Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog
Rédacteur

Rédacteur

Blog à l'initiative du secteur automobile du NPA

Ses blogs

npa-auto-critique

www.npa-auto-critique.org
Rédacteur Rédacteur
Articles : 2246
Depuis : 29/09/2009
Categorie : Automobiles & Véhicules

Articles à découvrir

Renault – Nissan : la roue tourne dans l’économie capitaliste mondialisée.

Renault – Nissan : la roue tourne dans l’économie capitaliste mondialisée.

L’alliance Renault-Nissan date de mars 1999. C’était la mise en place du 4ème constructeur mondial d’automobile. Cocorico ! Renault prenant de fait le contrôle de Nissan rivalisait avec Volkswagen, Toyota ou General Motors. Le 6 février 2023, 24 ans après, une reconfiguration complète des relations entre Nissan et Renault sera annoncée
Stellantis à Sochaux : suppression de l'équipe de nuit et de 750 postes de travail

Stellantis à Sochaux : suppression de l'équipe de nuit et de 750 postes de travail

L'équipe de nuit de Stellantis à Sochaux va s'arrêter au Printemps en avril. 750 postes d’ouvriers sont concernés . Ce sont principalement les intérimaires dont les contrats ne seront pas renouvelés : 700 intérimaires seront sur le carreau hors de l'usine. Les CDI de l'équipe de nuit basculeront, eux, en horaire de journée. La direction
Chez Renault, les salaires ne suivent pas la hausse des prix

Chez Renault, les salaires ne suivent pas la hausse des prix

A Doai, contre les annonces de Renault Chez Renault, les salaires continuent de ne pas rattraper l’inflation. Les mesures annoncées la semaine dernière, à la fin des soi-disantes négociations annuelles, les NAO, marquent une baisse des salaires comparée à la hausse des prix qui été de 10 % sur les deux dernières années, de 6 % en 2022 e
Le démantèlement de Renault est toujours en marche.

Le démantèlement de Renault est toujours en marche.

Le démantèlement de Renault est toujours en marche. Aux dernières informations réservées à la presse économique, la nouvelle entreprise Ampere embarquerait Nissan, et pour obtenir cet accord Renault réduirait sa participation chez Nissan à 15% contre 43% aujourd'hui. Cela a été négocié en direct par Macron lors de la visite à Paris du