En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services ainsi que l’affichage de publicités pertinentes. En savoir plus et agir sur les cookies

Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

Miss Terre

Miss Terre

Tags associés : poetesse, tites histoires

Ses blogs

Une alchimiste en perdition

Une alchimiste en perdition

Une rêveuse en perdition, dans le méandre des mots.
Miss Terre Miss Terre
Articles : 26
Depuis : 17/12/2006

Articles à découvrir

Passé exacerbé

Mon bourreau silencieux, sans coeur et plein de reproches Chevalier vaniteux et tout miteux, tu es devenu cloche Souvenirs des temps anciens. Tu semblais si serein S' est levé alors ton déclin. Tu es devenu si hautain Oubliant tes promesses, tu as plongé dans la bassesse Te jouant de mes faiblesses, Tu paraissais en liesse Oubliant ton rôle th

Souffrance intérieure

Mon coeur éreinté Ma tête baissée Mon esprit torturé Ma souffrance décuplée Mon corps ankilosé Mes sentiments stoppés Mes forces abandonnées Mon souffle en apné Ma vie stoppée

L'histoire d'un choux

Mange-moi, mange-moi !! C'est de cette manière que m'appellait ce lot de deux patisserie, dans le rayon frais du Super U du coin. Comment résister à un tel appel ? L'auteur de cet appel, c'était lui, ce choux à la crème... avec son air ravageur, et sa prestance indémodable. Ah ça c'est sûr, il était beau le bougre !! Et il le savait... Ma

Quelques part, enfouie...

Dans un coin de ma tête, quelque part Me viennent des souvenirs épars Je me souviens du temps jadis Où mon jardin était fleurie C'était un monde à part Tu te faisais appeller Tigalanar Nous jacassions comme des pies L'un de l'autre nos coeurs étaient épris Puis un jour tu en as eu marre Stupéfaite j'en suis restée hagard Mon coeur toujour

Paragraphe

La haine Mon Amie, ma compagne du soir... Envers cette famille, Pas très habile Tous bâtis pour meurtrir Ils aimeraient me voire mourir Mais ces envies sont envolées au loin Donc vous pouvez continuer votre chemin On m'achève, je me relève On m'interdit, plus j'en dis Alors, dans votre sagesse infinie Lequel d'entre vous se rapelle avoir été

Un pont

Un lien entre deux terres que tout sépare, que tout oppose... Qui donc emprunte ce chemin ? Bâtisseuse infatiguable et imperturbable Badaud inquiet et toujours aux aguets Chacun immobile sur sa rive maudite Impatients de voire l'autre qui s'agite Au milieu de ce fleuve turbulent Avec lequel s'en vont nos tourments Envolés au fil du temps Loin de

L'enfant des airs

Un courant froid, qui se trimballe, branle ballant, traversant l'océan, scrutant tous ces gens. Il avance ainsi, s'envolant avec son ami le vent. Il admire le soleil aux teintes si brulantes. Ce Roi bouillant, surplombant la Terre, source de Vie et de lumière... Il est si fier. Le courant froid avance toujours, recherchant son contraire, sa moiti

Et la flamme devint un brasier

~~~~~~~ ~~ Elle s'est allumée tout doucement Dans la discrétion la plus totale Cette petite flamme Résistant aux affres de la Vie Elle s'est surprise à survivre Même face aux pires intempéries Elle fait face au vent et résiste encore Elle continue de briller comme de l'Or Mélange subtil du coeur et de la passion Cette petite flamme grandit

L'absence (pour Félix)

L’ABSENCE Quand certains ont de la prestance D’autres se terrent dans le silence Moi, aujourd’hui Je ne pense qu’à ton absence …pesante Depuis ce jour de pluie Où tu as perdu la vie Après tant de souffrances Il ne nous reste que le silence …et ton absence …pesante *************** Félix était un gentil chat. Il s'est éteint le ma

Une vie en suspend

Une vie en suspend Homme imparfait, que je ne peux conjuguer au passé De tes silences imperturbables est né l'inoubliable Ma douleur, parent omniprésent de mes sentiments Ta présence indélébile malgré tes absences viles Puisses tu lire ces quelques vers, Qui te sont offerts Car malgré toute ma colère Tu continues de me plaire