Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog
cécile et fabrice

Ses blogs

Une maison botte par botte

Journal de la construction d'une maison en paille à Vaour (Tarn)
cécile et fabrice cécile et fabrice
Articles : 45
Depuis : 18/10/2008
Categorie : Lifestyle

Articles à découvrir

Enduits des soubassements

Enduits des soubassements

Les sous-bassements étaient de cinq centimètres environ en retrait par rapport au mur de paille. Pour pouvoir faire un enduit de finition qui tombe droit, il a fallu faire de l'épaisseur. On a donc utiisé un enduit multibat (mélange ciment et chaux), pour faire la transition entre le ciment des soubassements et la chaux de l'enduit de finition
Plomberie (1)

Plomberie (1)

Evidemment, avec tout le retard que l'on accuse sur ce blog, les nouvelles avancées que l'on met en ligne datent déjà de quelques mois. C'est le cas de la plomberie (en tout cas, des évacuations). Le principe est très simple : toujours garder une pente de 1%. Pour ne pas se tromper dans les raccords, on emboîte tout ce beau monde ensemble et
La cloison en adobes

La cloison en adobes

Dans la logique des choses (cf Aymès-plage ! ), on a construit un mur de briques de terre crue (adobes) derrière le poêle. Le but est toujours le même, rajouter de la masse (inertie) pour capter la chaleur du poêle, la stocker quelques heures et la diffuser tranquillement. Ce mur chaud procurera une sensation de chaleur bien plus efficace à t
On se tient au courant

On se tient au courant

Nous nous préparons à accueillir la fée électricité. Les gaines d'arrivée (électricite et téléphone) et de sortie (terre) étaient depuis longtemps passées dans la dalle. Première étape, relier le futur tableau à la terre. dans notre sol assez souple, on n'a pas eu trop de mal à planter deux piquets de terre d'un mètre de long, ce qu
On parle de nous !

On parle de nous !

On a eu droit, en janvier dernier, à la visite de représentants du Pays de l'Albigeois et des Bastides, qui veulent inciter les habitants à adopter des démarches écologiques dans leur habitat. L'idée est de montrer que ça peut être à la portée de tous, pourvu que l'on se documente et qu'on en ait la motivation. Ils sont donc venus à Vaou
De toutes les matières, c'est la ouate que j'préfère...

De toutes les matières, c'est la ouate que j'préfère...

Isolation par au-dessus en ... bottes de paille. On n'a pas trouvé plus original. Les bottes sont posées directement sur le plafond du premier étage. On a donc dû faire tout le plafond en haut, ce qui veut dire que tous nos plafonds (étage et rez-de-jardin) sont finis. Voilà ce que cela donne : Et, le petit plus : l'alcôve de notre chambre.
De la paille au grenier

De la paille au grenier

Dans la foulée des planchers et isolation en paille et ouate de cellulose (voir article De toutes les matières, c'est la ouate que j'préfère... ), on a isolé le plancher entre la pièce musique et le grenier de vingt centimètres de paille, enrobée de ouate de cellulose pour éviter de faire un accueil trop chaleureux à nos amis rongeurs. Le
Les enduits en terre (1)

Les enduits en terre (1)

Voilà la présentation d'une des plus longues (et plus gratifiantes) étape de ce chantier : les enduits intérieurs, ou comment cacher ces brins de paille que l'on ne saurait voir (plus longtemps). Tout d'abord, l'arrivée de la terre (qui avait été livrée en septembre dernier). Pour la stocker, il est souhaitable de la bâcher pour éviter qu
Le plancher de sous-face

Le plancher de sous-face

Entre les deux étages, il y aura un plancher en plusieurs "couches" : - un plancher en peuplier de 23 mm, posé à l'envers (face jolie vers le bas, car ce sera notre plafond), - une bande "résiliente", pour amortir les bruits d'impacts, qui sera en liège sur 1 cm, - des lambourdes de 6 centimères d'épaisseur clouées à travers les bandes ré
Aymès-plage !

Aymès-plage !

Comme déjà expliqué dans un précédent article, notre plancher d'étage a un rôle d'isolant phonique tout en rajoutant de l'inertie à l'ensemble, ce qui permettra à l'air chaud montant du rez-de-jardin d'être stocké puis distribué doucement à l'étage, ce qui évite les surchauffes, fréquentes avec un poêle à bois. Donc, dans les deux