En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services ainsi que l’affichage de publicités pertinentes. En savoir plus et agir sur les cookies

Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

resistancefumelois

resistancefumelois

L'AMMAC du Fumélois est une amicale d'Anciens Marins et Marins Anciens Combattants qui a pour but de conserver les liens d'amitié et de camaraderie et contribuer à l'éducation populaire, et particulièrement de la jeunesse, en orientant notamment

Ses blogs

Résistance en Fumélois (47)

Résistance en Fumélois (47)

La Résistance n'est au début que le fait de quelques individus qui se retrouvent par petits groupes et adhèrent en fonction de leurs affinités aux différents mouvements qui se constituent autour d'un projet commun. La ville de FUMEL (47) est située sur des coteaux aux pieds desquels coulent le Lot, la Thèze et la Lémance. Cette situation géographique, avec les massifs boisés environnants, explique l'implantation des maquis dans la région.
resistancefumelois resistancefumelois
Articles : 7
Depuis : 16/01/2012
Categorie : Mode, Art & Design

Articles à découvrir

Les acteurs (ou les figures locales de la Résistance) : Jean-Georges DELRIEU

Jean-Georges DELRIEU (Sully), né le 17 mai 1906 à Saint-Front Groupe "Bayard" Jean-Georges DELRIEU était ingénieur, directeur de l'usine à chaux de Saint-Front ; démobilisé il rentre chez lui. Il participe avec l'ORA au camouflage de matériel militaire dans les carrières de l'usine. Dans le groupe "Bayard", il sera le lieutenant de MARTIN.

Les acteurs (ou les figures locales de la Résistance) : René COUSTELLIER

René COUSTELLIER ( Soleil), né en 1920 dans le Rhône Groupe "Soleil", Groupe O.S., puis F.T.P. Arrivé en Dordogne le 19/05/1943, il rejoint le maquis et s'installe à Salles de Belvès. Il participera à la création d'une École des Cadres à Sauveterre la Lémance. Le 16/01/1944 il devient chef du 5ème bataillon F.T.P. avec 450 hommes rompus

Résistance en Fumélois

La Résistance n'est au début que le fait de quelques individus qui se retrouvent par petits groupes et adhèrent en fonction de leurs affinités aux différents mouvements qui se constituent autour d'un projet commun. La ville de FUMEL (47) est située sur des coteaux aux pieds desquels coulent le Lot, la Thèze et la Lémance. Cette situation g

Les acteurs (ou les figures locales de la Résistance) : Charles MARTIN

Charles MARTIN (Bayard), né le 13/03/1900 à Abbeville Groupe "Bayard", A.S. Militaire, démobilisé en 1940, il s'installe à ISSIGEAC, il organise son premier maquis en Dordogne, se déplace à Blanquefort en décembre 1943, puis en 1944 à Fontenilles. Il participe à des actions contre l'occupant, poursuit les combats sur le Front du Médoc, l

Les acteurs (ou les figures locales de la Résistance) : Pierre GOULFIÉ

Pierre GOULFIÉ (Pierrot), né le 17/12/1902 à Agen, décédé en 1944 à Blanquefort. Groupe "Bayard" Il était lieutenant de l'administration de santé, décoré à Boulogne-sur-mer pour l'évacuation des populations. Démobilisé, il devient lieutenant de Bayard. Parti de ce maquis, quand il revient, ce dernier l'exécute.

Les acteurs (ou les figures locales de la Résistance) : Jacques LEVY

Jacques LEVY (Jack), né le 20/05/1899 à Paris, décédé le 09/09/1983 Bataillon "JACK N.L. 23" A.S. VENY Lot-&-Garonne Adjoint de VEDEL dans le groupe "VICTOIRE" membre du réseau "BRUTUS" il a participé à la mise sur pied des groupes VENY en Lot-&-Garonne. En juin 1944 il installe un maquis dans les carrières du Recluzel à Fumel.