Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

lecieldenoseglises

lecieldenoseglises

La lecture et l'écriture sont des actes essentiels dans ma vie.
Tags associés : les eglises, poesie, reflexion du jour

Ses blogs

Le blog de lecieldenoseglises

Le blog de lecieldenoseglises

Ce blog est dédié aux églises,aux villages, aux témoignages de nos ancètres aux mots à connaître,aux citations, aux auteurs, aux musiciens et à tout ce qui lié aux souvenirs
lecieldenoseglises lecieldenoseglises
Articles : 71
Depuis : 24/02/2011

Articles à découvrir

Lola (6ans)

L ola C haque jour qui passe A joute au lien qui nous unit A u creux de tes petits bras qui m’enlacent U n amour qui jamais ne finit J e connais tout de toi T es peines et tes joies T es tracas et tes émois. J e reconnais le moindre signe D ’une fièvre à venir ou d’un instant qui te contrarie D e la fatigue soudaine qui sur ton visage se l

Papa

Papa, chaque nouvelle nuit désespérée Quand ma vie me rend trop triste Et que je doute que Dieu existe, Je te chuchote à en hurler Qu’il ne fallait pas me laisser, Surtout ne pas m’abandonner. J’ai beau alors te jurer Que si tu étais alors resté Je t’aurais tellement protégé. Je sais, tu aurais été très fatigué D’une longue vi
Maman

Maman

M aman M aman, ma petite maman, L es années ont beau courir sur le fil du temps, L es jours ont beau défiler sur les années, M on cœur est toujours aussi brisé. J e ferme les yeux parfois P our mieux rêver de toi, D ans ma tête résonne encore le son de ta voix, T on dernier soupir et ta dernière fois. J’ ai cette impression étrange Q ue

Pierre

Pierre Dans ton sang coule celui de mon frère Et aussi un peu de celui de mon père. Ta naissance dans le cœur de la Lorraine Te donnera cette force hautaine Qui viendra à bout de toutes les haines Pierre, je ne sais pas vraiment pourquoi Mais tout au fond de moi, Je sens pour toi un grand destin Qui te portera comme un souverain. Tu surmonteras
Romain

Romain

Romain, mon petit poussin, si je t’écris, C’est parce que mon cœur de mère est meurtri, D’un jugement rendu si cruel Et qui n’a pas entendu mon appel. Je dois renoncer à vivre avec toi au quotidien, Le juge et ton père disent que c’est pour ton bien Pourtant au fond de moi, moi je sais qu’il n’en est rien Mais je dois me soumettr
Ma petite maman si désespérément!

Ma petite maman si désespérément!

Ma petite maman Le vent a cessé de chasser tous nos instants, Seule ma mémoire lutte toujours contre le temps, Je porte encore en moi cette peine immense, Chaque jour c’est à toi que je pense. Mes nuits te rêvent depuis que tu es partie Et s’achèvent chaque matin sans un cri. Je n’ai rien oublié ni de toi ni de nous, J’ai beau me dire
Pour toi!

Pour toi!

Matthieu, tu ne seras jamais vieux Car c'est la volonté de Dieu! Même si la maladie t'a vaincu Chacun sait que tu n'as pas perdu! Tu es allé tout droit au paradis, Même Dieu t'a traité en vainqueur! Tu as traversé une haie d'honneur Pour avoir mené une terrible guerre Au nom de ta vie sur notre terre! Tu as retouvé Pierrot, Pépé et Mamie

Marie-Amélie

Marie-Amélie C’Est au mois de janvier Qu’elle a pointé le bout de son nez Petite dernière d’une fratrie Mais première du prénom de Marie Qui comme une douce mélodie Vint se composer d’une tendre Amélie. Comme prévu, elle devint jolie, Ce lien qui fut entre Marie, Chacun sait qu’elle la prie, Tout près de son Amélie C’est ainsi
Pour elle et pour toi, pour vous deux!

Pour elle et pour toi, pour vous deux!

Pour elle et pour toi! Ses nuits dérivent à l'Est Dans ton petit village Que dès ton plus jeune âge Tu as aimé sans conteste. Elle fixe toujours à Issey, Le ciel, surtout quand il est étoilé Pour mieux te sentir et t'approcher. Son sourire ne parle que de toi, Ses larmes pleurent la vie sans toi! De toutes ces longues nuits à sangloter, El

Madeleine!

M ère courageuse A imée de tous D roite et honnête E lle donna sa vie à tous les siens L ’amour qu’elle dispensait E tait un gage de bonheur I l était impossible de ne pas l’aimer N e l’oubliez pas ce jour E lle aurait eu aujourd’hui 90 ans ! Marie-France