En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services ainsi que l’affichage de publicités pertinentes. En savoir plus et agir sur les cookies

Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

jean bertolino

jean bertolino

Ecrivain et Journaliste Paris-Saïgon en auto-stop de 1960 à 1961. Correspondant de la Croix à Phnom penh de 1961 à 1964. Reporter de guerre de 1965 à 1980. Prix Albert-Londres en 1967. Chef du service des Grands reportages à TF1 de 1981 à 1986. Créateur et animateur de 52 sur la Une de 1967 à 2001.

Ses blogs

révolte

révolte

un blog d'humeur
jean bertolino jean bertolino
Articles : 528
Depuis : 29/10/2014
Categorie : Politique

Articles à découvrir

Décevant retour.

Décevant retour.

Ce matin en préparant mon café j’ouvre la radio et d’un coup je me sens accablé par les nouvelles du jour. Un raciste fonce avec sa voiture sur des manifestants à Charlottesville, des morts au Kenya, le fanfaron Trump qui joue les gros bras pour tenter d’impressionner le psychopathe obèse de Pyongyang sous fond de pugilat nucléaire, des
Hypocrisie!

Hypocrisie!

Le wahhabisme fondé par Le prédicateur Mohammed ben Abdelwahhab (1703-1792) et adopté à l’époque par l’ancêtre de la dynastie des Saoud, est une secte de l’Islam sunnite traditionnel qui prétend appliquer le Coran à la lettre sans tenir compte évidemment des analyses et commentaires des grands théologiens musulmans lesquels ont une
Sonnet Hellénique

Sonnet Hellénique

Les anciens de Poros C’était en revenant l’an passé de Hydra Que du haut du ferry nous avions vu Poros. Très charmés, l’on s’est dit, c’est sûr, on reviendra Et nous avons tout fait pour que ce vœu s’exauce. Le port est animé, et les maisons sont belles. Derrière leurs façades qui suivent le rivage Se déploient des montées et
Îles Saroniques

Îles Saroniques

Les îles c'est fini. Nous voici de retour à Athènes pour 4 jours. Enfin, quand je dis c'est fini, pas tout à fait. demain nous irons passer la journée à Egine. Il est si facile d'aller au Pirée en métro et de rêver en contemplant le va et vient des bateaux qui relient le continent à ses terres dispersées sur toute la mer Egée comme des
Troublante rencontre à Anafiotika

Troublante rencontre à Anafiotika

Avant hier soir, c’est à dire la veille de notre retour à Paris nous avons parcouru les étroites, très étroites, venelles d’« Anafiotika », qui évoquent un petit village insulaire coincé entre l’Acropole en haut et Plaka juste au dessous. Il fut construit au milieu du 19ème siècle, une fois les Ottomans chassés d’une grande part

Le chenal.

Sonnet Hellénique On est si loin ici des intimes querelles, Des brouilles de famille, des insultes cruelles. Je n’entends pas les cris de nos mouettes rebelles Ni les trilles rieuses de nos tourterelles. En revanche les cloches d’une église voisine Tintent beaucoup plus fort que celles de la Garoupe Et dans une caserne proche de la marine Gre

Aube fugitive…

Sonnet Hellénique. Aube fugitive… L’aube, ici, à Poros, ne va pas s’éterniser. Dans quelques minutes à peine, il va apparaître Ce soleil sans pitié pour le pauvre être Qui devant son écran cherche à poétiser Sur les rumeurs de paix dans la brise matinale Avant que les rayons ne viennent brûler ses rêves. Hélas les moustiques qui

Les anciens de Poros

Sonnet Hellénique C’était en revenant l’an passé de Hydra Que du haut du ferry nous avions vu Poros. Très charmés, l’on s’est dit, c’est sûr, on reviendra Et nous avons tout fait pour que ce vœu s’exauce. Le port est animé, et les maisons sont belles. Derrière leurs façades qui suivent le rivage Se déploient des montées et d
A mort les tueurs !

A mort les tueurs !

A mort les tueurs ! Il y en a marre, marre de tous ces attentats qui tuent des innocents, marre de ces massacres fous, des fous qui les commettent, marre du Qatar de l’Arabie Saoudite qui ont empoissonné nos cités avec leur Islam Wahhabite faisant miroiter le paradis aux tueurs d’infidèles ; marre de Trump et de tous ceux qui pour du vil arg
Voir Egine et…sentir !

Voir Egine et…sentir !

Hier pour fuir les multitudes touristiques qui désertant les pays musulmans par trouille ont envahi la Grèce nous avons été rechercher un peu de calme à Egine. Le calme nous l'avons trouvé épicé de senteurs pas forcement alléchantes. Sonnet Hellénique Hier, le bac nous a déposés à Egine Vieille rivale d’Athènes dans les temps héro