Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

Nicolas Simonnet

Nicolas Simonnet

Tags associés : valorisation d'entreprise

Ses blogs

La finance expliquée: la valorisation d'entreprise

La finance expliquée: la valorisation d'entreprise

PageFinance est une véritable découverte de la valorisation d'entreprise. Ce blog présente différentes perspectives, méthodes et approches d'évaluation et explique comment les utiliser.
Nicolas Simonnet Nicolas Simonnet
Articles : 15
Depuis : 31/07/2007

Articles à découvrir

L'évaluation par l'actif net comptable

Cette première méthode met en évidence le droit du cédant à tirer des bénéfices de sa vente. L’actif net comptable est en effet déterminé par différence entre les actifs et les dettes. Il s’agit des capitaux permanents. La formule est donc : V = ∑actifs – ∑dettes Cette méthode, fort simple, ne donne bien évidemment qu’une pr

Le modèle de Bates

Le modèle de Bates permet l’obtention d’une valeur qui prend en compte les dividendes encaissés jusqu’à la cession et le produit de la cession. L’apport de ce modèle réside dans sa prise en compte d’un grand nombre de paramètres. Sont en effet retenus : - le Price Earning sectoriel à l’instant de l’évaluation - le pay-out - le

L'approche actuarielle

Cette approche met en avant les flux futurs de l’entreprise dont la valeur dépend dès lors de sa capacité à générer des flux de trésorerie. Ainsi, il est possible de considérer que « la valeur de l’entreprise pour un investisseur est la somme actuelle de son rendement futur ». Il s’agit donc d’actualiser les montants que l’inves

L'approche patrimoniale

Cette approche consiste à valoriser l’entreprise à partir de ses comptes annuels. Cette vision passée de l’entreprise n’est cependant plus très utilisée aujourd’hui. En effet, il convient plutôt d’évaluer l’avenir de celle-ci. Néanmoins, la méthode peut servir de point de départ de l’évaluation et reste par ailleurs au goû

La méthode de l'actif net comptable corrigé

Le raisonnement est le même que ci-dessus, mais cette fois la valeur de certain éléments du bilan est réévaluée. Il ne suffit plus d’utiliser la valeur comptable de chaque élément du bilan mais d’en évaluer leur véritable valeur économique. Différentes approches sont alors possibles : - L’usage de la valeur de liquidation : dans c

Introduction du dossier sur la valorisation d'entreprise

L’évaluation financière des entreprises est souvent un exercice complexe. En effet, il demande de prendre en compte des éléments très divers, souvent déjà individuellement difficile à évaluer car dépendant de la perspective d’évaluation. La valeur d’une société dépend de ses caractéristiques financières et opérationnelles mai

Price Earning Ratio

La méthode championne de vitesse de sa catégorie. Elle consiste à multiplier le bénéfice courant de l’exercice en cours (déduction faites du BFR) par le PER, obtenu grâce au taux de rendement. Application : Calcul du PER : Taux total de rendement escompté : 8% Le PER est donc de 100/8= 12,5 Soit une valorisation de 52485 x 12,5 = 655000 e

La valorisation des actifs immatériels

Mise en évidence du capital immatériel : méthode de valorisation soustractive Le capital immatériel peut être rapproché de l’écart entre la valeur de marché et la valeur comptable. Cependant, deux problèmes se posent. Premièrement, le capital immatériel n’est pas la seule variable à l’origine de cet écart. Deuxièmement, cette m
Qu'est-ce qu'une CCI? Un exemple, la CCILR.

Qu'est-ce qu'une CCI? Un exemple, la CCILR.

Qu’est-ce qu’une CCI ? La loi du 9 avril 1988 définit la vocation des compagnies consulaires comme telle : « les Chambres de Commerces et d’Industrie sont auprès des pouvoirs publics les organes des intérêts commerciaux et industriels de leur circonscription ». Une chambre de Commerce et d’Industrie (CCI) est un établissement public

Le modèle de Gordon-Shapiro

En partant de la formule précédente, le modèle de Gordon-Shapiro aboutit à deux formules : La première est obtenue en posant deux hypothèses malheureusement très réductrices : - la croissance des dividendes est supposée constante à un taux g avec un pay-out stable ; - on considère l’investissement sur une période n qui tend vers l’i