Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog
aflidd

aflidd

Ses blogs

A.F.L.I.D.D

L'AFLIDD continue le combat pour dénoncer les conditions de détention et pour faire la lumière sur les morts suspectes en prison
aflidd aflidd
Articles : 5
Depuis : 06/01/2008
Categorie : Politique

Articles à découvrir

Audition de l'a.f.l.i.d.d par l'Assemblée Nationnale

ASSEMBLÉE NATIONALE CONSTITUTION DU 4 OCTOBRE 1958 ONZIÈME LÉGISLATURE Enregistré à la Présidence de l'Assemblée nationale le 28 juin 2000. RAPPORT FAIT AU NOM DE LA COMMISSION D'ENQUÊTE (1) sur la SITUATION dans les PRISONS FRANÇAISES Président M . Louis MERMAZ , Rapporteur M . Jacques FLOCH , Députés . Audition de l'Association des fa

12 nov 08/ audience en cassation/justice pour jawad

REBONDISSEMENT. ... douze ans de procédure....bientôt la fin......... Rappel du parcours judiciaire -juin 97: Dépôt de plainte de la partie civile au pénal pour "homicide involontaire", entrave à l'arrivée des secours et non-assistance à personne en danger,par le biais de Me de Félice création de collectif "justice pour Jawad" -juin98 : L

décision du conseil d'Etat du 17 déc 2008

Au bout du chemin la vérité: l'Etat Français et l'administration pénitentaire sont enfin reconnus responsable de la mort de Jawad article paru ds le Monde, mercredi 17 déc 2008 Douze ans que ce père attendait cette décision de justice. Douze ans que Salah Zaouiya tient droit, debout, auprès de son épouse anéantie par la dépression, pour
Dossiers des familles

Dossiers des familles

A.F.L.I.D.D Mortelle détention Photos de Laurent Vautrin Cela se passe à la maison d’arrêt de Grasse, à la prison St Paul de Lyon, à Nice, Angers, Strasbourg ou Paris. Cela se passe en moyenne tous les deux jours. A chacune de ces journées particulières, une personne, un homme, jeune en général, meurt en prison. Statistiquement ils sont

Présentation de l'association

La multiplication des décès en détention et le désarroi dans lequel sont plongées les familles des victimes, l'absence de tout soutien et de prise en charge de leurs affaires, l'opacité de l'administration pénitentiaires et le peu d'empressement de la justice à établir la vérité, a poussé les familles, pour plus d'éfficacité à s'orga