Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

La Zitoune

La Zitoune

Plus on lit des Grands, moins on ose écrire... mais ce ne sont que des mots ! Pourquoi s'en priver ? La musique de l'alphabet est une conquête, mais aussi un plaisir, une distraction et un partage. Sortir de la Préhistoire pour entrer dans l'histoire, au gré du temps, du vent, des lecteurs.

Ses blogs

Les tracas de la Zitoune

Les tracas de la Zitoune

zitoune.over-blog.fr
La Zitoune La Zitoune
Articles : 1141
Depuis : 20/05/2007
Categorie : Lifestyle
Pludfôte correctrice

Pludfôte correctrice

Mon métier : correctrice professionnelle / écrivain public / biographe. Vos écrits sous haute surveillance.
La Zitoune La Zitoune
Articles : 24
Depuis : 28/09/2018

Articles à découvrir

Mon éthique

Mon éthique

Au-delà du respect de la Loi et de la déontologie liées à la profession de correctrice / écrivain public / biographe, j’ai fait le choix d’adopter une éthique plus personnelle, basée sur des valeurs et une réflexion qui me sont propres. Adepte de la liberté d’expression, je me réserve néanmoins le droit de refuser toute prestation
Tarifs histoire de vie, biographie

Tarifs histoire de vie, biographie

Le premier entretien est gratuit et sans engagement ; il permet de mettre au net votre projet. Le nombre et le rythme des séances dépendent de vous. Le tarif pour 1 heure d’entretien suivie de 4 heures de création littéraire est de 160 €. Le règlement s’effectue au fur et à mesure de nos rencontres. Pludfôte n’étant pas un éditeur,
Transcription, rédaction

Transcription, rédaction

Transcription de réunions Particuliers, professionnels, employeurs, comités d’entreprise, syndicats, organisations, associations, Pludfôte assure vos transcriptions de réunions, à partir de fichiers audio ou vidéo, en veillant à la plus grande des neutralités. Plusieurs options s’offrent à vous : – le contenu de la réunion est trans
Correction, réécriture

Correction, réécriture

À l’image de Columbo, votre correctrice enquête… sur les fautes d’orthographe, mais pas seulement. Je veille – si besoin – à l’unité du texte, à l’allègement du style, à en chasser toute monotonie. J’opère une vérification documentaire et uniformise la typographie (espaces, ponctuation, césures, …). Comme le docteur Hous
Comment devient-on écrivain public ?

Comment devient-on écrivain public ?

Des personnes, parce qu’elles n’écrivent pas trop mal, ne font pas trop de fautes ou qu’elles ont investi dans un logiciel d’aide à la correction onéreux, s’imaginent être correctrices ou rédactrices. Elles profitent du fait qu’aucun diplôme n’est exigé pour exercer, et « bricolent » ce qui est pourtant un vrai métier. C’e
Le chien du voisin

Le chien du voisin

Le chien du voisin - "enfermé" sur le balcon - jappe toutes les cinq secondes depuis 16 h. De temps en temps, comme pour varier les plaisirs sadiques, il hurle à la mort avec des trémolos dans la voix. On dirait du Mireille Mathieu (en mieux). J'en peux plus. J'hésite à me crever les tympans avec une aiguille à tricoter, mais j'ai peur de sou
Tippi

Tippi

Une femme, très élégante, marche sur le trottoir de Gif-sur-Yvette en faisant des petits pas assez ridicules, comme une geisha. Elle ressemble à Tippi Hedren dans "Les oiseaux", avec son tailleur vert d'eau et son chignon bouffant des années 60. Je me suis toujours demandé si les femmes de cette époque dormaient assises pour ne pas se décoi
Sur place ou à emporter ?

Sur place ou à emporter ?

- Bonjour ! - Bonjour Madame ! - Je voudrais un sandwich très simple, s'il vous plaît. - C'est très simple ! - D'accord. Tant mieux. - Je vous écoute. - Je ne suis jamais venue... - Je vais tout vous dire ! - D'accord. Merci. - Je vous en prie ! - ... - Quel pain ? - Euh... - Ils sont là... sur l'affiche... - ... le plat... - Y'en a plus ! Dé
ALLEZ ! ALLEZ ! ALLEZ !

ALLEZ ! ALLEZ ! ALLEZ !

(Souvenir souvenir... avril 2020 - 1er confinement) En période de confinement et de salles de sport aux portes closes, il ne faut pas se laisser aller, parce que sinon splaaaaaattttcchhhhhh ! on a le derrière et le ventre qui poussent. Et pas tout de suite en plus, parfois ça met des semaines avant de surgir. On a l'impression qu'on maîtrise, q
A la manière de Magritte

A la manière de Magritte

A la manière de René Magritte, qu'il pardonne mon sans-gêne. Je déteste les tartuffes qui pèguent autant que le sirop d'érable, les "coups de pied de l'âne" au goût âcre et les plaisanteries qui n'en sont pas. Je déteste ceux qui crachent sur les représentants du personnel et les syndicats, mais n'oublient jamais d'aller chercher leurs c