une tour, très haut perché, ultime étage. Le jour, il dort, mais dès la nuit tombée, dès que le bleu soigne son apothéose, il s’émerveille, s’habille de frissons et se met à respirer. Il ne sait pas s'y prendre, l’air, par goul
Aux amours indécentes

Aux amours indécentes

Aux amours indécentes … à la douleur qui nous éloigne. Sous le satin d'un soleil kaléidoscope à travers lequel le monde semble merveilleux les affres déchirées, le sort se rit de tout Puis il y a ces matins, où le ciel jaune soufre l'enfer et la terre bienveillante mollit sous mes pas Déluge de mots collés sous ma langue un souffle hale
Un chouïa vaut mieux qu'un rien tu l'auras

Un chouïa vaut mieux qu'un rien tu l'auras

Un chouïa vaut mieux qu'un rien tu l'auras Un pipi de chat est tombé du ciel l'autre matin. Pas suffisant toutefois pour que les plantes puissent se passer de l'eau domestiquée. Cette mini douche tropicale a rafraîchi pour un temps le paysage, lavant les poussières et les relents de chaleur des jours passés. Une parenthèse bénie dans un ét
Écrire

Écrire

L'écriture. Chose malaisée qui se vautre sur la langue, cette grève froissée où viennent s'échouer les tourments.
Mille fleurs et dentelles

Mille fleurs et dentelles

Mille fleurs et dentelles Pierres précieuses en chemin de ronde des mille fleurs et des dentelles lorsque vient la faim du monde défrisent une fronde mortelle Un uppercut au creux des mots sème la pagaille et déchaîne l'envie houle en bouche Frisottis du bout des doigts qui frémissent mais n'osent pas... .
Saison d'apocalypse

Saison d'apocalypse

Saison d'apocalypse Brûlant, l'été. Aride. Surchauffées les heures piquent piqûres d'insectes insupportables des nuages pleins de promesses narguent filant secs sous la caresse insolente du vent La Terre brûle les maisons s'embrasent des hommes riquiqui avec leurs tuyaux bombardiers d'eau dérisoires Tourne, tourne la tête, tourne la vie...
La nuit des Perséides

La nuit des Perséides

La nuit des Perséides Une nuit électrique polluée de lumière et de lune trop pleine les pensées embrasées de mille feux filent au ciel où des brassées d'étoiles vaquent aux rêves … … … Il y avait Rain Man il y a rainette moi c'est Rainbow née un soir de pluie dans une flaque d'eau au milieu de couleurs à en perdre haleine J'y ai g
Bienvenue à l'ombre de mes mots

Bienvenue à l'ombre de mes mots

« Ce qui me fait vous écrire est une chose infime comme le demi-sourire d'un ange. » Humaine lambda, je vis aux confins de la Lune, au pays des Oranges Bleues parfois bigarades amères. J'aime les mots comme ils viennent, j'aime les couleurs, les images, la bonne bouffe, la musique et la chaleur du partage. Alors j'ai créé mon propre pays. S