Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog
Violaine.E

Violaine.E

Tags associés : poesie, dessins et peintures

Ses blogs

violaine.e.over-blog.com

violaine-e.over-blog.com
Violaine.E Violaine.E
Articles : 26
Depuis : 09/05/2010
Categorie : Littérature, BD & Poésie

Articles à découvrir

Que les choses soient claires

Que les choses soient claires Je préfère Rompre le fer pendant qu'il est chaud Plutôt que battre nos liens Je préfère Mettre ma charrue avant les oeufs Plutôt que tous mes boeufs dans le même panier Je préfère Dire Pierre je ne boirai plus de ton eau Plutôt qu' être malheureuse comme les fontaines Je préfère Faire la lourde oreille Plu

Le corps se répare comme un luth malmené

Le corps se répare comme un luth malmené J’aime tes pas, ils me rappellent l’endroit où tu t’endors, ce corps où tu vis J’aime les douleurs qui te donnent envie de changer ta vue, de t’aventurer à poser les yeux sur les cernes, cherchant la douceur de l’eau dont tu t’étais privé J’aime tes caresses partant à la découverte d

C'est l'histoire d'un bulot

C’est l’histoire d’un bulot Bullant dans l’eau En boule dans les flots Sale boulot Mollusque bavant Bravant les courants C’est l’histoire d’un marchand Un marin pas marrant Qui en passant Bras ballants Voit le bulot ballotté Par la marée Le chaland bavant Devant ce bulot Le prend Dans son caban C’est l’histoire d’un bulot Bien
Juste... à contresens

Juste... à contresens

Peinture acrylique+dorures sur bois aggloméré. Format 1m30/35 cm. Détail n°1 Détail n°2
A quoi cela me sert de marcher, si je ne regarde que mes pieds ?

A quoi cela me sert de marcher, si je ne regarde que mes pieds ?

Tête relevée, je suis un sentier, sur lequel chaque pas s’imprègne d’une terre féconde, liée par la sève et les racines. Je suis de cette vie, l'autre, que peu de personnes voient. Une brindille dans la tempête, une étincelle sous le soleil, une goutte de météorites, le fruit d’un blé mûri, je suis partout, scarabée sacré, au mi

La pause déjeuner

ou la musique adoucit les moeurs Le bureau était spacieux. La décoration sommaire. Dans un cadre doré, un portrait en noir et blanc trônait, accroché à un des murs. Le bureau en chêne massif, le fauteuil damassé et deux chaises paillées étaient disposés sur un épais tapis de laine, ils occupaient l’essentiel de l’espace. Sur le dess
Sphères d'humains

Sphères d'humains

Sphère d'humains 1 et 2. Réjouissons-nous d'être et de nous ouvrir chaque jour d'avantage à la vie. En nous rencontrant. En nous liant les uns aux autres, en élaguant tout ce bois mort qui est en nous, et le brûlant pour qu'enfin il parte en fumée par les pores de nos peaux souffrantes. Réjouissons-nous de vivre, de pouvoir aller vers des
Chaque main tendue est une source

Chaque main tendue est une source

Au creux de ma paume, j’ai souvent recueilli un breuvage, des gouttes de ciel, lorsqu’un morceau de ma vie, ici, là, était mal passé, lorsqu’une tristesse me restait en travers de la gorge. Imbibant mes yeux, elles savaient nettoyer mon regard troublé ; de deux battements, je les laissais suivre les rigoles de mes joues creusées jusqu’