En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services ainsi que l’affichage de publicités pertinentes. En savoir plus et agir sur les cookies

Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

Frédéric B.

Frédéric B.

99èmeRI. Souvenirs de 1914-1918 au jour le jour, 100 après, à partir de mes Carnets de Guerre confiés à des collégiens du XXIe s. - Collège de Fontenilles (Resp @ybouvier)
Tags associés : autour du journal, journal

Ses blogs

Les Carnets de guerre de Fréderic B. (1914-1918)

Les Carnets de guerre de Fréderic B. (1914-1918)

Les Carnets de guerre de Fréderic B. (1914-1918), basés sur le journal de guerre d'un poilu de la Première guerre mondiale (1914-1918), sont publiés au jour le jour, cents ans après, dans le cadre du Centenaire de la Grande Guerre et d'un projet pédagogique développé en collège. Ils permettent de découvrir la guerre telle qu'elle fut vécue par un jeune combattant (#Centenaire #1418 #1GM #WW1)
Frédéric B. Frédéric B.
Articles : 65
Depuis : 06/08/2014

Articles à découvrir

Journal du 2 au 10 août 1916 - Marmitage et mort de camarades

Journal du 2 au 10 août 1916 - Marmitage et mort de camarades

AOUT 1916 Mercredi 2 août 1916 La journée d’hier a été terrible. Merci, ô mon Dieu de m’avoir protégé. Dans votre bonté, vous m’accordez quelques jours de vie encore : faites qu’ils soient employés à vous mieux servir. Donc, hier matin, dès la pointe du jour, violent marmitage 1 de nos positions ; feux de barrage terribles. Les c
Journal du 14 au 22 mars 1917 - Rencontre avec les Anglais

Journal du 14 au 22 mars 1917 - Rencontre avec les Anglais

Mercredi 14 mars 1917 Le 2 e Bataillon du 99 e prépare un raid 1 . C’est la raison de notre retour. Quelle misère de se revoir dans cette boue, ces ruines ! Je suis enchanté de ma section, et très heureux de faire l’apprentissage du métier difficile de Chef de Section : se faire obéir et aimer de ses poilus, en toutes circonstances et au
Journal du 11 août au 11 septembre 1916 - Moral en hausse!

Journal du 11 août au 11 septembre 1916 - Moral en hausse!

Vendredi 11 août 1916 Nous allons au travail tous les jours, de trois heures du matin à dix heures, à la transversale du Fort de Moulainville. Le reste du temps, nous avons notre liberté. On m’a proposé pour la quatrième fois comme élève aspirant… A la grâce de Dieu ! Samedi 19 août 1916 Le Colonel m’a fait appeler avec un des autre
Jounal du 26 septembre au 29 octobre 1916 - Une baisse de moral

Jounal du 26 septembre au 29 octobre 1916 - Une baisse de moral

Mardi 26 septembre 1916 L’année passée, j’échappais miraculeusement à la mort ; j’avais à la main mon chapelet, mon vieux chapelet que maman m’a donné avant la guerre et qui ne me quitte pas. Je ne le récite pas, hélas ! Tous les jours : notre vie est si brutale que parfois on voudrait prier, mais aucun mot ne vient : on ne peut qu
Journal du 12 au 26 septembre 1916 - Avec mes amis, mes poilus !

Journal du 12 au 26 septembre 1916 - Avec mes amis, mes poilus !

Mardi 12 septembre 1916 La nuit a été pleine de nervosité de part et d’autre. A vingt et une heures, quelques grenades lancées par une sentinelle inquiète sur le plateau de La Laufée, provoquent un tir de barrage violent qui nous renvoie une épaisse fumée noire. Au point du jour, vers trois heures, à l’extrême gauche du 2e Bataillon,
Journal du 29 janvier au 18 février 1917 - Retour au front...

Journal du 29 janvier au 18 février 1917 - Retour au front...

Lundi 29 janvier 1917 Nous montons cet après-midi en ligne, la 3e Compagnie en réserve de sous secteur, dans la Place de Provence. Nous sommes dans notre secteur d’attaque. Mardi 30 janvier 1917 La Place de Provence est un ensemble de boyaux et d’abris situés à cheval sur deux grands boyaux, à un kilomètre des lignes. Bons abris. J’avai
Journal du 2 au 18 novembre 1916 - L'ami P. Besse et promotion

Journal du 2 au 18 novembre 1916 - L'ami P. Besse et promotion

NOVEMBRE 1916 Jeudi 2 novembre 1916 (Jour des Morts) Que de souvenirs en ce jour, mon Dieu… c’est papa qui, maintenant, est auprès de vous, car il fut un juste et vous lui aurez fait miséricorde ; ce sont tous mes parents morts avant la guerre ; ce sont mon Dieu, tous mes amis, mes camarades, tous ceux de France à qui vous avez demandé le s
Journal du 14 au 28 janvier 1917 - En permission en famille à Lyon

Journal du 14 au 28 janvier 1917 - En permission en famille à Lyon

Dimanche 14 janvier 1917 M anœu vre. Le soir, le Bataillon regagne Badon-Villers 1 par un chemin de terre. Beaucoup de neige, bise. Marche pénible. Lundi 15 janvier 1917 Je tombe de garde : ma première garde comme sergent. Un ordre du Colonel me renvoie en permission, celle de fin de cours m’ayant été accordée à titre exceptionnel. Mardi 1
Journal du 20 février au 13 mars 1917 - Bombardements meurtriers

Journal du 20 février au 13 mars 1917 - Bombardements meurtriers

Mardi 20 février 1917 (mardi gras) De la boue, de la pluie : les boyaux 1 sont infects, ils s’éboulent. Nous passons notre temps à relever la terre et chaque jour il faut refaire le travail de la veille. Mercredi 21 février 1917 Anniversaire du début de la bataille de Verdun. Nous étions à Arches, l’an passé. Boue, pluie, cafard. Nous n