Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

Chris le Gardien

Chris le Gardien

"Nulle pierre ne peut être polie sans friction, nul homme ne peut parfaire son expérience sans épreuve." Confucius. Je suis né quelque par entre ici et maintenant.Je porte avec la plus grande prudence un peu de notre lumière commune au travers mes textes et mes photos.

Ses blogs

Chris le Gardien auteur

Chris le Gardien auteur

Je suis né quelque part, entre ici et maintenant. Je porte avec la plus grande prudence un peu de notre Lumière commune au travers ces méditations. Très bonne visite au gré de l’Évidence : La Lumière s'invite parfois, se reçoit toujours, mais ne s'impose jamais. Voilà bien l'Essen-Ciel! Chris le Gardien.
Chris le Gardien Chris le Gardien
Articles : 216
Depuis : 25/06/2013
Categorie : Religions & Croyances

Articles à découvrir

Des mots à ton image...

Des mots à ton image...

Les artistes sont glorieux, jusque dans la mort qu’ils transcendent, comme l’eau d’une rivière, jamais la même, mais toujours là, qui chante ou gronde, du mouvement de la vie qui passe et se continue. Il y a dans l’Univers cette minuscule part de Soi qu’on doit rendre à son infinie nature. C’est peut-être là le sens du mot libert
Souviens-toi et rejoins-moi ...

Souviens-toi et rejoins-moi ...

La Perfection n’est pas un état, mais l’alignement du cœur individuel sur le cœur universel. Il n’est aucun mot pour l’expliquer, mais cet axe nécessite une révolution de conscience et de paradigme qui dépasse radicalement tout entendement rationnel. Je ne reviendrai plus dans le vieux monde, non parce qu’il m’a déçu, non parce
Pleinement Soi ...

Pleinement Soi ...

Nous ne sommes pas la moitié d’un (e) autre, même pas le quart. Nous sommes pleinement libres et entiers, a fortiori nos âmes, qui sont en Soi, souveraines et uniques. Alors oublions nos vieilles dépendances et croyances réductrices. Il y a plus de crapauds que de princes charmants, mesdames et plus de femmes perdues que de princesses, messi
N'ayez pas peur....

N'ayez pas peur....

La fausse peur de la mort Si "philosopher c'est apprendre à mourir" comme disait Montaigne, notre société est-elle encore capable aujourd'hui de penser et d'affronter ses démons sans céder à l'abandon? Le Covid19 suscite la peur en révélant un tabou absolu. Celui de la mort! Pour le monde, la mort n'est plus un risque acceptable, même au p
Maladies par delà bien et mal....

Maladies par delà bien et mal....

Personne ne soigne personne, car rien d’ extérieur n’ influence positivement le corps. Il n’ est d’ ailleurs pas souhaitable qu’ aucune influence extérieure ne prétende nous soigner, sans notre plein investissement et donc jamais malgré nous. Le paradigme du tout chimique a dévoyé les capacités naturelles de l'Homme à discriminer
La grande élusion... L'Univers en Conscience.

La grande élusion... L'Univers en Conscience.

On touche le fond quand on connaît des limites. Faut-il désapprendre tout ce qui nous emmure? Voyez-vous, depuis que je me suis redécouvert immortel et infini, plus rien ni personne ne peut plus me faire toucher aucun fond. La forme ne me réduit plus, je l’habite de tout mon infini, joyeusement libre. On peut mourir de rage, jamais de tendres
De Toi à Moi, de Nous à Soi ... un monde à démasquer.

De Toi à Moi, de Nous à Soi ... un monde à démasquer.

Quand l’âme se dévoile, aucune beauté n’est froide. Chacun de nous est l’Univers entier à libérer. Unique et Universel, on expérimente son autre, cet “extrême” ou “opposé”, qui nous empêche trop souvent d’être Soi. À mesure qu’on se rapproche cependant, on s’observe, on se heurte, on se tolère, on se câline, on se c
Co-Vid et plénitude. L'équation possible?

Co-Vid et plénitude. L'équation possible?

Couronne des Rois Vs couronnes des saints. Lumière inversée Vs Lumière originelle. À la croisée de mondes inconciliables? Saviez vous que l'auréole de lumière - qu'on retrouve symboliquement représentée à la façon d'un cercle dessiné au dessus de la tête de saints ou d'anges - provient étymologiquement du mot couronne (corona) en lati
Ça me parle …

Ça me parle …

Chaque matin, je suis comme arraché à la Matrice et forcé de rejoindre les basses régions de la terre noire, monde perdu qui parfois se cherche encore. Alors je baille et tente de me réveiller, pour donner à la Vie et à tous, un peu de mon regard original et beaucoup de moi-même. Alors j’écris avec les mots de l’Amour qui coule en moi,
Un jour soudain on sait, un jour soudain on voit!

Un jour soudain on sait, un jour soudain on voit!

Proust écrivait sur nos souvenirs et sur ce qui retient le passé, que « l’ odeur et la saveur restent encore longtemps, comme des âmes » . Oui, l’enfant est comme la cire molle sur laquelle la vie, tel un sceau s'imprime. Je crois que c’est Aristote qui exprimait cette capacité de l’Homme à retenir le passé. Certains souvenirs nous