En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services ainsi que l’affichage de publicités pertinentes. En savoir plus et agir sur les cookies

Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

Louloute

Louloute

Vingtenaire avec une âme de bisounours, la réalité est souvent plus difficile que prévu ! Mais on s'en sort : lisez, c'est drôle (enfin, parfois!)

Ses blogs

La vie de Louloute

La vie de Louloute

Histoire de ma vie...
Louloute Louloute
Articles : 707
Depuis : 09/03/2006
Categorie : Lifestyle

Articles à découvrir

L'envie d'avoir envie

L'envie d'avoir envie

La vie est bien "faite" : maintenant que j'ai en partie réussi à calmer le jeu côté pro, c'est un autre aspect qui se rappelle à moi ! Il semble qu'il en soit parfois des gens comme des envies. Elles sont là, elle sont neuves, on s'investit pour elles et puis un jour elles partent, volontairement ou non. J'ai toujours eu une conception très
Le nom des gens

Le nom des gens

Si les fêtes de fin d'années vous font déprimer, il faut absolument que vous alliez voir un très bon film intitulé Le nom des gens de Michel Leclerc. J'en profite au passage pour vous rappeler que les fêtes de fin d'années sont une période géniale, avec des lumières, de la joie et de la musique de lutins partout et que je ne comprend pas
Je pensais...

Je pensais...

Je pensais à tous ces gens, qu'on aime et qui sont partis. Et puis je pensais à tous ces gens, qu'on aime et qui sont là. Je pensais à tous ces mots qui restent coincés, à tout cet amour qu'on n'arrive pas à dire. Je pensais que parfois on arrive mieux à trouver les mots qui font mal, à trouver les mots qui blessent, à ceux qu'on va hurle
Xanadu, le X autrement

Xanadu, le X autrement

Les créations originales pour les séries TV, d'habitude c'est plutôt Canal qui s'y colle. J'avais eu un véritable coup de cœur pour "Maison Close" l'année dernière et on m'a longuement vanté les mérites de "Braquo" ou de "Mafiosa". Mais cette fois, Arte avait attiré mon attention grâce à sa communication bien ficelée autour de "Xanadu"
Women to women

Women to women

Quand vous avez fait une école de comique, il y a peu de chances qu'on vous laisse vous en sortir comme ça. La plupart du temps, vous adhérez (ou on vous offre l'adhésion la première année) au réseau des anciens élèves. Concrètement, après m'avoir amputée de 21000 euro pour me taper 4 mois de chômage à la sortie, je n'avais plus grand
Mangée par la machine

Mangée par la machine

Quand j'ai débarqué à 20 ans à peine dans une grande entreprise pas organisée du tout, au sein d'un service pas organisé du tout et que j'ai eu l'immense chance de tomber sur mon Sage, elle m'a transmis comme premier conseil de ne pas me laisser manger par la machine. La machine c'était le boulot, le stress, l'angoisse du dossier pas rendu o
Étrennes pas derrière

Étrennes pas derrière

[un jeu de mots pourri est caché dans le titre de cet article : sauras-tu le retrouver ?] Deux jours avant Noël, j'ai découvert qu'on ne volait qu'aux pauvres puisqu'on m'a élégamment piraté ma carte bleue, me laissant sans moyen de paiement pendant près de 3 semaines. Pour information, on PEUT vivre sans CB. Si si, on survit, même si j'en
Dis quand reviendras-tu ?

Dis quand reviendras-tu ?

Je voulais écrire un texte sur le soleil qui est revenu... et puis le soleil est reparti. Je voulais écrire un texte sur la pluie qui nous révèle l'odeur de la terre et du bitume mouillé. Je voulais explorer le mécanisme qui fait qu'aux premiers jours du printemps j'ai toujours envie de courir dans les champs. Avec ma copine Lou, on n'avait q
Merci d'avoir grandi

Merci d'avoir grandi

Tu te souviens un peu comment c'était avant. Comment c'était d'avoir 15 ou 17 ans et de tomber amoureuse comme on tombe d'une chaise ? Tu te souviens, comme ça faisait mal et comme c'était compliqué ? Enfin , je te signale que c'était surtout de ta faute si ça faisait mal et si c'était compliqué ! Bah oui, tu tombais toujours amoureuse du

Toutes les bonnes choses....

L'idée a trotté dans ma tête tout l'été et je ne crois pas pouvoir plus indéfiniment repousser cela : le blog de la vie de Louloute s'arrête ici. Pour les rares lecteurs qui passeront peut-être un jour, je pense qu'un dernier article était nécessaire, ne serait-ce que pour satisfaire mon côté maniaco-rigide qui aime les choses bien fini