Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

Laurinou

Ses blogs

Mes mots, mes valeurs, mes ressentis: MOI

Mes mots, mes valeurs, mes ressentis: MOI

Un blog fait juste comme ça, où les mots témoignent de ma vie qu'elle soit pleine d'espoir, de passion ou de solitude et de tristesse!
Laurinou Laurinou
Articles : 116
Depuis : 13/08/2005
Categorie : Lifestyle

Articles à découvrir

A deux mais seule

A deux mais seule

Comme dans un rêve j'ai cru m'envoler J'ai cru enfin pouvoir trouver le paradis. Comme dans un rêve je m'y voyais accompagnée Et j'ai failli. De n'y être parvenue, j'ai failli. L'idée d'être deux me paraissait réalisable Car tout en lui me plaisait et me plait encore; Mais le temps a déposé des dunes insurmontables Qui m'attristent tant qu
Depuis...

Depuis...

Un grand merci pour vous lecteurs qui ne désespériez pas de me voir revenir un jour sur la toile. On n'est jamais sûrs qu'on a besoin de quelque chose tant qu'on n'en ressent pas un manque terrible. Annie Girardot a dit une fois qu'elle ne savait pas si elle avait manqué au cinéma mais qu'a elle le cinéma a manqué. Aujourd'hui je peux dire,
Je Vis

Je Vis

Tellement d’amour à donner sur cette Terre. Tellement de choses à découvrir. Tellement de souffrances à endurer Et d’épreuves à traverser. Je vis pour l’Amour. Pour toutes ces fois où mon cœur palpitera, Au baiser d’un bel Apollon ; Où mon souffle se coupera Sous le coup d’une vive et belle émotion. Pour toutes ces fois où je s
La vague à l'âme

La vague à l'âme

Les pieds dans le sable Je la regarde . Douce, puissante, insaisissable, Mon esprit se vide. Des pensées me parviennent Aussi vite que sa ruée vers la côte. Ses variations me retiennent, Son tumulte, ses lames où rien ne flotte. Im prégnée de l'immensité, Fascinée par cet horizon bleu, Je prends le temps de respirer, Je songe, écris un peu
Retour petit à petit

Retour petit à petit

Bonjour à tous, Avant de poster à nouveau quelques écrits, j'aimerais d'abord m'excuser d'avoir fait la morte tout ce temps. J'ai lu et relu vos commentaires mais le temps que j'aurais aimé passé à vous lire n'est pas le temps dont je disposais. Je voulais ensuite vous faire part de mon entrée infime dans le monde de la poésie. J'ai partici
Amours et peines, joies et tracas

Amours et peines, joies et tracas

Il n'y a pas de mots. Pas de mots pour décrire cette relation. Et pourtant je veux tenter de l'expliquer, de comprendre, de vous faire comprendre. La rime est inutile ici, la prose de rigueur. Le verbe bien tenu, vous aurez tout sans savoir rien. Tout d'abord, il y a cette Souffrance. Celle qui vous tient, qui vous prend et ne vous lâche plus. La

Souvent il me fait défaut Me manque, pourtant peu s'en faut Pour faire même une chose exceptionnelle Apprendre, créer, réaliser, toucher le ciel. Au jeu du chien et du chat je perds souvent. Je lui cours après mais ne l'obtiens que rarement. Avec lui tout doit aller vite, se faire dans l'urgence En un rien, il passe et il presse. C'est là que
La Création

La Création

Il était une fois un homme et une femme nus ou presque dans un jardin. Rapidement, ils se plurent, paraît-il, puisqu'ils finirent par engendrer la vie sur terre. Métaphoriquement, les gens aimaient dire que cet homme avait amené la vie en ayant goûté au « fruit défendu ». On comprit bien vite de quoi ils parlaient !!! Ce fruit était carac
Une voix m'a dit...

Une voix m'a dit...

Je levais les yeux vers le ciel, à la recherche d'une étoile filante ou d'une étoile qui scintillerait plus que les autres. Je recherchais la preuve que quelque part dans cet infini céleste un être m'entendrait. Et dans le silence de mes prières, j'ai perçu une voix. Une voix qui savait ce dont j'avais besoin d'entendre et qui me répétait
L'homme de ma vie

L'homme de ma vie

Un homme, une vie Une drogue, presque un délit. En douceur, il serait: La virilité incarnée, Sachant quand il le faudrait Mettre sa fierté de côté. Il saurait communiquer Beaucoup, pour me rassurer Assez, quand j'ai fauté Peu, lorsqu'il faut se réconcilier. Il aurait quelques défauts; Ceux qu'on supporte, qu'on apprend à aimer Vous voyez,