En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services ainsi que l’affichage de publicités pertinentes. En savoir plus et agir sur les cookies

Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

pierre escaillas

Ses blogs

DEBARCADERES

DEBARCADERES

Extraits d'oeuvres de poètes du voyage maritime avec illustrations de l'auteur.
pierre escaillas pierre escaillas
Articles : 87
Depuis : 05/07/2006

Articles à découvrir

DJIBOUTI.

DJIBOUTI.

Il fait à Djibouti si chaud, Si métallique, âpre, inhumain, Qu'on planta des palmiers en zinc Les autres mourant aussitôt. Quand on s'assied sous la ferraille Crissante au souffle du désert, Il vous tombe de la limaille, Bientôt vous en êtes couvert. Mais vous possédez l'avantage, Sous la palme au fracas de train, D'imaginer d'autres voyage
TAORMINA

TAORMINA

L'Etna sent la gare, le figuier chaud. Sous l'ombre il n'est plus que fumerolles roses et trois Allemands nus qui chantent un poème en vers de couleur sur la résistance passive, dans le thêatre de Taormina. Paul Morand, Poème cousu main. Feuilles de température. nrf Gallimard Et Les Carnets de la Licorne : http://lalicorne.canalblog.com
LES ARCHIVES DE ZANZIBAR.

LES ARCHIVES DE ZANZIBAR.

A la mémoire d'Antonio Joachim Salvador Pereira né à Chinchinim ( Salsete Goa ) Elles remplissent à éclater une bibliothèque vétuste dont le haut est vitré dans une chambre de la case baroque surchauffée pendant le jour. On y voit mourir un trafic, un port que les navires délaissent, un vieux contrat de fournitures étranges, signé en 18

Bonjour, Vous pouvez toujours m'envoyer des messages, je me ferai un plaisir de vous répondre. A bientôt Christiane Escaillas
GIBRALTAR.

GIBRALTAR.

Q ui est donc ce Phelps Morane dont Robert Guyon * me fait parvenir la copie d'un recueil poétique intitulé "Départs et Escales" et publié en 1939 ?. Emmanuel Pollaud-Dulian* me dit que Morane a publié deux autres ouvages : "Sybil" en 1931 et "Poèmes Sataniques" en 1936. Nous n'en savons pas plus. Les recherches sur le "net" ne donnent rien e
INAUGURATION D'UN PAQUEBOT.

INAUGURATION D'UN PAQUEBOT.

Cliché C.G.T. * Les artistes de la Comédie-Française sont venus sur le paquebot à 4 turbines réciter les Deux Pigeons sous un plafond signé Luc-Olivier Merson. Les filles du Préfet maritime dansent et sont en nage d'espérer un mari. Le Capitaine dit : " Voyez dames Sirènes habillées de mazout. " ( Peut-on considérer sans haine l'atticism
MARSEILLE

MARSEILLE

Marseille sortie de la mer, avec ses poissons de roche ses coquillages et l'iode Et ses mâts en pleine ville qui disputent les passants, Ses tramways avec leurs pattes de crustacés sont luisants d'eau marine, Le beau rendez-vous de vivants qui lèvent le bras comme pour se partager le ciel, Et les cafés enfantent sur le trottoir hommes et femmes
EQUATEUR

EQUATEUR

P helps Morane poursuit sa route vers le Brésil et l'Argentine. Après avoir longé un temps l'Afrique, "La côte, très lente, semble glisser, se détacher entre l'horizon profond et la mer sans fond. L'Afrique plate et monotone pour moi bourdonne d'un étrange ruit de tam-tam énervant et aigre." . . . le navire atteint enfin l'équateur : Le ci
PANAMA

PANAMA

Nous avions laissé Phelps Morane à l'équateur, en route pour Rio de Janeiro et Buenos-Ayres. De là, par avion, il rejoint le Chili puis l'Equateur d'où il s'embarque pour New-York via le canal de Panama. PASSAGE DU CANAL Ecluses. Des portes silencieuses, fortes, tournent sur d'invisibles gonds. Rien qui grince, pas un bruit. Tout glisse sans h
TRADE WINDS.

TRADE WINDS.

"Trade winds fast winds" disaient les Anglais qui avaient le sens du commerce et pour qui ces vents portant le l'Europe vers les Caraïbes étaient de précieux auxiliaires du trafic maritime. Nous, Français, bien au dessus de ces basses contingences commerciales les appelons Alizés. Pour les lecteurs rebutés par la langue de Shakespeare je me s