En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services ainsi que l’affichage de publicités pertinentes. En savoir plus et agir sur les cookies

Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

Catherine Barbé

Catherine Barbé

j'ai commencé le nez au vent , pressée de faire, d'écrire de publier. En septembre 2014. Faire d'abord, réfléchir après ! Sur la matière plutôt que sur du vent. Aujourd'hui j'aurais plutôt le nez dans le guidon, mais dès que je me retrouve en apnée, je lève la tête et respire l'air du temps. Le nez , l'air et le temps ! Aujourd'hui après deux années d'essais, je commence à avoir une idée de ce que ce blog pourrait être. Voici en quelques lignes le fruit de mes ardentes cogitations. Les bases, mes centres d'intérêt obsessionnels : les origines, de tout, de moi, des langues, des mots... Par suite les mythes et les contes, toute sorte de littérature, de toute nationalité, les sciences humaines (que j'oppose rigoureusement aux sciences dites exactes. J'ai passé plus de trente à le répéter. Et je persiste!). Je ne crache pas évidemment sur la physique quantique. Les maths m'ont amusée à une époque. Mais les maths, c'est la mort (voir Raskolnikov!) J'ai passé ces quarante dernières années à essayer d'accepter l'impromptu, l'inopiné dans ma vie. Et dans le même temps à mettre en perspective l'arsenal sécuritaire contemporain destiné à contrôler l'incontrôlable. J'ai passé le reste de mon temps à regarder les hommes de mon entourage et à me demander pourquoi certaines émotions faisait sortir de leur bouche la voix de leur mère, les intonations, les mots, la structure des phrases, comme s'ils étaient habités. Dans les moments qui restaient, je me suis regardé vivre et me suis morigénée toute seule : « mais arrête ! On dirait ton père ». J'ai conçu de ces observations une curiosité pour les femmes et les hommes, mes semblables, mais aussi plus généralement pour le masculin et le féminin, ce qui, au vu de ce je viens d'écrire n'est pas exactement identique. Pour l'humanité enfin, dans sa complexité, son ambivalence, ses semblances et différences ? Ainsi, j'ai 'attaqué' Moire par petites touches j'ai esquissé pendant deux ans, tenté de reprendre d'anciens écrits, ravauder... Mais à l'évidence cela m'ennuie. Trop sérieux. J'ai toujours aimé travailler en m'amusant et le contraire, comme le recommande notre vieil Horace. (poète latin sponsorisé par Auguste, premier empereur romain). Après ce récapitulatif rapide, j'en arrive à cette évidence que ce qui m'intéresse dans la vie, c'est de soulever des lièvres, vieux restes de ma vie sauvage en compagnie d'Artémis chasseresse, dans les plaines du far-west, à cheval sur le coin de mon lit ...  « un vrai garçon manqué » ils disaient ! Un fois que j'ai débusqué la bête, je la suis de plus ou moins loin, l'observe. Plutôt adepte du safari images, pas armée, pas tuer. Vivre et laisser vivre. Sauf peut-être les chats quand ils prennent mon jardin pour leur fosse d'aisance puisque je n'ai pas de chat qui défende le territoire ! Là je passerais bien Brel « j'ai jamais tué d'chat » Voilà ce qui me plaît, les associations que d'aucuns trouveront loufoques. Mais quelle richesse ! Elles sont à l'origine de certains articles de Moire, inspirations du point du jour offertes au regard du soleil couchant. Mais aujourd'hui s'ouvre une ère nouvelle, celle de l'engagement et du combat ! Moire déploie ses ailes sur son aire, elle s'ébroue. Time is coming !

Ses blogs

Oeil de Moire, l'imaginaire, ombre et lumière

Oeil de Moire, l'imaginaire, ombre et lumière

C'est le printemps ! Moire se refait plumes et crins. Certes la peur submerge toujours l’Homme et de plus en plus. Dans des situations récurrentes dans l’histoire de l’humanité, la peur envahit l'espace, collectif et privé, au quotidien. Au centre des préoccupations : la sécurité. Quand surgit l'inconnu, l'impromptu, l'inopiné, sous quelque forme que ce soit, il semblerait que la peur se projette avec constance sur l'autre, l'étrange étranger : il se trouve toujours des figures pour servir de bouc émissaire.
Catherine Barbé Catherine Barbé
Articles : 78
Depuis : 28/09/2014

