Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

lectik

lectik

Jeune femme qui observe le monde, j'écris des articles sur des sujets et des phénomènes actuels, historiques, sociaux, etc.

Ses blogs

Lectik

Lectik

Etudiante en école de commerce, après deux ans en khâgne, je publie ici un certain nombre d'articles sur des sujets divers.
lectik lectik
Articles : 7
Depuis : 20/05/2011
Categorie : Lifestyle

Articles à découvrir

Les temps post-historiques

« Il n’y a plus d’histoire ! Finie la lenteur des siècles ! Le temps n’est plus une fuite, mais un trou noir ! ». C’est que le vingtième siècle nous a bien secoué, quand même. Je me figure un paysan de 1908, le brin de paille entre ses dents gâtées. Lui qui pense déjà que « l’temps nous fait la nique ! », et que la modernité

Lis ma Vie -

L'interview a souvent ce mystérieux pouvoir d’embellir les discours, de sublimer les réponses. Car le journaliste prend toujours soin de supprimer les aléas du dialogue réel, les accidents du langage bien entendu, mais aussi les réponses maladroites, les plaisanteries malvenues ; bref tous ce qui fait la piètre qualité de l’entrevue dire
How I get thirty with my Friends.

How I get thirty with my Friends.

How I get thirty with my Friends. Dans des temps pas si éloignés que cela, on disait communément que la jeune fille quittait le foyer de son père pour celui de son mari. Sans transition, disons. Le jeune homme, lui, étudiait en internat ou partait pour le service militaire. Transition sommaire, dirons nous. Bref, vers 23 ans tout le monde éta

Gomorra ou l’intemporelle étrangeté du consumérisme.

Il était enfin temps que je me plonge dans ce livre. Je connaissais l’histoire du livre et de son auteur, mais n’en avais jamais vraiment fait « l’expérience ». J’apprécie assez peu le cynisme forcé ou encore la polémique facile, c’est pour cela que j’ai aimé ce livre. Il n’y a rien que le témoignage d’un journaliste, son i
Schizophrénie (1918-1939)

Schizophrénie (1918-1939)

« Une folie et un crime », tels sont les mots de Joseph Caillaux pour qualifier la Grande Guerre. Ainsi, lorsqu’en 1918 la France victorieuse s’extirpe enfin des tranchées et de leur enfer, elle connaît le prix de sa victoire, car elle ne peut que le constater ; mais elle n’a peut-être pas encore conscience du déséquilibre profond cré
L’inhumaine

L’inhumaine

J’ai lu ce livre sans raison. Le « tu » narratif que j’ai aperçu en le feuilletant m’a interpellé, il m’a presque semblé d’une originalité inesthétique. Ce qui était à l’origine une curiosité s’est finalement révélée être une expérience à la fois insaisissable et irréparable. Je n’y cherchais rien, juste quelques li

Le Bonheur pour tous

Je viens de lire l’article de Beatriz Preciado « Qui défend l’enfant queer ? », dans lequel l’auteure expose ses arguments face aux opposants au mariage homosexuel. Le message principal que j’en retiens est le suivant : en plus d’être rétrograde, l’hétéro-normativité, défendue à corps et à cris par les opposants au mariage de