En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services ainsi que l’affichage de publicités pertinentes. En savoir plus et agir sur les cookies

Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

Christophe D. AGBODJI

Christophe D. AGBODJI

Journaliste, Ecrivain Auteur de "La chute du mur de Karakachie" ; "Le changement, l'autre nom de l'impossible"; En préparation: "Je n'étais pas au pays à l'heure du changement"
Tags associés : culture, politique, societe, sport

Ses blogs

LE BENIN VU PAR UN JEUNE

LE BENIN VU PAR UN JEUNE

Destiné à éclairer la lanterne de la jeunesse béninoise
Christophe D. AGBODJI Christophe D. AGBODJI
Articles : 738
Depuis : 12/04/2010

Articles à découvrir

He Candide Azanaï, « S’il ne tire pas les conséquences, j’irai au Palais

He Candide Azanaï, « S’il ne tire pas les conséquences, j’irai au Palais

He Candide Azanaï, « S’il ne tire pas les conséquences, j’irai au Palais le chercher. » « Je remercie tous ceux qui ont marché aujourd’hui. On a amené des gens pour manifester à Cotonou. On a pris l’hélicoptère pour survoler notre tête. J’avais dit : ‘’s’il ne cesse pas, j’allais marcher sur le Palais’’ et, il est
Bruno Amoussou, « Non à ceux qui veulent détruire notre pays » « Au nom des

Bruno Amoussou, « Non à ceux qui veulent détruire notre pays » « Au nom des

Bruno Amoussou, « Non à ceux qui veulent détruire notre pays » « Au nom des organisateurs, je vous remercie. Non à ceux qui veulent détruire notre pays. Non à ceux qui veulent tripatouiller notre Constitution. Non à ceux qui veulent opposer les communautés. Non à ceux qui veulent détruire les opérateurs économiques nationaux. Ils sont
Raphaël Akotègnon, « Le Président de la République fait tout pour sacrifier

Raphaël Akotègnon, « Le Président de la République fait tout pour sacrifier

Raphaël Akotègnon, « Le Président de la République fait tout pour sacrifier notre démocratie » «Je salue toutes les composantes représentées ici. Il revient au peuple de se tenir prêt car il s’agit de sauver la démocratie. Le Président de la République fait tout pour sacrifier notre démocratie. Depuis, on attend une liste électora
Joseph Djogbénou, « On ira chercher les élections là où elles se trouvent

Joseph Djogbénou, « On ira chercher les élections là où elles se trouvent

Joseph Djogbénou, « On ira chercher les élections là où elles se trouvent » « Ce qui arrive au Bénin est inadmissible. Le seul programme constitutionnel est l’organisation à bonne date des élections. Que le Président de la République tienne compte des conséquences. On ira chercher les élections là où elles se trouvent. Les élect
Philippe Noudjènoumè, « Il faut un autre pouvoir. Le pouvoir aux

Philippe Noudjènoumè, « Il faut un autre pouvoir. Le pouvoir aux

Philippe Noudjènoumè, « Il faut un autre pouvoir. Le pouvoir aux travailleurs. » « Le 11 décembre 1989, le peuple a organisé une marche pour chasser un dictateur. Les jeunes ne mangent et ils veulent encore traficoter la Constitution. Il faut un autre pouvoir. Le pouvoir aux travailleurs. »
L'honorable Affo Djobo doit être poursuivie pour offense au Président de la

L'honorable Affo Djobo doit être poursuivie pour offense au Président de la

L'honorable Affo Djobo doit être poursuivie pour offense au Président de la République. Si M. Boni Yayi ne le fait pas, c'est moi qui le ferai. Comment peut-elle dire à la télévision que le Chef de l'Etat qui nous a toujours dit que nos épouses sont "toutes belles", se retrouve dans nos maisons, nos cuisines, nos w.c... ah non, si c'est vrai
Léady Vinangnon Soglo, « La démocratie et l’Etat de droit sont menacés »

Léady Vinangnon Soglo, « La démocratie et l’Etat de droit sont menacés »

Léady Vinangnon Soglo, « La démocratie et l’Etat de droit sont menacés » « C’est un plaisir pour moi de me retrouver avec vous. Vous nous avez manqué. La Renaissance du Bénin croit à la démocratie et à l’Etat de droit. La démocratie et l’Etat de droit sont menacés. Ce sont le gouvernement et le Cos-Lépi qui se renvoient la bal