Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog
Benoit Willot

Benoit Willot

Histoire sociale, culturelle, locale et politique

Ses blogs

Polmorésie, blog d’histoire

Histoire politique, économique, culturelle et sociale au travers des acteurs qui ont se sont engagés dans la vie publique.
Benoit Willot Benoit Willot
Articles : 895
Depuis : 21/05/2012
Categorie : Politique

Articles à découvrir

Honoré Jullien, combattant républicain à la tête d’une guinguette (1/4)

Honoré Jullien, combattant républicain à la tête d’une guinguette (1/4)

Début de la biographie d’Honoré Jullien Honoré Jullien naît le 16 mai 1852 dans l’ancienne commune de Bercy, annexée ensuite en majeure partie dans le 12e arrondissement de Paris. Il est le fils d’Adèle Constance Chevalier et Jean Baptiste Honoré Jullien, restaurateur, originaire d’Allauch (Bouches-du-Rhône). Son père, qui tenait u
Jean Ferdinand Lucot, agriculteur en Algérie, puis riche maçon amnésique

Jean Ferdinand Lucot, agriculteur en Algérie, puis riche maçon amnésique

Jean Ferdinand Lucot naît le 9 novembre 1831 dans la commune qui venait de prendre le nom de Joinville-le-Pont. Il est le fils de Marie Félicité Neveu de son époux, Jean Louis Nicolas Lucot, alors marchand de vins et plus tard entrepreneur de maçonnerie. Il est également l’arrière-petit-fils d’un officier municipal (adjoint au maire) de
Victorin Soyez, des cure-dents aux jouets en plumes et aux pailles

Victorin Soyez, des cure-dents aux jouets en plumes et aux pailles

Victorin Léon Soyez naît le 11 novembre 1870 à Paris (11e arr.). Il est le fils de Victorine Julie Robberechts et de son mari Louis Antoine Soyez, mécanicien. La famille séjourne rue Amelot mais réside à Joinville-le-Pont (Seine, act. Val-de-Marne). Comme la quasi-totalité des habitants du village, elle s’est réfugiée dans la capital pe
Honoré Jullien, bals et déclin du canotage (2/4)

Honoré Jullien, bals et déclin du canotage (2/4)

Suite de la biographie d’Honoré Jullien Un mois après avoir été réélu maire en juin 1888, le républicain Gabriel Pinson meurt. Honoré Jullien fait partie des successeurs possibles selon les supputations de la presse, avec Nicolas Chéret et Jules Rousseau. Ce sera cependant le premier adjoint sortant, Eugène Voisin, qui prend la fonction
Achille Mermet, chimiste en guerre (5/5)

Achille Mermet, chimiste en guerre (5/5)

Suite de la biographie d’Achille Mermet Les élections municipales de mai 1912 à Joinville-le-Pont se présentent dans un contexte particulier. Pour la première fois sous la troisième République, le maire sortant ne se représente pas. Le nombre de listes (quatre) est lui-même inédit : radicaux-socialistes, socialistes SFIO, libéraux-conse
Désiré Bagnol, directeur de cinéma pendant la guerre

Désiré Bagnol, directeur de cinéma pendant la guerre

Désiré Urbain Bagnol naît le 14 février 1885 à Mazan (Vaucluse) Il est le fils d’Anne Joséphine Milhe-Poutingon et de son mari Julien Nicolas Bagnol, épicier. Le père étant devenu garnisseur, employé du chemin de fer Paris-Lyon-Marseille, la famille vit dans le département du Rhône, probablement à Saint-Genis-Laval. Désiré Bagnol a
Émile Soyez, officier et industriel de la plume

Émile Soyez, officier et industriel de la plume

Émile Georges Soyez naît le 9 octobre 1872 à Joinville-le-Pont (Seine, act. Val-de-Marne). Il est le fils de Victorine Julie Robberechts et de son mari Louis Antoine Soyez, mécanicien, qui vivent d’abord rue des Réservoirs, puis rue du Canal. Il perd sa mère à 4 ans. Son père, qui venait d’être élu conseiller municipal de Joinville en
Émile Lucot et la fin cinématographique d’une dynastie d’entrepreneurs et élus

Émile Lucot et la fin cinématographique d’une dynastie d’entrepreneurs et élus

Gustave Émile Lucot naît le 17 septembre 1862 à Joinville-le-Pont (Seine, act. Val-de-Marne). Il est le fils de Louise Testel et de son mari Jean Ferdinand Lucot, entrepreneur de maçonnerie. Au décès de son père, en 1885, Émile Lucot reprend la gestion de l’entreprise familiale, importante société installée rue de Créteil (act. boulev
Honoré Jullien, battu et inondé mais toujours militant (4/4)

Honoré Jullien, battu et inondé mais toujours militant (4/4)

Suite de la biographie d’Honoré Jullien L’année 1908 voit trois listes concourir aux élections municipales du mai à Joinville-le-Pont, plus un candidat indépendant. À la liste du comité radical-socialiste, menée par Eugène Voisin, s’ajoutent celle du parti socialiste SFIO et une autre d’un comité socialiste évolutionniste, qui re
Honoré Jullien acteur de l’âge d’or du radicalisme (3/4)

Honoré Jullien acteur de l’âge d’or du radicalisme (3/4)

Suite de la biographie d’Honoré Jullien Lors des élections municipales de mai 1892 à Joinville-le-Pont, la liste Eugène Voisin, maire sortant, se retrouve confrontée à une liste de droite, dirigée par l’industriel Albert Bocquentin et le docteur Jean Barborin. Ces derniers recueillent 27% des 639 suffrages exprimés pour 644 votants au p