Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog
Athenea

Athenea

Ma passion est l'écriture. j'ai écris de nombreux textes à partir de mélodies ou simples poèmes. Si vous êtes compositeur / interprète et que ces quelques mots vous parlent...

Ses blogs

Paroles d' Athenea

Textes, poèmes, pensées et émotions à partager.
Athenea Athenea
Articles : 19
Depuis : 25/07/2008
Categorie : Littérature, BD & Poésie

Articles à découvrir

Femme-machine

Tu files au sud, je reste au nord Telle une amante, au bois, qui dort, Je me réveille comme un lundi. Ce n’est plus ma main qui écrit. Je deviens femme machine Dans ce métro trop lent, Je suis une sardine Dans son compartiment. Sous l’œil qui me piétine, Mes désirs meurent, sûrement. Tu files au sud, je reste au nord, On est séparés su
Dis moi qui tu es

Dis moi qui tu es

Dis moi qui tu es, Ne me dis pas qui tu fréquentes, Du haut de ta caste arrogante. Sans regarder à la dépense, Dis moi plutôt comment tu penses, Dis moi qui tu es. L’nombre de bulles dans le champagne Des invités qui t’accompagnent, Leur nom, mondain, sur ton carnet, De m’en moquer, je me permets. Dis moi qui tu es. Evite de me faire l

Cet amour là

Je l’ai rencontré les mains vides, Désir en rade, cœur bien trop lourd. Epuisé de doutes et lucide Sur sa fragilité en cours. Je l’ai reconnu en lui-même. Puisqu’à perdre, il n’avait plus rien. C’est concentré sur l’essentiel Qu’il m’a raconté son chemin. On me dira ce qu’on voudra Il peut plier jusqu’à s’échouer Il
Mon monde

Mon monde

Quelques cahiers noircis Par des colères qui râlent Quand la vie fait souci Et que le cœur fait mal Un Paris, capitale Où l’on se perd parfois A suivre un idéal Qu’on ne rattrape pas C’est mon monde Quel est le tien ? C’est mon monde Décris moi le tien Des paroles de Gainsbourg, Un requiem qui sonne Et quelques livres autour Qui me r

Le goût du bonheur

Ton premier jour à la crèche Plus vide encore qu’un jour de dèche. Pourtant je l’ai voulue ta place En échange de nos faces à faces. Qui m’ont donné goût au bonheur Quand je t’ai vue parler aux anges Puis me sourire de vos échanges C’est dans tes yeux, ce premier jour, Que j’ai découvert notre amour. Qui m’a donné goût au b

Je fais avec

Je fais avec le manque, Je fais avec la vie. Mes chagrins, je les planque Derrière mes yeux, la nuit. Je fais avec l’excès, Je fais avec l’ennui. Je fais avec mes rêves Sur un divan rubis Où je remets en scène Des émois démolis. En attendant la suite Pour faire avec un prince Aimant et sybarite… Même si la chance est mince. Je fais av

Crunchy lapins

Si tu regardes bien Par delà les nuages Une forêt de pins Abrite un beau village Où des crunchy lapins Sages, parmi les sages, Cultivent les jardins. Les crunchy lapins filles Aux larges yeux marrons Ont les cheveux qui brillent Quelque soit la saison. Elles vont parmi les champs Couver des coccinelles Qu’elles sèment au gré du vent Qui emm

Le temps prend tout son temps...

De mes années en « psy » Je garde les secrets D’une vie endormie Où l’désir voit pousser Des riens dans une vie Dont je n’trouve pas la clef. Des soirées solitaires, Je garde les frissons Du souffle des prières Faites pour un compagnon Que je n’rencontrais pas. Quand c’n’est pas le moment, Et même si on y croit, Le temps prend t

Célibataire

A Paris, sous mes pas, Un dimanche qui allonge Ses terrasses sous l’éclat D’un été qui prolonge Son soleil sur les toits. Je n’aimais vraiment pas Etre célibataire A Paris, sous mes yeux, Les week ends, en hiver, Croiser des amoureux Qui ont tout pour se plaire. Je n’aimais vraiment pas Etre célibataire A Paris, en été Les congés, s

On peut toujours rêver...

On peut toujours rêver. Voyager à l’horizontal Les jours où de causes en effet La vie nous cogne, la vie fait mal. On peut toujours rêver Le cœur nu aux pieds des passants Qui vont tout droit, sans regarder Tes yeux baissés, perdus, mendiants. Comme un bouddha enfuit du temple Dieu a égaré ses apôtres. Habillés de désirs trop amples Ch