Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog
Baâroun Thaïma

Baâroun Thaïma

Tags associés : tableaux

Ses blogs

Thaïma Baâroun, 16 ans, et passionnée d'écriture, de peinture, de dessin et de musique.
Baâroun Thaïma Baâroun Thaïma
Articles : 17
Depuis : 02/11/2014
Categorie : Mode, Art & Design

Articles à découvrir

Interview avec Abd Al Malik

Interview avec Abd Al Malik

Abd Al Malik, réalisateur de "Qu'allah bénisse la France" Après 1 heure, passée sous la pluie, un refus d'entrer dans « Le petit Manoir », un appel du maire (que l'on remercie pour son soutien) qui nous a permis d'entrer en contact avec Abd Al Malik, beaucoup d'excitation, on arrive enfin à avoir une interview de quelques minutes avec l'arti
« Femme-Reine. »

« Femme-Reine. »

Corps de femme nu de dos, orné d'une couronne en or Voici le tableau n°2 de ma série Femme. Je représente ici la Femme-Reine, soit la Femme que l'on aime et que l'on admire. La mère, la femme ou la fille. La Femme en qui nous mettons une admiration et un amour sans faille. La Femme dans sa plus pure expression. La couronne en or est le symbole
« Fragments d'esprit. »

« Fragments d'esprit. »

De nos jours, le cerveau est torturé. Le stress triture notre esprit et nous ne maîtrisons pas nos pensées. Ici, ma dame est torturée. Son visage inexpressif relève le trop-plein de pensées qui envahissent sa tête. Elle est soucieuse et assaillie. Alors j'ai représenté son cerveau, avec du rouge, du jaune, du vert... un mélange de couleur
« Femme-Objet. »

« Femme-Objet. »

Femme sexualisée Il s'agit de la première toile de ma série dédiée aux Femmes. Aux femmes que j'aime, que j'admire ou que je n'apprécie pas. Aux femmes importantes ou sans intérêt. Qu'importe, je veux les représenter. Leur rendre un hommage. Je trouve le corps de la femme splendide et terriblement inspirant. Les courbes, les cercles, les r
« Forest in the hand. »

« Forest in the hand. »

"Forest in the hand" ? C'est un de mes projets d'arts plastiques. Il fallait représenter le CDI d'une manière que l'on ne connaissait pas. J'ai choisis l'argile, le papier et la nature pour réaliser mon projet. Le CDI est principalement représenté par les livres de papier accrochés aux feuilles. Quelques explications à propos de de mes choix
« Trous noirs n°1. »

« Trous noirs n°1. »

Trou noir et amoureux transits L'amour, ah... L'amour ! Quelle drôle d'histoire. Quelle drôle de sentiment. Qui pousse à faire de drôles de choses. Qui aveugle surement. L'amour c'est dangereux. Ça mets en danger le coeur. Dans ma série des Trous noirs, je représente l'amour et ses dangers. Les aléas amoureux. Les difficultés, les mensonge

La personnification de l'arbre L'arbre est l'homme. L'homme est l'arbre. Les deux sont nature. Et sans arbre nous ne pouvons respirer. Mon tableau dénonce la déforestation et a donc deux interprétations. La première, en anéantissant des forêts entières c'est l'avenir humain que l'on mets en danger. Derrière les arbres détruits se trouvent
« Jamila. »

« Jamila. »

Femme voilée arabe Un portrait de femme, portant un foulard sur ses cheveux. Un clin d'oeil à mes origines tunisiennes et à mes tantes. Dont une, les cheveux noirs, la peau mâte et un visage doux. Une femme d'une beauté resplendissante. J'ai nommé mon tableau en hommage à elle.

Collage et féminité Je ne réalise jamais de collage, mais ici j'ai été inspirée par ces baguettes chinoises. Puis je me suis laissée porter par les couleurs roses, noires et blanches. J'ai voulu réaliser un décor apaisant et travailler différentes matières et textures.
« Wata. »

« Wata. »

Ninja de sang Les guerriers aussi pleurent. Les ninjas pleurent. Les hommes pleurent. Ici, l'homme masqué pleurent du sang. Pleure-t-il la haine ? Pleure-t-il l'amour ? Pleure-t-il ses compagnons de combat ? J'ai voulu jouer sur des lignes fortes, qui attirent l'oeil du spectateur sur le visage. Ces lignes peuvent laisser penser à un mouvement,