Articles à découvrir

IL ETAIT XXL FOIS... L INQUISITION

IL ETAIT XXL FOIS... L INQUISITION

Aujourd'hui, c'est l'été Juste quelques images/flashes pour ne pas perdre le fil de l'histoire... Fait chaud ! A découvrir (ou pas) : une grande série d'été comme on les aime (ou pas) ! A suivre sur : http://www.facebook.com/saturnin.napator http://www.twitter.com/SaturniNapator Ou alors, un autre regar... Actualité de l'Inquisition, brûla
Un premier mai d'ombre et de lumière

Un premier mai d'ombre et de lumière

Au jardin CB 30/04/17 Premier mai, d'amour et gaieté Ci-dessous, enluminure in Très riches heures du Duc de Barry. A voir au musée de Chantilly "Le 1er mai était autrefois, en Europe, dédié à l'amour. Ce jour-là, il était coutumier de se coiffer d'une couronne de feuillages et de fleurs ou d'en offrir une à la personne aimée. En témoign
EUROPE (2) , terre d'accueil, naissance et permanence du mythe

EUROPE (2) , terre d'accueil, naissance et permanence du mythe

Il était une fois Europe Résumé La jeune princesse fit un jour un rêve étonnant où deux continents personnifiés tentaient de la séduire. Le matin venu, pour chasser ce rêve étrange, elle alla avec ses suivantes cueillir des fleurs près de la plage de Sidon.C'est là que Zeus aperçut la jeune fille jouant avec ses compagnes et il en tomb
MAYDAY femme/féminin

MAYDAY femme/féminin

Hékatéion (petite colonne votive à Hécate) : la déesse aux trois corps est entourée par trois Kharites dansant, Attique, iiie siècle av. J.-C.. Plutôt que de rêvasser sur une hypothétique naissance dans les fraisiers de mon bois joli*, j'aurais dû retourner voir ce spectacle : * voir article précédent, ou suivant... MayDay est une remo
EN MAY AU JARDIN

EN MAY AU JARDIN

Mayday m'a pris tout mon temps, enfin dans un autre espace/temps, cependant qu'au jardin la vie continue... On atterrit, on respire, ça embaume ... ça : Pour en savoir plus sur Fragaria vesca, ci-dessous, un lien très intéressant ! Je n'aurais pas fait mieux, dans le genre ☺️ : Mais on ne saura jamais qui, un jour, à la lisière sud-est en
DES FRAISES ET DU SANG

DES FRAISES ET DU SANG

May day, dernier service Les fraises ont mûri, mon printemps s'assombrit. Connaissez-vous le film The strawberry statement ? C'est ça : Another lost seventies film, The Strawberry Statement featuring Bruce Davison Peace and love C'est qu'à peine finie ma récolte de fraises au jardin (voir article précédent), les images du film sont revenues m
UNE INSOUMISE DE LUXE

UNE INSOUMISE DE LUXE

Au cas où d'aucuns pourraient croire que le concept d'insoumission puisse ramener à la vie (politique) feue la lutte des classes... un article à/pour méditer Marie-Antoinette conduite à l'échafaud est un dessin à l'encre attribué à Jacques-Louis David. Il a été dessiné sur le vif depuis une fenêtre d'un immeuble lors du passage de la c
LE SILENCE DES AGNEAUX, un conte moderne

LE SILENCE DES AGNEAUX, un conte moderne

Hommage à Jonathan Demme 1 Pour Jonathan Demme, les agneaux se sont tus dans le monde d'ici-bas. Personne n'aura oublié son Silence des agneaux, film de 1991, 5 oscars « la quinte majeure », Ours d'argent à Berlin, et bien d'autres récompenses prestigieuses en 1992 pour un film qui fut aussi un grand succès populaire (plus de 3 millions d'en
ETRANGE ETRANGER,

ETRANGE ETRANGER,

Histoire d'en rire, pour une fois ! Parce que des fois, faut décompresser, même si on se dit qu'on est toujours l'étranger de quelqu'un quelque part et que le combat continue, partout. C'est tout pour aujourd'hui ! Mais bientôt, le retour de la sorcière dans ses nouveaux atours ! Fernand Raynaud est né le 19 mai 1926, mort en 1973 dans un acc