En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services ainsi que l’affichage de publicités pertinentes. En savoir plus et agir sur les cookies

Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

mithys

mithys

La concision est une "vertu" ! Je cherche donc à exprimer mes points de vue en une ou deux pages, sans être pour autant trop réducteur ou simplificateur. Je n'affirme rien : ce ne sont que des hypothèses de travail. Désolé pour les redites !

Ses blogs

Le blog de @@nickname@@

Le blog de @@nickname@@

michel.thys.over-blog.org
mithys mithys
Articles : 41
Depuis : 20/02/2009
Categorie : Famille & Enfants

Articles à découvrir

"De Jésus à Jésus, en passant par Darwin", de Christian de DUVE

Voici le commentaire que j'ai envoyé à Christian de DUVE, à propos de son livre « De Jésus à Jésus, en passant par Darwin », ainsi que sa brève réponse : Cher Professeur Christian de DUVE, Je partage largement vos vues, sauf lorsque vous écrivez que "Jésus est notre seul espoir (...)". D'une part, en effet, vous avez écrit que les reli

Enseigner le fait religieux : où en est-on ?

Voici ma réponse à : https://theconversation.com/education-au-fait-religieux-ou-en-est-on-65761 Bonjour, Puis-je exprimer un autre point de vue ? Certes, un minimum de culture religieuse, adapté à chaque âge, est indispensable lors d'un cours d'Histoire ou de philosophie (la Trinité n'est pas qu'une station de métro !). Mais est-ce suffisant

Pas d'accord ... ... avec Jean-Louis BIANCO, président de l'Observatoire de la laïcité et ancien secrétaire général de l'Élysée de François Mitterrand ... Pour lui,« la laïcité, c'est la liberté de porter le voile ou de ne pas le porter (...), c'est la liberté de croire ou de ne pas croire » ! C'est ainsi qu'il a conclu son intervent

Echange de vues avec Catherine KINTZLER (Mezetulle).

Je n'ai pas l'habitude de mentionner sur ce blog mes nombreuses interventions sur des sites philosophiques, religieux, pédagogiques, et même sectaires. Mais dans son article du 20 mai 2012, « Pédagogie officielle ou liberté pédagogique : le choix de François Hollande», suite à son hommage du 15 mai à Jules Ferry, http://www.mezetulle.net/

Jean SOLER et Michel ONFRAY antisémites ?

Pour ne pas trop me répéter, fût-ce en des termes un peu différents, j'évite de reproduire sur ce blog mes nombreuses réactions à des articles divers. Mais je ferai une exeption à propos du livre de Jean SOLER « Qui est Dieu ? », commenté par Michel ONFRAY, accusés tous deux d'être antisémites (ce commentaire a été envoyé à plusie

Lettre à l'académicien français catholique Jean-Luc MARION.

Suite à son article "Dieu est-il incompréhensible ?" j'ai demandé à Franz-Olivier GIESBERT, Rédacteur en chef de "Le Point" de lui transmettre mon commentaire ci-dessous. Pour la forme évidemment, car je n'en espère pas de réponse ... Bonjour Monsieur Jean-Luc MARION, J'ai lu avec attention et intérêt votre article dans LE POINT (que je r

Pourquoi les créationnistes ou partisans du "dessein intelligent » le sont-ils ?

Pourquoi les créationnistes ou partisans du "dessein intelligent » le sont-ils ? Ont-ils vraiment choisi de l’être ? Pourquoi sont-ils manifestement imperméables à toute argumentation rationnelle et scientifique et ne changent-ils jamais d’avis ? Pourquoi des scientifiques croyants, ne pouvant plus contester le fait de l’Evolution, tente

Echange avec le théologien Arnaud JOIN-LAMBERT, professeur à l'UCL.

Bonjour Monsieur JOIN-LAMBERT, Je me permets de vous écrire à la suite de l'émission « Et dieu dans tout ça ? » de la RTBF, le 2 décembre 2012. Si, comme l'a écrit Florence QUENTIN, "les religions, que l'on avait crues vouées à s'effacer devant le bulldozer de la sécularisation, réinvestissent le théâtre du monde", c'est à mon sens p

Une approche inhabituelle (.neuroscientifique) du phénomène religieux

Une approche inhabituelle « neuroscientifique » du phénomène religieux. Michel THYS (17 février 2014). Introduction. Sans vouloir simplifier ou réduire l’infinie complexité du psychisme humain, en particulier le phénomène religieux, à des « mécanismes » psycho-neuro-physio-génético-éducatifs et culturels, n’est-il pas légitime