Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog
JiDé

JiDé

Tags associés : bienvenue

Ses blogs

le blog etoilement

Enseignant à l'école Anatole France à FROUZINS (31), je livre sur ce Blog les poèmes que j'écris ou que j'ai écrits pour mes élèves...
JiDé JiDé
Articles : 51
Depuis : 01/09/2006
Categorie : Littérature, BD & Poésie

Articles à découvrir

Version illustrée

Version illustrée

Souffleur de vers ... en version illustrée !!! http://www.thebookedition.com/souffleur-de-vers-john-durili-p-41037.html (copier-coller cette adresse)
Les sens autorisés

Les sens autorisés

Les sens autorisés Sans interdit, les cinq doigts de la main Symbolisent le pentagone de nos sens Point de sens interdits, tous sont autorisés C’est le quinté dans n’importe quel ordre Ça croque, ça croustille, ça picote C’est l’heure du goûter ma cocotte Un carré de chocolat et l’acidité framboisée C’est verdoyant, ça pétil
Cahier (présentation)

Cahier (présentation)

Présentation Une date à quelques carreaux de la marge Que l’on souligne Pourquoi pas D’un petit vermillon sans surcharge On s’aère, on joue à saute-mouton dans sa tête Ici on aère, c’est plutôt « saute-ligne », pas bête ! Une règle d’or : c’est de s’en servir à chaque trait Un trésor pour les plus longs ou les plus discre
Trio

Trio

Trio de groupes Le premier C’est pour commencer, pour bien débuter Ne pas s'agiter, respirer lentement Parfois même se reposer Ne pas hésiter à se balader aussi Pas besoin de se cacher Oser chercher , trouver, ramasser, collectionner Le deuxième C’est pour se divertir, pour agrandir notre horizon Ne pas noircir le tableau, plutôt le verdi

Le dormeur va mal

Le dormeur va mal C'est un bout de chaussure où manque la lumière, Dépassant doucement du bord du bottillon Usé ; où le sommeil, bordé de sa poussière, Git : c'est un pauvre bal sans aucune chanson. Un homme grisé, tête baissée, main tenue, Et le regard absent sur ses poches d’adieux Prie ; il est attaché sur le sol, dans la rue, Obscu
ça a sonné ?

ça a sonné ?

Ça a sonné ? Douze coups de minuit, on attend le silence Le début de la nuit, les lucioles arrivent Douceur de la pénombre, la vision intuitive On est là immobile, caressé d’innocence Les songes se réveillent, dans la fraîcheur immense On compte les étoiles, une action impulsive Le sommeil nous taquine, sensation émotive Les mots n’ex
Ouverture des émotions

Ouverture des émotions

Ouverture des émotions Les sièges de velours pourpre s’habillent Le piano sur la scène, lui, se déshabille Les foulards se dénouent, les vestes se posent L’artiste, encore dans l’ombre, se repose L’impatience chatouille les tempes grises Les mains féminines apaisent, caresse exquise Les murmures s’étouffent rapidement L’obscurit
findephrase.com

findephrase.com

www.findephrase.com Fin de phrase… point… com Adresse interminable, trop loin d’un renouveau Sauf peut-être au départ d’un autre voyage Sur une base aérienne, une « aérobase » Adresse plus personnelle Destinée à qui l’on souhaite Destination dévoilée aux intimes Fin de phrase… point… comme Comme l’attente des mots des suiv
Bienvenue

Bienvenue

Bonjour à tous Un BLOG avec un principe très simple... REGULIEREMENT, UN NOUVEAU POEME Bonne lecture... N'hésitez pas à laisser un commentaire, et à revenir régulièrement...