Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog
Nguema Ndong

Nguema Ndong

J'aime l'actualité surtout la bonne. Je n'aime pas lire une presse aux mains des écrivaillons. Le genre de presse indigeste que nous servent chaque jour nos journalistes gabonais...
Tags associés : fiction, oyem

Ses blogs

Le blog de Nguema Ndong

Blog généraliste gabonais et de la culture Fang
Nguema Ndong Nguema Ndong
Articles : 107
Depuis : 06/12/2009
Categorie : Lifestyle

Articles à découvrir

Un amour toxique

Un amour toxique

Pendant une éternité, mon village a vécu au rythme de l’unicité tribale (les Odzip). Mais à cause de la pression démographique relative à l’urbanisation et à l’exode rural, de nouvelles personnes issues d’autres tribus ont élu domicile à Mbwéma. Elles y ont notamment acheté des terrains et bâti des maisons. Ces populations allo
Expédition punitive (Abia moh). Quatrième et dernière partie

Expédition punitive (Abia moh). Quatrième et dernière partie

Dès que la voiture de mon père démarra en direction du village, le groupe des cinq décida de trouver un endroit à l’abri de tout regard indiscret. De là-bas, ils pouvaient planifier pendant des heures en toute quiétude une nouvelle incursion. La première avait sonné l’alerte chez les personnes qui hébergeaient Moane Ngoma . Ces gens a
Une sombre matinée

Une sombre matinée

Le premier trimestre de 1994 fut l’un des plus tumultueux de l’histoire récente du Gabon. Entre la dévaluation du franc CFA et les troubles consécutifs à la réélection contestée d’Omar Bongo à la présidence de la république, le pays traversait une crise sans précédent. Le spectre du basculement dans la guerre civile planait dans l
Un si petit mensonge (Première partie)

Un si petit mensonge (Première partie)

Paulo Coelho a écrit un jour que toutes les histoires d’amour sont semblables, car elles se terminent toujours mal en général, comme l’avait chanté, par ailleurs, le groupe français Rita Mitsouko. Cette affirmation peut être étayée par différents récits. C’est notamment le cas de la tragique idylle de Angue et de Ndong. Tous les té
Ndong Mebimane alias la terreur de la contrée

Ndong Mebimane alias la terreur de la contrée

Dans chaque village ou contrée, on a toujours une espèce de brute qui se prend pour Attila, le Nze Mimbeng, le Nkoul Ngou Mefane, le plus fort du monde, etc. Il passe son temps à brimer les plus petits, à humilier les gens de gauche à droite. Pour un rien, il tonne. Personne ne lui tient tête au terrain de football. Il est toujours capitaine
Ornella Tonda : la résilience réside dans la confiance en soi

Ornella Tonda : la résilience réside dans la confiance en soi

©NNY Média « Pour être confirmé dans mon identité, je dépends entièrement des autres . » Hannah Arendt À l’ère des identités évanescentes et du culte du paraître, les corps sont devenus l’un des principaux éléments d’affirmation de soi dans la société. Il n’échappe à personne que les médias, notamment les magazines de b
L’an 39 après ma naissance à la maternité de l’hôpital de Minvoul

L’an 39 après ma naissance à la maternité de l’hôpital de Minvoul

Avant, lorsque je prenais de l’âge, je grandissais. Mais aujourd’hui, chaque seconde qui passe me rappelle que je vieillis. D’ailleurs, mes cheveux sont là pour me le signifier. Leur grisonnement a commencé, en plus mon front devient de plus en plus dégarni. Je sens que la calvitie commence à donner de la voix. D’ici quelques années,
Les stars de mon enfance : Patrick Nguema Ndong

Les stars de mon enfance : Patrick Nguema Ndong

Patrick Nguema Ndong est parti rejoindre le monde des ancêtres, comme il l’aurait certainement dit. Celui qui a été la vedette de la radio Africa Numéro 1 pendant plus de 20 ans ne sera plus là pour nous conter les aventures mystérieuses de Bangos. Ce pays sorti de son imagination féconde où vivent le sorcier Fifion Ribana, Loketo dit l
Les contes de mon enfance : la femme et la créature

Les contes de mon enfance : la femme et la créature

C’est une histoire, un conte, une sagesse que nous racontait souvent notre mère lorsque nous étions enfants. Aujourd’hui encore, devant certaines situations, je m’en souviens comme si c’était hier. Il y a très longtemps, au village N’nam-Bingouba, vivait une jeune veuve nommée Okome. Elle élevait toute seule ses nombreux enfants. Ap
Barbare et Eloplop : brève l’histoire de deux mots

Barbare et Eloplop : brève l’histoire de deux mots

C’est un petit que j’ai écrit en 2017 et que j’avais publié uniquement sur Facebook. Pour le commun des mortels, le mot barbare renvoie à une personne cruelle, féroce, abrupte. En somme, c’est une âme en déphasage aux règles de bienséance. Par ailleurs, nous savons aussi que le terme barbare désignait chez les anciens Grecs toutes