Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog
jaco

jaco

voir mon journal
Tags associés : carnet de route

Ses blogs

Le blog de jaco

des mots pour exister
jaco jaco
Articles : 51
Depuis : 20/01/2009
Categorie : Lifestyle

Articles à découvrir

we feed the world

Voilà,je suis devant la télé,we feed the world,je me sens culpabilisé à mort,c'estpeut-être le résultat escompté,je n'ai plus envie d'aller voir la misère ailleurs,dans les pays exotiques,même plus près,j'avais un vague désir de roumanie mais après le doc,là aussi,tu te demandes si tu vas oser dire d'où tu viens,non,mieux vaut se lim

un instant de bonheur

Comme chaque lundi de pâques,j'étais invité chez des amis qui possèdent un mas dans la campagne uzétienne,rénové à grand frais mais avec goût,un peu côté sud dont la dernière publication trainait sur un guéridon.J'avais assuré le gardiennage,deux ans auparavant,avec nilde,en août.Dan avait tondu la pelouse le matin même,le vent avai

rencontres

Sur le marché ,nous avions rencontré Nadine et des copains théâtreux,proposition d'un apéro au café de l'église,ok,à la terrasse,déjà attablés,d'autres copains et mario,galleriste qui me serre la main,comment tu as trouvé l'expo,j'ai préféré les travaux en crin et cheveux qui me rappelaient la performance de caroline,à ajaccio,tu as

bricolage

Trois heures du mat,les yeux grand-ouverts,j'essaie de retrouver la cause de l'insomnie,pas de mauvais rêve,pas comme quand j'étais attaqué par des crânes de chats que je chassais à grands coups de pied,pas de beau rêve,non plus,je poursuis "enfer"de patricia melo,toujours la favela,bon,je me réveille à neuf heures,je lambine,prépare mon b

le voyage

Nous avons garé la voiture le long d'une maison à la façade blanche, aux volets gris , fermés comme la plupart des habitations d'ailleurs. Nous avions quitté le continent, traversé l'île jusqu'au dernier village. Nous avons emprunté des autoroutes, des routes, nationales, départementales, vicinales, des pistes poussiéreuses, enfin une tra

point de vue

Je ne vois plus steph,isabelle,jm,michel,édith. Je vois encore marijo,nilde,géraldine,félix,sophie. J'ai vendu la maison de la rue Buffon, la fiesta rouge. J'ai habité un moment rue Grivolas, un petit appartement au cinquème. Je suis à Pernes. Je vois sylvie,patrick,nadine,philippe,myriam,félicity,jean-philippe,claude,cécile,thierry,michèl

poisson d'avril

Dans trois heures et soixante-deux ans auparavant,ma mère accouchait d'un petit bout,pas tout à fait à terme mais avec ce qu'il faut assura le médecin.Les tickets de rationnement servaient encore.Je fais partie du contingent du baby-boom,ceux qui ne connaitront pas la guerre mais participeront à mai 68,la tête dans les étoiles,l'amour en ban

à jeudi

On parle beaucoup des autres,on parle pas de nous me dit edith au téléphone.Elle vient de me raconter sa visite à un de ses ex ,une relation commune.Je ne sais pas si c'est une invite ou une citation,je lui rappelle le rendez-vous.On discute du lieu,salut,à jeudi,bonne soirée.Je pense la rappeler,je ne lui ai pas parlé du pique-nique des corp

nilde,steph,isabelle,ma soeur et moi

Il a plu toute la nuit,j'en ai profité pour terminer Monde perdu,un road-movie littéraire brésilien,de patricia Melo.Encore une bonne surprise,après Divisadero d'Ondaatje,qui m'a bouleversé,sans oublier Train et Paperboy de pete Dexter,dans la lignée de Chandler.Une boulimie de lectures.Du plaisir de se laisser porter par des écritures qui m