Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

Stéph

Stéph

Le chaînon manquant entre la pensée et l'écriture ? la parole ! Je cogite pas mal, je parle peu et j'écris trop. Bref, Dieu a créé les blogs pour des types comme moi.

Ses blogs

Moleskine et Moi

Moleskine et Moi

de la Pop Culture, un peu d'actualité, pastafarismes et autres petites choses...
Stéph Stéph
Articles : 510
Depuis : 07/12/2005
Categorie : Films, TV & Vidéos

Articles à découvrir

509. Gun Machine

509. Gun Machine

Pour ceux qui ont un peu de mémoire, je vous ai déjà parlé de Warren Ellis sur ce blog. Parce que c'est un auteur de premier plan de comic books d'une part, et parce que j'avais adoré son tout premier roman que je vous avais chaudement recommandé ici, Artères souterraines . Avec Gun Machine, Warren Ellis récidive dans le monde du polar, qua
501. Comment je suis devenu stupide

501. Comment je suis devenu stupide

Avant de lire Comment je suis devenu stupide, de Martin Page, j'en avais lu l'adaptation en BD, il y a de cela déjà assez longtemps. Et ça ne m'avait pas plus marqué que cela puisque je n'en avais que très peu de souvenirs. C'est donc presque comme si je le découvrais que je me suis plongé dans la lecture de ce bouquin très court (de l'ordr
507. Zoo : clinique

507. Zoo : clinique

Quel drôle de roman:fable que ce livre là ! Tout, de son format à son contenu, le fait sortir de l'ordinaire. À commencer par son quatrième de couverture, qui tient en une seule phrase : « Dans mon souvenir, les années 2000 forment un long blockbuster traversé çà et là par des super héros. » Énigmatique n'est-ce pas ? Tout comme Zoo :
503. Idiopathie

503. Idiopathie

Tout avait l'air d'être fait pour me plaire. Le titre, la quatrième de couverture, l'humour anglais, le style moderne, les personnages contemporains, le cynisme ambiant... vraiment, Idiopathie de Sam Byers semblait avoir tous les atouts en main pour décrocher la timbale avec moi. Sauf que non. Plouf. Un coup à l'eau... Mais je vais d'abord vous
506. Concerts à l'eau...

506. Concerts à l'eau...

Il y a quelques jours je listais une série d'effets secondaires, positifs comme négatifs, liés au confinement et à la crise sanitaire du Covid-19. Dans ma liste je n'ai pas parlé d'une des conséquences qui m'aura bien brisé les roustons : l'annulation, ou dans le meilleur des cas la reprogrammation à une date ultérieure des spectacles et c

508. Il a raison

« Il y a deux excès : exclure la raison, n’admettre que la raison. » Blaise Pascal, entre-deux.
510. Retrouver visage humain

510. Retrouver visage humain

La crise sanitaire actuelle a surtout été pour moi une crise capillaire, je vous en ai déjà touché un mot précédemment. Ce fut même à l'origine d'un moment de doute quant à ce qu'il convenait pour moi de décider. Et puis voilà une semaine j'ai rencontré sur la route un ami que je n'avais plus vu depuis plus de trois mois, on s'est just
502. Effets secondaires

502. Effets secondaires

Sept semaines. Ça fait sept semaines déjà que l'on est en confinement. Huit que je suis chez moi, puisque les écoles du Haut-Rhin ont fermé une semaine avant le confinement, et que je n'allais pas laisser mes chers enfants seuls à la maison. J'avais pensé d'abord continuer à bosser, il suffisait de les attacher à une chaise le matin, les m
505. Le Ciel vous tienne en joie

505. Le Ciel vous tienne en joie

Ah quel plaisir de vous parler de ce livre, Le Ciel vous tienne en joie, qui est un recueil de chroniques, celles du Toutologue de France Culture, Philippe Meyer. Le plaisir d'ailleurs, c'est surtout pour moi celui de vous parler de l'auteur : « Philippe Meyer, mammifère omnivore, bonjour ! » Philippe Meyer c'est avant tout à mes yeux un homme
504. Questions de fond

504. Questions de fond

Avec le confinement on est amené à se poser des questions. Vous savez, des questions importantes, profondes, existentielles, primordiales. Des questions de fond. Sur le monde mais aussi sur soi. Et donc je me demandais, maintenant que la première urgence capillaire est quasiment passée, que mes cheveux ont bien poussé, que je recommence à pre